NOS 30 ANS

2000-2003 : DESIR D’EUROPE " L’Europe ne se résumait pas à des institutions et des règlements : elle était d’abord une histoire. Une prodigieuse histoire, longue, violente, tourmentée, d’affrontements épouvantables et de flamboiements extraordinaires, de créativité artistique et de spiritualité, à travers lesquels s’étaient inventées des valeurs, une certaine idée de l’homme et de l’art, qui étaient notre bien le plus précieux : notre patrie commune. “