LES EMPIRES DU FROID

22 mai 2017.
 

Marie-Hélène Fraïssé, productrice bien connue à France Culture («  Appel d’air  ») spécialiste de l’Amérique du Nord, nous livre, avec L’Eldorado polaire de Martin Frobisher (Albin Michel), un formidable récit d’aventures, sur les pas du marin britannique à la recherche du Passage du Nord-Ouest. Globe-trotter faussement naïf, Julien Blanc-Gras nous entraîne avec un humour décapant dans une expédition au Groenland, (Briser la glace, Paulsen). Cédric Gras, le diplomate écrivain-voyageur, nous revient avec le récit d’une expédition scientifique de 3 mois à bord d’un brise-glace russe en route vers l’Antarctique (La mer des Cosmonautes, Paulsen). C’est en photographe que Michel Rawicki nous fait partager sa fascination pour le monde des glaces et sa faune, en lutte pour sa survie. Sans oublier le dessinateur Hervé Tanquerelle puisque nous exposons les originaux de son album Groenland Vertigo, une auto-fiction pleine d’humour, croquant le quotidien d’une expédition polaire en compagnie de scientifiques et de l’écrivain Jørn Riel.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Récit

L’Eldorado polaire de Martin Frobisher

Albin Michel - 2017

Partis d’Angleterre en juin 1576 à bord du modeste Gabriel, le jeune Martin Frobisher et son équipage cinglent vers le nord-ouest dans l’espoir de découvrir le mythique Passage du Nord-Ouest. Ils dépassent ainsi le Groenland, dernière terre connue, et croient trouver enfin « la mer occidentale par laquelle on peut passer en Chine ». Selon une coutume déjà bien établie, ils embarquent de force quelques autochtones, « des tartares aux longs cheveux noirs, au large visage et au nez écrasé, habillés de peaux de phoque », mais le plus extraordinaire reste à venir : de gros blocs de pierre noire à fleur de sol et aux brillantes facettes dorées, dont les géologues et alchimistes de Sa Majesté ne tarderont pas à établir qu’il s’agit de « poudre d’or ».

Dès lors, la fièvre gagne les milieux de la banque et du commerce, faisant se bousculer les investisseurs. Les expéditions se multiplient, et de nouveau on enlève des indigènes, tandis que sur le Vieux Continent les « essayeurs » de la Reine s’affairent au traitement du minerai déjà rapporté. Mais l’été arctique de 1578 mettra à mal les folles ambitions de Frobisher, qui pousse d’abord trop loin vers l’ouest et peine à retrouver le site du gisement soi-disant aurifère. À son retour à l’automne, il apprendra que sa mirifique cargaison est tout juste bonne à servir au remblai des digues…

 

DERNIER OUVRAGE

 
Essais

Bougainville, histoire secrète d’un tour du monde

Omnibus - 2019

La véritable histoire de la première circumnavigation à but exclusivement scientifique, celle du tour du monde de Bougainvile, à travers une documentation d’époque en partie inédite.

Le voyage de Bougainville, de 1766 à 1769, constitue la première circumnavigation jamais réalisée dans un but uniquement scientifique. Une entreprise dont l’organisation doit à la personnalité exceptionnelle de Bougainville, qui, dès son adolescence, s’est découvert une vocation d’explorateur. Jeune officier, il se porte volontaire pour combattre au Canada, où il côtoie, fasciné, les tribus amérindiennes dont il se fait l’ethnographe. Quand Louis XV abandonne le Canada, Bougainville décide d’offrir à ses habitants français un nouveau territoire, aux îles Malouines, base pour la découverte du vaste continent dont on rêvait dans les hautes latitudes australes. Malheureusement, la couronne espagnole fait valoir ses droits et Bougainville doit quitter les Malouines. En compensation, le roi lui propose d’effectuer « un tour du monde » dont il pourra tirer un grand profit. Sur un fil conducteur de Dominique Le Brun, et à travers une documentation d’époque en partie inédite — journaux de route, lettres, Mémoires et récits de Bougainville, ainsi que de ses compagnons —, c’est cette extraordinaire épopée qui nous est racontée.

 

DERNIER OUVRAGE

 

Saison du Voyage

Stock - 2018

« Le voyage est d’abord rêvé. Il le reste et je l’ignorais. Je voulais voir le monde autant que m’en échapper. Je suis parti, moi aussi, aiguillonné par l’esprit d’aventure – on n’était déjà plus explorateur – et ses chantres. Quand il restait des mystères sur Terre. Les classiques de la littérature de voyage m’ont fait halluciner les yeux grands ouverts. Mais à quoi bon poursuivre désormais des fantômes, dans les confettis de forêts vierges pixellisées par Google Earth ? »
C. G.

Qu’est-ce qui fait le départ ? Partir, fuir, rêver, s’échapper. Cédric Gras, qui appartient de livre en livre à ces écrivains-voyageurs, sans cesse partis pour mieux revenir, nous relate quelques-unes de ses tribulations, du Tibet à l’Albanie en passant par toute l’Eurasie. Les hautes solitudes en guise de bout du monde, les rencontres en partage d’un fragment de vie, l’apprentissage d’une langue comme plus belle exploration, ce qui fait sa sensibilité à l’ailleurs.

Les Saisons du voyage sont celles que l’auteur talonne, l’automne, le printemps, mais aussi celles qui ne reviendront pas, qu’il traverse sans nostalgie, mais dans la conscience d’un passé qui ne l’a pas attendu. Les lieux et les hommes ont changés, le rapport au temps aussi. Pour les jeunes générations, l’initiation au monde se fait à travers une planète métamorphosée par le progrès, la politique et la démographie, rétrécie. Qu’est devenu le voyage au xxie siècle ?

 

DERNIER OUVRAGE

 
Documentaire

L’empereur

(Bonne Pioche Productions/Paprika Films/2017/84’) - 2017

À travers le regard et les souvenirs de son aîné, un jeune manchot se prépare à vivre son premier voyage… Répondant par instinct au mystérieux appel qui l’incite à rejoindre l’océan, découvrez les incroyables épreuves qu’il devra à son tour traverser pour accomplir son destin et assurer sa survie et celle de son espèce. Marchez avec lui dans les paysages éphémères de l’Antarctique, ressentez la morsure du vent et du froid qui l’attendent à chaque pas et plongez avec lui dans les fonds marins jusqu’alors inexplorés.


Revue de presse :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Groenland Vertigo

Casterman - 2017

Une fiction autobiographique entre aventure et humour.

Invité à participer à une expédition danoise au Nord-Est du Groenland, Georges Benoît-Jean, dessinateur maladroit et angoissé, va devoir s’adapter aux situations les plus rocambolesques. Attention, le vertigo arctique n’est jamais bien loin !

Une comédie d’aventure inspirée de faits réels qui rappelle autant la fantaisie des Racontars de Jørn Riel que l’intemporalité de Hergé.


Revue de presse :

« On embarque décidément avec beaucoup de plaisir à bord de l’Aurora, dans une aventure ou le ton actuel rencontre un certain charme rétro. Et on tient là une fort belle surprise de ce début d’année. »
Pierre Burssens, auracan.com

« S’inspirant d’une expédition à laquelle il a pris part en 2011, Tanquerelle embarque le lecteur dans une fiction truffée de références à Tintin. »
Quentin Girard, Libération

« Hervé Tanquerelle se souvient d’un voyage au Groenland en compagnie de Jørn Riel et en tire une fiction pleine de fantaisie, hommage pas du tout caché à Hergé et son Etoile mystérieuse. »
Anne-Claire Norot, Les inrocks

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Le passage

Liana Lévi - 2017

« Un coup de fil absurde. » C’est ce que pense Carlo en raccrochant. Treize ans qu’il se tient loin de son père, qu’il essaie d’oublier le gouffre qui les sépare. Et voilà que celui-ci lui réclame de l’aide depuis les côtes du Groenland, lui demande de revenir naviguer avec lui comme au bon vieux temps. Il s’agit de convoyer le Katrina jusqu’au Canada après un arrêt le long du légendaire Passage du Nord-Ouest, entre l’Atlantique et le Pacifique. Carlo n’est pas monté sur un bateau depuis des années. Et il faudrait, là, tout à coup, abandonner son cabinet d’architecte, Francesca, les jumeaux, sa vie à Londres ? Pourtant, après ce bref échange de mots qui sonne comme un appel au secours, son devoir de fils s’impose à lui comme une évidence. Il partira. Suspendu au-dessus des eaux, enfermé dans le silence des glaces, en lutte contre des dangers imprévus, épuisé par le soleil et le sel, Carlo affrontera le défi de la traversée et un autre plus grand encore : accepter son père.
Une atmosphère tendue servie par une écriture minimaliste. Pietro Grossi, avec l’expérience de ceux qui ont grandi sur la mer, nous embarque vers une « zone limite du monde qui révèle notre véritable essence. »


Revue de presse :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Récit

Briser la glace

Paulsen - 2016

« Voilà, j’arrive dans un pays où les vaches se déguisent en chèvres, où l’on vend des flingues à la supérette, où l’on prend l’avion avec des guêtres. Un panneau indique Paris à 4 h 25 et le pôle Nord à 3 h 15. » Le ton est donné. Nouvel invité de la collection Démarches, l’auteur de Touriste s’attaque au Grand Nord, et nous embarque dans un Arctique tragi-comique.

Une immersion polaire tout en finesse par un écrivain-voyageur au ton unique. Ni aventurier, ni ethnologue, ni sportif, ce « Touriste » faussement candide relate un périple au Groenland où l’on croise des chasseurs de baleine et des aurores boréales, des pêcheurs énervés et des dealers fanfarons, des doux rêveurs et surtout des icebergs. Beaucoup d’icebergs.

En ville, devant les glaciers ou sur les flots, les rencontres incongrues et les panoramas grandioses invitent à la réflexion. Le Groenland est une des destinations les plus prisées des français, et en même temps une des plus mystérieuses. Julien Blanc-Gras est sans conteste un guide remarquable : il nous livre ici une vision de ce pays à la fois pleine d’humour, de sensibilité, et de connaissance.


« La rigueur des températures polaires n’a altéré en rien la chaleur communicative de sa plume. »
François Reynaert, Le Nouvel Obs

« Sans intention héroïque ni esprit de conquête, l’auteur livre ses impressions du Groenland, à la fois intimes et parcellaires, avec une spontanéité réjouissante et une justesse de ton dont le lecteur s’empare aussitôt. »
Cécile Pellerin, ActuaLitté

« Ce garçon est vraiment surdoué. »
Le Masque et la Plume, France Inter