Besoin de Héros ?

Avec Cécile Coulon et Benoît Heimermann.

9 juin 2015.
 

Avec Cécile Coulon et Benoît Heimermann. Rencontre animée par Eduardo Castillo

 

DERNIER OUVRAGE

 
Beaux livres

100 Marins

Éditions Paulsen - 2018

100 marins célébrés par 100 auteurs. 100 complicités, 100 connivences pour rendre hommage à la mer et ses héros. On ne pouvait rêver plus belle armada. Au fil des pages de ce beau-livre prestigieux, se retrouvent associés Daniel Charles et Gustave Caillebotte, Laurent Joffrin et Jules Verne, Bernard Chambaz et Jack London, Jean-Louis Étienne et Jean-Baptiste Charcot, Björn Larsson et Thor Heyerdahl, Hervé Hamon et Alain Bombard, Bob Fisher et Francis Chichester, Paul Cayard et Raul Gardini, Bruno Troublé et Marcel Bich, Gary Jobson et Ted Turner, Patrick et Éric Tabarly, Yann Queffélec et Olivier de Kersauson, Erik Orsenna et Isabelle Autissier, Dan Robertson et Peter Blake, Philippe Poupon et Loïck Peyron, Yvan et Laurent Bourgnon, Michel Desjoyeaux et François Gabart, Philippe Presti et James Spithill. Créateurs, prosélytes, bourlingueurs, scientifiques, capitaines d’industrie, génies de l’architecture, écrivains du grand large, sportifs accomplis, solitaires habités, barreurs de renom, régatiers olympiques, pionniers intrépides, ils sont français, mais aussi américains, britanniques, néo-zélandais, australiens, italiens, japonais.

Tous ont, d’une manière ou d’une autre, accompagné la prodigieuse évolution de la navigation hauturière et de plaisance, d’aventure et de performance qui a marqué nos usages de ces 150 dernières années. Depuis qu’au delà de ses fonctions marchandes et guerrières, la marine à voile a revendiqué d’autres horizons où l’imprévu, l’agrément, le vagabondage, la vitesse ont petit à petit pris le dessus sur toutes autres considérations. Tous sont présents dans ce superbe coffret richement illustré de photographies de haut vol.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Poésie

Noir Volcan

Le Castor Astral - 2020

En 2018 s’est produit un phénomène que personne n’avait vu venir et qui restera dans l’histoire de la poésie française : un recueil a rencontré à la fois un succès critique et public. Cécile Coulon avait alors 27 ans, elle était connue comme romancière depuis déjà plusieurs années, et son premier recueil, Les Ronces, suscita un intérêt et un engouement dépassant de loin le cercle « habituel » des lecteurs de poésie.

Son second recueil, Noir volcan, est tout aussi éruptif, celui d’une poésie affranchie, libératrice, terrienne. Il fait partie d’un étonnant renouveau de la poésie constaté par les libraires dont Alexandre Bord : « Des poétesses comme Cécile Coulon et Rupi Kaur, dont les textes ont pu être lus au préalable sur les réseaux sociaux, attirent en librairie des lecteurs qui n’avaient jamais acheté un recueil de poésie. » Il est évident à la lire, que Cécile Coulon ne peut vivre sans poésie.