Du sport et du pouvoir

23 avril 2015.
 

Avec : Lola Lafon, Benoît Heimermann, Bernard Chambaz
Animé par : Emmanuelle Dancourt

 

DERNIER OUVRAGE

 
Biographie

Le mystère Lindbergh

Stock - 2022

De Charles Lindbergh (1902-1974), on connaît l’exploit aérien, les 33 heures d’audace qui lui ont permis de relier New York et Paris, en 1927, aux commandes d’un engin improbable. Son accueil grandiose, sa notoriété instantanée, la reconnaissance planétaire. Sa redescente sur terre sera plus périlleuse, de l’assassinat de son fils à ses choix politiques hasardeux, ses partis-pris indéfendables et même, par-delà sa mort, ses innombrables femmes illégitimes et enfants adultérins.

Le mystère réside dans cette bascule, ce revirement qui s’opéra en France, sur les côtes du Trégor breton, où le vainqueur de l’Atlantique posséda un temps une île et où il fréquenta assidument Alexis Carrel certes chirurgien d’exception mais aussi promoteur convaincu des théories eugénistes.
Au terme d’une enquête au long cours menée à partir de cette rencontre improbable – de ses conséquences funestes et de ses regrets éventuels –, Benoît Heimermann s’est évertué à comprendre les raisons de cet étonnant changement de cap et ce qui, d’une manière plus générale, commande l’aiguillage...

Charles Lindbergh est toujours d’actualité. Dernièrement le roman de Philip Roth (Le Complot contre l’Amérique) et la série diffusée sur la plate-forme OCS (même titre) ont remis ce sujet au goût du jour.

Les rapports Lindbergh-Carrel ont très peu été étudiés et l’épisode « breton » de la vie de Lindbergh jamais vraiment rapporté.

Plus qu’une enquête stricto sensu, Le Mystère Lindbergh est une réflexion sur la manipulation et la fascination, l’emprise et la faiblesse, la naïveté et la conviction.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Poésie

Etc.

(Flammation, 2016) - 2016

Ce recueil est composé de cinq séquences autonomes se faisant écho et déclinant des variations, sur le thème de l’automne et de la mélancolie.


Revue de Presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Chavirer

Actes Sud - 2020

1984. Cléo, treize ans, qui vit entre ses parents une existence modeste en banlieue parisienne, se voit un jour proposer d’obtenir une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz. Mais c’est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle va entraîner d’autres collégiennes.

2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation.

Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu’un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu’il est temps d’affronter son double fardeau de victime et de coupable.

Chavirer suit les diverses étapes du destin de Cléo à travers le regard de ceux qui l’ont connue tandis que son personnage se diffracte et se recompose à l’envi, à l’image de nos identités mutantes et des mystères qui les gouvernent.

Revisitant les systèmes de prédation à l’aune de la fracture sociale et raciale, Lola Lafon propose ici une ardente méditation sur les impasses du pardon, tout en rendant hommage au monde de la variété populaire où le sourire est contractuel et les faux cils obligatoires, entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs.