FILTEAU-CHIBA Gabrielle

Québec

Bivouac (Stock, 2022)

© Véronique Kingsley

Ses écrits donnent à voir la beauté des régions sauvages du Québec. En deux ouvrages, salués par la critique outre-Atlantique et en France, Gabrielle Filteau-Chiba s’est imposée comme l’une des voix majeures de la littérature québécoise actuelle. Alors que sa vie semble tracée, cette traductrice de formation quitte le confort de la ville de Montréal pour s’installer dans une cabane dans les forêts du Kamouraska, où les conditions de vie sont parfois extrêmes. Elle s’inspire de ce contact unique avec la nature, dont elle sort transformée, pour écrire un premier livre prometteur qui provoque l’émerveillement, Encabanée. Avec son second roman Sauvagines, en cours d’adaptation audiovisuelle, elle confirme son talent pour le nature writing. Couronnant cette année ce triptyque romanesque, Bivouac rassemble trois personnages engagés à corps perdu dans la lutte contre un projet d’oléoduc qui menace la biodiversité d’une forêt, dans le Haut-Kamouraska. Et la lutte s’annonce féroce.


Bibliographie

  • Bivouac (Stock, 2023)
  • Sauvagines (Stock, 2022)
  • Encabanée (Le mot et le reste, 2021)
Bivouac

Bivouac

Stock - 2023

Raphaëlle et Anouk ont passé l’hiver dans leur yourte en Gaspésie, hors du temps et du monde. À l’approche du printemps, Raphaëlle convainc sa compagne de rejoindre la communauté de la Ferme Orléane pour explorer la possibilité d’une agriculture et d’un vivre-ensemble révolutionnaires... ainsi que la promesse de suffisamment de conserves pour traverser les saisons froides, au chaud dans leur tanière.

Sauvagines

Sauvagines

Stock - 2022

Raphaëlle est garde-forestière. Elle vit seule avec Coyote, sa chienne, dans une roulotte au cœur de la forêt du Kamouraska, à l’Est du Québec. Elle côtoie quotidiennement ours, coyotes et lynx, mais elle n’échangerait sa vie pour rien au monde.
 
Un matin, Raphaëlle est troublée de découvrir des empreintes d’ours devant la porte de sa cabane. Quelques jours plus tard, sa chienne disparaît. Elle la retrouve gravement blessée par des collets illégalement posés. Folle de rage, elle laisse un message d’avertissement au braconnier. Lorsqu’elle retrouve des empreintes d’homme devant chez elle et une peau de coyote sur son lit, elle comprend que de chasseuse, elle est devenue chassée. Mais Raphaëlle n’est pas du genre à se laisser intimider. Aidée de son vieil ami Lionel et de l’indomptable Anouk, belle ermite des bois, elle échafaude patiemment sa vengeance.
 
Un roman haletant et envoûtant qui nous plonge dans la splendeur de la forêt boréale, sur les traces de deux-écoguerrières prêtent à tout pour protéger leur monde et ceux qui l’habitent.


Encabanée

Encabanée

Le Mot et le Reste - 2021

Lassée de participer au cirque social et aliénant qu’elle observe quotidiennement à Montréal, Anouk quitte son appartement pour une cabane rustique et un bout de forêt au Kamouraska, là où naissent les bélugas. Encabanée dans le plus rude des hivers, elle apprend à se détacher de son ancienne vie et renoue avec ses racines. Couper du bois, s’approvisionner en eau, dégager les chemins, les gestes du quotidien deviennent ceux de la survie. Débarrassée du superflu, accompagnée par quelques-uns de ses poètes essentiels et de sa marie-jeanne, elle se recentre, sur ses désirs, ses envies et apprivoise cahin-caha la terre des coyotes et les sublimes nuits glacées du Bas-Saint-Laurent. Par touches subtiles, Gabrielle Filteau-Chiba mêle au roman, récit et réflexions écologiques, enrichissant ainsi la narration d’un isolement qui ne sera pas aussi solitaire qu’espéré.