Erik Orsenna, "Et si on dansait ? Eloge de la ponctuation" (Stock)

image

Erik Orsenna a connu un succès indéniable avec ses ouvrages de grammaire qui ne sont pas vraiment des manuels mais autant de façon d’apprendre de façon intelligente et imaginative : La grammaire est une chanson douce, Les chevaliers du subjonctif, La révolte des accents… Le quatrième (et dernier) tome de cette série vient de paraître, intitulé Et si on dansait ? Eloge de la ponctuation, et ne devrait pas tarder à rejoindre les trois précédents opus dans les rayonnages de tous les CDI des collèges et lycées de France.
Avec cette série sur la grammaire, Erik Orsenna a su se transformer en « professeur idéal » comme le nomme Bernard Lehut dans son émission Les Livres ont la parole sur RTL où il accueillait Erik Orsenna le 30 aoüt dernier. « Avec Et si on dansait ? Eloge de la ponctuation, Erik Orsenna nous donne une nouvelle fois du bonheur avec une matière qui semble a priori plutôt rébarbative, la grammaire. » écrit le magazine Lire qui propose en plus quelques bonnes feuilles du livre.

A l’occasion de son passage aux Bibliothèques idéales de Strasbourg, Erik Orsenna parle de la ponctuation...

 

Résumé de Et si on dansait ? Eloge de la ponctuation :

« Et maintenant ? Je savais bien que jamais je n’en aurais fini avec la ponctuation. Aussi longtemps que je vivrais, et donc aussi longtemps que j’écrirais, je me battrais avec les signes, je m’acharnerais à bien placer les virgules. Et les points. Et les points-virgules. Sans oublier les tirets, les crochets, les chevrons auxquels je n’avais pas jusqu’ici prêté assez d’attention. Mais une petite voix me parlait. Elle me venait de tout au fond, là, au milieu du ventre, entre coeur et nombril : - Toi aussi, tu as une histoire, Jeanne, ton histoire secrète. L’heure est venue de la raconter. »
Après La grammaire est une chanson douce, Les Chevaliers du Subjonctif et La révolte des accents, Jeanne et Tom, les héros d’Erik Orsenna, poursuivent leurs aventures grammaticales.