Guest List

VALLAEYS Anne

Belgium

Anne Vallaeys, of Belgian origin, was born in 1951 in Yangambi, on the banks of the Congo River. She spent the first ten years of her life between the savannas and primal forests. After graduating in history at the Sorbonne, she co-founded the daily newspaper: Libération in 1973. She was permanent correspondent in Marseille. She left the paper in 1981 and signed a contract with an editor, Jean-Claude Lattès. She and her companion Alain Dugrand are the authors of a fictional trilogy: Les Barcelonnettes which took her to Mexico. Other novels soon followed such as, ‘Coup de Bambou’, Agua Verde and La Mémoire du Papillon. There is a great cohesiveness to her writings. Anne Vallaeys deals with love confronted with the natural elements, strange settings, loneliness and human solidarity.

Other than fiction, she has also published two short stories focusing on her concerns Sale Temps Pour Les Saisons which deals with the intolerance of urban society towards the weather. Fontainebleau, la Forêt des Passions recounts the story of the largest forests of Western Europe planted by men under the first monarchs. In 2002, she published a chronic, Les Filles (Fayard edition) which deals with girls in their last year of high school in the suburbs of Paris. It explains how the Baccalaureat, or secondary school diploma constitutes the first step towards adulthood by, unfortunately, breaking up childhood friendships. In the fall of 2004, Anne Vallaeys published Médecins sans frontières, la biographie (Doctors without borders, the biography) (Fayard edition). In this huge 764-page tale the author recounts the story of the most notorious of the NGO’s, which was awarded the Nobel Peace Prize in 1999.

On 2008, Anne Vallaeys is publishing Dieulefit ou Le miracle du silence, an investigation into the history of a town where resistance is a virtue and a part of honour that no one would dare depart from. She collected the testimonies of those who were children then and met with the men and women who have remained just as determined as they were then. And she has delved into the archives of that period. In her book, she paints a vivid picture of this extraordinary collective untold adventure. It was not so much a matter of heroism at the time, but rather simply a question of a way of living one’s life.


Bibliography (In French)

Novels :

  • Le miracle du silence (Fayard, 2008)
  • Independance Tcha-Tcha (Fayard, 2007)
  • Agua Verde (Fayard, 2004)
  • Les Barcelonnettes (tome 3) : La Soldadera (Fayard, 2003 - avec Alain Dugrand)
  • Les Barcelonnettes (tome 2) : Terres Chaudes (Fayard, 2003 - avec Alain Dugrand)
  • Les Barcelonnettes (tome 1) : Les Jardins de l’Alaméda (Fayard, 2003 - avec Alain Dugrand)
  • Rue de la République (Grasset, 1999)
  • La mémoire du papillon (Flammarion, 1998)
  • Coup de bambou (Payot, 1991)

Documentaries :

  • Médecins sans frontières : La biographie (Fayard, 2004 - Prix Joseph Kessel 2005)

Essai :

  • Fontainebleau, la forêt des passions (Stock, 2000)
  • Sale temps pour les saisons (Hoëbeke, 1999)

Récit :

  • Les Filles : Chronique d’une année de première (Fayard, 2002 - récit)
  • La bonne chère (Flammarion, 1998)

Synopsis of Dieulefit ou Le miracle du silence

Two thousand five hundred people lived in Dieulefit, an ordinary village in the Provençal part of the Drôme department in France when WW2 broke out. The directors of the Beauvallon school immediately took in all the Jewish children soon followed by their parents. A young – about twenty – town hall clerk started forging papers. Then other refugees started arriving, from all walks of life, ordinary people, but also artists, painters, poets and philosophers. And the residents opened their doors. The children simply sat closer together on the school benches and the town secretary became an exopert forger. The village took in as many people as there were residents. Not one of the refugees was ever arrested and nobody was denounced. During the four darkest years of our history, this small village became “The intellectual capital of France”, according to Pierre Vidal-Naquet, himself a child refugee. Dieulefit was able to contravene orders, disobey iniquitous orders, so that explains Dieulefit, or the miracle of silence!


Synopsis of Independance Tcha-Tcha

This is the story of going home - one day I will go back – and it provides an opportunity to confront the Congo of yesterday to the Congo of today. Obviously, the country has gone through many changes, but here, it is the narrator who feels nostalgically unable to relive her past experiences. It is however because of that distance that she will be able to renew her ties with the country, having broken with the colonial past that weighs heavily on people’s minds.

Before becoming French, I was born on the banks of the Yangambi, on a river bend. One of my ancestors was an officer of the king when the Congo, the personal property of the Saxe-Coburg family was transferred to the Belgian monarchy. My father was a man of the bush, the head of an agronomical station. My family had to flee the country during the uprisings of 1960. But the Congo remains deeply ingrained in our history. For years, I did not let myself think of the country. The colonial violence, the images of wars and massacres and the bloody tales of the Mobutu regime erected a barrier between my memories and myself.

But one day in 2005, Médecins Sans Frontières gave me the opportunity of going to North-Kivu to report on the opening of an emergency medical centre in this region devastated by ten years of conflicts. Could that be the opportunity I needed to overcome my apprehensions? I got to know the people of Kinshasa, this megalopolis of eight million inhabitants, full of energy after so many years of dictatorship, looting and fighting. I travelled over two thousand kilometres on the red laterite dirt tracks; I sweated in the tropical heat and humidity and made my way through dense, lush and green vegetation. I was looking for smells and feelings I could not easily relive. The landscape had not changed, but I suppose my childhood was forever gone. I’m not sorry I went on that trip. By getting re-acquainted with the country of my birth, I distanced myself from vain debates over guilt and responsibility. And I kept thinking of a statement by Léoplod Senghor who said that when people meet, they fight, but they no longer annihilate one another but rather intermix and that left me feeling quite elated

Hautes solitudes. Sur les traces des transhumants

(Gallimard, 2017) - 2017

« Des heures durant, tel l’explorateur de salon penché sur sa mappemonde, j’ai consulté les cartes d’état-major, m’efforçant de décrypter l’improbable tissage de courbes, de maillages, de treillis hachurés. Parcourant de l’index les anciens lits du Rhône, rive gauche, rive droite, je me suis égarée dans les canyons du Verdon, faufilée dans les méandres d’Asse et de Bléone, estimant la taille des sommets, les cols d’altitude...
L’inévitable s’imposa : il fallait confronter mes lectures et mes observations géographiques de bric et de broc aux modèles réels, au dessin des paysages. Ressentir la trace sous les pas, éprouver la terre à mes pieds, la caresser des yeux, pour de vrai. Donner forme, réalité, épaisseur et continuité à la Grande transhumance, cette épopée "fille des montagnes".
Lever l’ancre, hisser la voile. Simplement. Marcher aussi loin que possible, au rythme des heures puisqu’ici les kilomètres n’ont aucun sens. Emprunter un fil de crête, quand, d’un hasard l’autre, les éléments basculent, quand l’équilibre, le ciel l’imposent. Alpes, nourrices des Provences. Savourer cette orgie de lieux-dits, de mythes et de légendes.
Puis, le reste, tout le reste. Teintes, couleurs, l’eau, l’air, les arbres... »

Anne Vallaeys.

L'aventure MSF : Les insoumis

L’aventure MSF : Les insoumis

(Anne Vallaeys et Patrick Benquet, Maha Productions / INA / France 5, 2006, 52’) -

2 / Les insoumis, de 1991 à 2006

1992, Un camp de réfugiés somaliens au Kenya
© MSF

Une nouvelle ère s’ouvre pour MSF de 1991 à 2006. L’organisation présente sur tous les fronts et zone de conflits (Kurdistan, Somalie, Rwanda...) est récompensée par le Prix Nobel de la Paix. L’organisation indépendante est restée fidèle à ses principes fondateurs en élargissant son champ d’intervention.

Projection du premier volet : De l’utopie à la réalité, de 1969 à 1989 (13h45)
Débat avec Anne Vallaeys et Patrick Benquet (14h45)


L'aventure MSF : De l'utopie à la réalité

L’aventure MSF : De l’utopie à la réalité

(Anne Vallaeys et Patrick Benquet, Maha Productions / INA / France 5, 2006, 52’) -

1/ De l’utopie à la réalité, de 1969 à 1989

1985, des réfugiers éthiopiens au Soudan
© MSF

MSF a connu des débuts difficiles avant de devenir une organisation reconnue dans le monde. Aujourd’hui MSF est un ONG indépendant, observateur vigilant et critique des dérives humanitaires.

Projection suivie d’un débat avec Anne Vallaeys et Patrick Benquet (14h45), puis
Projection du deuxième volet : Les insoumis, de 1991 à 2006 (15h30)

Le loup est revenu

Le loup est revenu

Fayard - 2013

La bergère humecte la cigarette qu’elle vient de rouler. « C’est harassant, dit-elle, d’avoir le loup comme adversaire. » Canis lupus est revenu… Sur l’ensemble des massifs alpins, des Pyrénées au Cantal, jusqu’en Vosges, dix-neuf meutes sauvages peuplent vingt-neuf « territoires à loups ». Mais l’expansion géographique du loup se mesure surtout en milliers d’ovins tombés sous ses crocs.
Symbole d’une nature reconquise pour ses partisans, cauchemar pour les gardiens de troupeaux, la réapparition du prédateur divise dans les alpages. La montagne seraitelle redevenue le lieu d’un combat ? Troupeaux et bergers devront-ils déserter, abandonner les estives au profit du sauvage, dévorateur de brebis ?

Anne Vallaeys a parcouru les confins du Mercantour, en Ubaye, où depuis toujours vivent des générations de bergers et d’éleveurs. Sur la trace des loups, jour après jour, la voyageuse a gravi les vallons, contourné les falaises et les précipices. Pour comprendre… Son récit ébranle les représentations convenues du prédateur séduisant, le loup, et de ses proies, les brebis. Il démonte les stéréotypes et les faux-semblants d’une nature « vraie » qui aurait tous les droits.
Lauréate du prix Joseph-Kessel pour Médecins sans frontières, la biographie (Fayard), Anne Vallaeys est l’auteur, entre autres, de Dieulefit ou le miracle du silence (Fayard), et Edward dans sa jungle (Fayard).


Edward dans sa jungle

Fayard - 2011

Dans un tableau célèbre de Magritte, Reproduction Interdite, un homme contemple son propre dos dans un miroir. Il s’appelle Edward James. Qui était-il ?
Anne Vallaeys est partie sur les traces de cet inconnu. Il fallait une âme de romancière pour approcher le mystère de ce chevalier errant. En quête de beauté, Edward James traversa son siècle, rêvant de poésie sous les arches de l’université d’Oxford, conviant le jeune Salvador Dali à goûter les splendeurs de la côte amalfitaine, lui soufflant au passage quelques idées folles dont l’artiste fera des œuvres fameuses.
Richissime héritier, après une adolescence contrainte par les interdits de la haute société britannique, Edward choisit de se consumer au feu des artistes. Pour plaire à une danseuse volage, il commandite un ballet à Kurt Weill et Bertolt Brecht ; familier du cénacle des Noailles, mécènes de l’avant-garde, le jeune homme fréquente Chirico, Klee, Miró, Giacometti, Delvaux et Max Ernst. Il constitue une impressionnante collection de peintures. Mais, un soir de novembre 1947, il disparaît dans la jungle mexicaine…
Inlassable, Anne Vallaeys finit par retrouver son fantôme à Xilitla, « le pays où naissent les escargots ». Elle franchit le miroir. Sous la canopée, Edward a édifié une ville selon ses chimères : enchevêtrement de portiques et de colonnades, palais fantasmagoriques – une architecture des songes, à l’image d’un homme qui lutta toute sa vie avec les armes de l’art contre la tyrannie du réel.


Dieulefit ou le miracle du silence

Fayard - 2008

Deux mille cinq cents personnes habitaient Dieulefit, un village parmi d’autres en Drôme provençale. Quand la guerre éclata. A l’école de Beauvallon, les directrices accueillirent aussitôt les enfants juifs. Et leurs parents, bientôt. À la mairie, une employée d’une vingtaine d’années commença à fabriquer des faux-papiers. D’autres réfugiés arrivèrent, des anonymes, mais des peintres, des poètes, des artistes et des philosophes encore.
Et d’autres maisons s’ouvrirent. A l’école, les enfants se serrèrent un peu plus sur les bancs, et la secrétaire de mairie devint une faussaire patentée. La population grimpa jusqu’à cinq mille personnes. Le bourg accueillait ainsi autant de pourchassés qu’il comptait de natifs. Pas un seul ne sera arrêté. Nul ne sera dénoncé. Pendant les quatre années les plus sombres de notre histoire, ce petit village devint la " capitale intellectuelle de la France ", disait Pierre Vidal-Naquet qui s’y réfugia, enfant. Dieulefit sut désobéir, dire non aux lois iniques. Dieulefit, ou le miracle du silence


Coup de Bambou

Payot - 1991

Ils rêvaient d’un autre monde

Les cafés littéraires
Saint-Malo 2011

Avec Michel Lebris, Jean Rouaud et Anne Vallaeys

Une vidéo réalisée par Cap7Média.


Dans un monde en guerre

Les cafés littéraires
Avec Sorj CHALANDON, Boualem SANSAL, Anne VALLAEYS, Scholastique MUKASONGA - Saint-Malo 2008

Congo au corps à corps

Les cafés littéraires
Avec Anne VALLAEYS, Lieve JORIS - Saint-Malo 2007

Avec Anne VALLAEYS, Lieve JORIS


L’aventure MSF

Les cafés littéraires
Avec : Juliette FOURNOT, Didier LEFEVRE, Anne VALLAEYS - Saint-Malo 2005

Des vies et des romans

Les cafés littéraires
Avec : DUGRAND Alain, DUNCAN DavidJames, GUIGON Catherine, VALLAEYS Anne - Saint-Malo 1999

Explorateurs

Les cafés littéraires
Avec : DE GOULAINE Robert, O’HANLON Redmond, VALLAEYS Anne - Saint-Malo 1997

Hervé JAOUEN, Anne VALLAEYS

Les cafés littéraires
Avec : Hervé JAOUEN, Anne VALLAEYS - Saint-Malo 1993

Avec : Hervé JAOUEN, Anne VALLAEYS
Animé par Maëtte CHANTREL et Christian ROLLAND


Amin MAALOUF, Anne VALLAEYS

Les cafés littéraires
Avec : Amin MAALOUF, Anne VALLAEYS - Saint-Malo 1991

Avec : Amin MAALOUF, Anne VALLAEYS
Animé par Maëtte CHANTREL

Animaux : d’autres vies que la nôtre

Saint-Malo 2014

Avec : Emmanuel Gras, Gilles Lapouge, Anne Vallaeys, William Fiennes
Animé par : Géraldine Delauney


En route !

Saint-Malo 2014

Avec : Anne Vallaeys, Bernard Ollivier
Animé par : Josiane Guéguen


L’homme face à la nature

Saint-Malo 2014

Avec : Tim Robinson, Anne Vallaeys, Gilles Lapouge, Alain Hervé
Animé par : Géraldine Delauney


Coureurs d’aventure

Saint-Malo 2011

Avec Roger FALIGOT, Anne VALLAEYS, Anne PONS, Jean TEULE. Un débat animé par Marie-Madeleine Rigopoulos.


Comment en sont-ils arrivés là ?

Saint-Malo 2011

avec : Anne VALLAEYS, Louis-Philippe DALEMBERT, Evelyne TROUILLOT, MOUCHARD Christel
animé par : Emmanuelle Dancourt