Michael Cimino, un mirage americain

Jean-Baptiste THORET (Lost Films, En association avec Acqua Alta, Alta Rocca Films et Arte France/2021/131’)


Lundi - 15h00
Auditorium

 
image

"Faire du cinéma, c’est inventer une nostalgie pour un passé qui n’a jamais existé » a écrit un jour Michael Cimino, cinéaste majeur et controversé, qui a proposé dans son œuvre une interrogation unique sur l’histoire et la société américaine. Il s’est éteint en 2016, après avoir passé 20 ans à rêver à des films qui n’ont jamais vu le jour, mais son fantôme continue de hanter certains replis de l’espace américain. Tourné à l’hiver 2020, le road movie de Jean-Baptiste Thoret repart sur les traces du cinéaste, à la recherche de cette Amérique réelle et fantasmée qui a traversé ses films, des espaces grandioses du Montana où il a tourné La Porte du paradis à la communauté de Mingo Junction, Ohio, cette petite ville sidérurgique qui a servi de décor à Voyage au bout de l’enfer.


La bande-annonce