Les auteurs de la journée des collèges 2023

image
© Couverture de "Au jour naissant" de Laurent Contamin (L'Ecole des Loisirs)

Découvrez les quatre auteurs et romans sélectionnés dans le cadre de journée des collèges sur le thème du théâtre !

  • Anouch Paré pour Au dodo, Mammout ! (Editions L’école des loisirs)

Ils sont vingt-sept et habitent tous le même immeuble. Pères, mères, oncles, tantes, cousins, cousines, sans oublier une grand-mère que les enfants baptisent Mammout. Or Mammout perd la boule. Elle ne retrouve plus son chemin, elle dit n’importe quoi, bref, elle ne peut plus rester seule. Et ça tombe mal parce que le président Martial annonce la venue d’un virus dangereux, la fermeture des écoles et la nécessité absolue de protéger les personnes âgées. Les adultes craquent.
Qui va garder les enfants ? Qui va garder Mammout ?


  • Eric Pessan pour Cache cache (Editions L’école des loisirs)

Au début, il y avait des écrans et des caméras partout, à la maison, dans la rue, dans vos téléphones et vous étiez contents. Puis les écrans ont commencé à vous épier, à enregistrer chacune de vos paroles, de vos actions, de vos traces, à interpréter votre façon de marcher, votre rythme cardiaque, à détecter la moindre intonation suspecte. Même les yeux des passants sont devenus des caméras. Comment en finir avec ce système ? En devenant invisible. Pas facile.


  • Laurent Contamin pour Au jour naissant (Editions L’école des loisirs)

Demain, à l’aube, les démolisseurs viendront, et la vieille maison du phare sera détruite. Pendant treize ans, tous les étés, Perle y retrouvait Logan, son ami de toujours et c’est lui encore qu’elle choisit pour y passer la dernière nuit. Tandis qu’ils sauvent encore quelques vestiges de la maison, Perle trouve de vieilles cartes qui parlent de la Mer Rouge, de l’Erythrée, de l’Ethiopie, de grands voyages. Perle s’exalte ; Logan se trouble. Elle devine qu’il lui cache quelque chose de grave. C’est la première fois qu’ils ne partagent pas un secret, et ça lui fait mal.


  • Fabrice Melquiot pour Maelström (Editions de l’Arche)

Vera, quatorze ans. Une adolescente debout au coin d’une rue, des processeurs
de son aux oreilles. Sourde mais réceptive comme nulle autre aux bruits du monde. Son chant s’élève comme un cri qui interroge les frontières de la normalité et des catégories assignées dès le plus jeune âge. D’un même élan, Vera plonge en elle et au coeur des autres. A l’abri de sa pensée mais surexposée par sa parole, elle apprend à accepter d’être différente.


Ces journées scolaires sont organisées avec le soutien du Conseil général d’Ille-et-Vilaine.