Actualité
 
Actualité

Du 16 au 19 octobre 2008, Festival Etonnants Voyageurs à Haïfa, au vent d’Orient...

publié le 10 septembre 2008.
Etonnants Voyageurs à Haïfa ? Il est évident qu’Israël ne nous a pas attendu pour créer des événements littéraires. C’est d’ailleurs au Salon du Livre de Jérusalem que nous avons commencé à parler de notre projet en février 2007, lequel trouva tout de suite un formidable écho auprès de nos amis israéliens. Il s’agit donc de littérature et d’autre chose. Et cette autre chose, c’est une volonté, partagée par tous ceux qui ont accueillis favorablement notre proposition. Cette volonté : atténuer le malentendu que




Pierre Assouline parle du festival Etonnants Voyageurs à Haïfa

publié le 27 octobre 2008.

Pierre Assouline, invité des rencontres Etonnants Voyageurs de Haïfa, revient sur son blog sur la réussite du festival et rend un hommage particulier à Mahmoud Darwich.




Etonnants Voyageurs Haïfa sur RFI

publié le 22 octobre 2008.

Etonnants Voyageurs Haïfa à peine achevé, Pascal Paradou, reporter pour RFI qui a suivi l’événement sur place, fait revivre l’atmosphère du festival et vous emmène à la rencontre de la ville d’Haïfa et de la littérature israélienne.






les invités du festival :
COHER Sylvain

Trois Cantates policières (Actes Sud, 2015)

SIBYLLINE

C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique (Des ronds dans l’O, 2015)

BLANCHARD Pascal

Les années 30, et si l’histoire recommençait ? (Éditions de La Martinière, 2017)

GRENOUILLEAU Olivier

La révolution abolitionniste (Gallimard, 2017)

LE GOFF Hervé

Mamie poule raconte - le crapaud qui refusait de se lever tôt (Gautier-Languereau, 2017)

MOUNDLIC Charlotte

Le jour pourri de mon élection (Albin Michel, 2017)

ALLOUACHE Merzak

Enquête au paradis (Les Asphofilms, 2016)

RATANAVANH Seng Soun "Le Japon, qui est au coeur de mon travail, est un pays qui fascine et déroute à la fois. Sa complexité réside dans ses multiples facettes (art, gastronomie, tradition, modernisme) qui se confondent avec les nombreux stéréotypes sur la culture japonaise véhiculés en Occident. Dans mes tableaux, c’est cette identité forte et insaisissable du pays du Soleil Levant que j’interroge, en mettant en lumière ses nombreuses caractéristiques, aussi singulières que contradictoires. Ainsi j’utilise sans

voir tous les invités du festival
 
 
 
 
 
Saint-Malo
Suivre la vie du site RSS 2.0