logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2017 > Programme > Démocratie-Littérature : État d’urgence
Démocratie-Littérature : État d’urgence

« Le monde qui vient sera dit, sera pensé ou il sera subi ».

Il y a dix ans presque jour pour jour paraissait à la Une du Monde un manifeste « Pour un littérature-monde en français » écrit à notre initiative et signé par 44 écrivains de tout l’espace francophone, dont J.M.G. Le Clézio et Édouard Glissant. Il n’était pas seulement un appel à repenser de fond en comble cet espace francophone : il développait aussi une vision de la littérature, des ses enjeux. Dix ans : il nous semble que l’éditorial de cette nouvelle édition peut valoir comme manifeste, lui aussi, sur l’urgence de la littérature en temps de crise. Dix ans après : la meilleure manière de fêter les anniversaires reste de se projeter en avant ! Démocratie et littérature : elles ont partie liée, bien plus qu’on ne le croit généralement…


 
LUNDI 5 JUIN À 10H30, GRANDE PASSERELLE 1

MATINÉE LE SENS DES MOTS

 
publié le 30 juin 2017.

Avec Kamel Daoud, Abdelaziz Baraka Sakin, Henriette Walter, Nicolas Bokov Animé par Willy Persello
« Gardien du sens des mots » telle était la mission assignée aux écrivains par Vaclav Havel, qui vivait sous une dictature communiste où le sens de chaque mot se trouvait systématiquement perverti. Gardien du sens des mots : cela vaut partout et en tout temps, mais particulièrement aujourd’hui. Car les mots peuvent mentir, tromper, être les instruments de prises de pouvoir, exclure, parfois tuer – ou la suite >>>

 


(Re)écoutez la grande après-midi

"Nous sommes plus grands que nous"

 
publié le 27 juin 2017.

Démocratie : État de crise
Dans l’Auditorium du Grand large, pour ouvrir cette grande thématique, une série de rencontres, qui se trouveront développées au fil des trois jours. États-Unis, Turquie, Moyen-Orient, monde musulman, Europe dite de l’Est, et France, bien sûr : les signes se multiplient d’une crise inquiétante. Ici, énorme crise de la représentation, là, haine absolue, ailleurs tentations de solutions radicales. Un après-midi avec James McBride (Américain, National Book Award en 2013), auteur la suite >>>

 


DIMANCHE , 14H15 AU PALAIS DU GRAND LARGE (SALLE MAUPERTUIS)

QU’ARRIVE-T-IL À L’AMÉRIQUE ?

 
publié le 3 juin 2017.

Le monde entier s’est réveillé, il y a de cela quelques mois, avec une sérieuse gueule de bois. Avec Sylvie Laurent, spécialiste des mythologies fondatrices de l’Amérique et de la manière dont celles-ci à travers séries TV et littérature populaire fabriquent l’unité de ce pays. De roman en roman, Russell Banks nous dit l’Amérique des cabossés de l’existence avec une puissance exceptionnelle (Actes Sud), James Mc Bride, romancier, scénariste, musicien de jazz, campe magistralement la figure de James Brown et la suite >>>

 


DANS LE GRAND AUDITORIUM, SAMEDI, À 10H15

UN PENSEUR DE NOTRE TEMPS : EDGAR MORIN

 
publié le 2 juin 2017.

À 90 ans, Edgar Morin témoigne, face aux mutations du présent, d’une jeunesse d’esprit qui impressionne. Passionnément engagé dans le monde, attentif à ses mutations, mettant en résonance tous les champs du savoir, tenant de ce qu’il appelle « la pensée complexe », déployant toutes les harmoniques d’une « poétique du monde », il nous livre avec Connaissance, ignorance, mystère (Fayard) un vade mecum pour les temps à venir – et une belle leçon d’optimisme lucide. La rencontre sera précédée de la projection du la suite >>>

 


POUR UNE POÉTIQUE DE LA DÉMOCRATIE

 
publié le 22 mai 2017.

Il est bien des conceptions de la démocratie. Le temps n’est pas si loin où ceux qui dénonçaient la démocratie «  formelle » (bourgeoise, donc) appelaient «  démocraties populaires » des dictatures. Simple héritière de Rome et d’Athènes ? Ou bien ce « pari impossible » d’une communauté humaine fondée sur la reconnaissance de la radicale singularité de chacun – pari possible, pourtant, démontre le poème, expression du plus intime, mais qui éveille en chacun des échos, crée de «  l’être ensemble » ? Avec Edgar Morin, Mona la suite >>>

 


DÉMOCRATIE ET LITTÉRATURE

 
publié le 22 mai 2017.

Une histoire française ?
« Une patrie littéraire », nous dit Mona Ozouf de la France, dans un volume rassemblant ses textes sur la littérature (Récits d’une patrie littéraire, Fayard). Même si ça ne va de soi ajoute-elle : la Révolution, qui se voulait le triomphe de la Raison, considérait avec méfiance les écrivains, attentifs aux caprices du cœur, à l’emprise des passions, à la diversité des cultures. De leur opposition-dialogue, qui est aussi de deux visions de la démocratie, s’est faite pourtant, la France. la suite >>>

 


LUNDI 5 JUIN, à 14h à la Rotonde Surcouf.

Femmes, culture et démocratie, une table ronde proposée par les éditions des femmes.

 
publié le 21 mai 2017.

Lier la littérature, ou l’écriture, et la démocratisation est constitutif des éditions des femmes-Antoinette Fouque depuis leur création en 1973. « Si l’on considère que les peuples sans écriture n’ont pas d’histoire, il fallait passer par l’écriture pour entrer dans l’histoire », écrivait leur fondatrice en 2013. Cette aventure sera abordée à partir des parutions récentes : Pour mémoire (Argentine, 1976-1983) de Susana Romano Sued, qui porte témoignage de la torture, présenté par Anne-Charlotte Chasset, sa la suite >>>

 
 
 
Invités - Démocratie-Littérature : État d’urgence
 
 
 
Les films - Démocratie-Littérature : État d’urgence
 

Don’t look back

De Donn Alan PENNEBAKER (John Court & Albert Grossman/1967/96’)
11:30:00 - dimanche -
En 1965, Bob Dylan, alors au faîte de la gloire aux Etats-Unis, part faire sa première tournée en Angleterre. Le « roi du folk », comme on l’appelait à l’époque, est, comme il se (...)

Edgar Morin, chronique d’un regard

Céline GAILLEURD et Olivier BOHLER (Nocturnes Productions/2015/81’)
10:15 - samedi -
Paris, à la tombée de la nuit. Les murs de la ville s’animent de projections immenses. Des films russes, allemands ou français des années 30, comme une mélodie profonde et (...)

Jacques Schwarz-Bart, la voix des ancêtres

Frank CASSENTI (Beau comme une image/2016/52’)
10:15 - dimanche -
17:15 - samedi -
Jacques Schwarz-Bart est un musicien de jazz guadeloupéen qui vit à New-York. Sa musique est imprégnée des rythmes et chants vaudous. En retrouvant des cassettes sur lesquelles (...)

Les derniers hommes à Alep

Feras FAYYAD (Larm Film/Aleppo Media Center/2017/100’)
16:15 - dimanche -
14:15:00 - lundi -
Un film bouleversant, grand Prix du documentaire étranger du festival de Sundance, qui suit pendant deux ans, jusqu’en août 2016, trois membres des « Casques blancs », une (...)

Mr Dynamite - the rise of James Brown

Alex GIBNEY (Jagged Films/Inaudible Productions/Jigsaw Productions/2014/120’)
10:00:00 - lundi -
Comment un petit gars du ghetto à l’énergie démentielle devint non seulement le “Godfather of Soul” mais aussi l’inventeur du funk, et l’un des plus importants musiciens américains. (...)