À la rencontre des auteurs de la journée "lycéens"

8 mars 2019.

Le 7 juin prochain, ce ne sont pas moins de 800 lycéens bretons qui débarquent à leur tour à Saint-Malo. Le temps d’une belle journée, le festival leur est entièrement dédié, avec bien des promesses : salon du livre, expositions, film, rencontre surprise et… clou de la journée, une heure trente en tête à tête avec l’auteur du livre qu’ils étudient depuis la rentrée.

 

Il y a quelques mois nous avons attribué un roman à chaque classe qui participe à la journée. Les élèves doivent créer un carnet de bord à partir de cette lecture. Laissant libre cours à leur créativité, ils produisent un travail original, à l’image de l’interprétation du livre qu’ils lisent. Les plus beaux travaux seront récompensés durant la journée. Découvrez les noms de ces auteurs invités du festival !


Sa vie et ses engagements reflètent parfaitement son œuvre, à moins que ce ne soit l’inverse. Écrivain, paysan, bucheron, pionnier de l’agriculture biologique en France, André Bucher entretient une relation unique avec la nature. Il transmet dans ses romans l’importance de ce lien et nous en révèle les enjeux. Nous avons proposé aux lycéens le très beau roman La Vallée seule. Ils auront donc l’occasion d’échanger avec l’auteur autour des thèmes qui lui sont chers : les rythmes de la nature et la façon dont les hommes sont capables de l’appréhender. Dans ce texte se croisent en effet les vies du cerf majestueux qui veille sur la vallée, et des humains qui s’aiment, se quittent, dans le cadre superbe de la montagne.

Retrouvez sa biographie complète André Bucher.


Autrice à la vie atypique, elle a commencé à écrire très tard, et s’inspire de ses expérience pour construire des textes d’une puissance vitale et d’une très grande humanité. Elle a été tour à tour pêcheuse en Alaska, a travaillé dans une conserverie de poisson en Islande, été barmaid à Hong Kong. Aujourd’hui elle est saisonnière dans le Médoc. Son premier roman Le Grand marin a rencontré un très grand succès à sa sortie en 2015 en remportant de nombreux prix. C’est ce texte fort que nous avons choisi de proposer aux lycéens. Ils ont pu découvrir les aventures de Lily, qui plaque sa vie européenne pour partir pêcher en Alaska, dans des conditions difficiles, et parmi des hommes pas toujours tendres. Aventure humaine sur laquelle souffle un grand vent de liberté, ce roman est aussi une belle histoire d’amour.

Retrouvez sa biographie complète Catherine Poulain.


Tombé amoureux du Grand Nord, il vit aujourd’hui à Stockholm. Il y est correspondant pour Le Monde et Le Point. Dans ses romans il explore son terrain de prédilection et la culture lapone qui le fascine. C’est tout l’objet du texte que nous avons proposé à quatre classes de lycéens. Dans Le Dernier Lapon ils ont découvert les aventures d’un inspecteur et d’une inspectrice à la recherche d’un précieux tambour lapon traditionnel. Ils doivent faire face aux intrigues des hommes qui travaillent à la solde des industries minières. Entre tradition et modernité, ils doivent gagner la confiance des lapons pour démêler le vrai du faux. Ce thriller nordique nous invite à un grand voyage très au nord, dans une ambiance glaciale... à plus d’un titre !

Retrouvez sa biographie complète Olivier Truc.


Prolifique auteur, Thomas Vinau multiplie les supports avec virtuosité et humour et toujours en poésie. Jeune écrivain, il est déjà à l’origine d’une oeuvre considérable qui ne manque pas de frapper par sa diversité. son leitmotiv : mettre un peu de poésie dans nos vies. L’ouvrage que nous avons soumis aux lycéens ne fait pas exception. Le Camp des autres est le récit de l’échappée d’un jeune garçon dans la forêt. Attaqué par un loup il est recueilli par un homme étrange qui connait les plantes, vit seul au coeur de la forêt et chasse les serpents. Gaspard découvrira là la belle vie et une nouvelle famille d’exclus et de marginaux dont la liberté est sans limites. Jusqu’au jour où... Cet ode à la liberté est porté par l’écriture sensible et poétique de Thomas Vinau.

Retrouvez sa biographie complète Thomas Vinau.


Ces journées scolaire sont organisées avec le soutien de la région Bretagne.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Le Cartographe des Indes boréales

Métailié, 2019 - 2019

Jack London en Laponie : un époustouflant roman d’aventures.

Stockholm, 1628. Alors que le magnifique Vasa s’enfonce dans les eaux sombres du Mälaren, Izko est témoin d’une scène étrange : un homme est tué, une femme en fuite met au monde un enfant. C’est Izko qui le sauve de la noyade. Elle fait un geste. Malédiction ou prémonition ? Toute sa vie il cherchera à retrouver cette Vierge verte et son enfant. Comme tous les jeunes Basques, Izko rêvait de chasse à la baleine dans les eaux glacées des confins du monde sur les pas de son père, un harponneur de légende. Mais une force mystérieuse a changé le cours de son destin, le vouant au service de Dieu et du roi : il sera espion de Richelieu.
Après avoir étudié l’art de la cartographie à Lisbonne et Stockholm, Izko part explorer les Indes boréales, où les Suédois espèrent bien trouver des mines d’argent pour financer leurs guerres, convertir les Lapons par la force et les réduire en esclavage, avec l’aide d’une poignée de prêtres fanatiques.
Tenu par un terrible chantage, Izko devra frôler mille morts, endurer le cachot, la torture, pour découvrir le secret de ses parents, sonder sa propre culpabilité, et enfin choisir son camp, aux côtés des Lapons fiers et rebelles et d’une femme qui l’a toujours aimé.
De l’austère Stockholm à la mystérieuse Laponie, de la forteresse mythique de Sagres aux tavernes de Göteborg, de la bouillonnante Amsterdam à la cité maudite de Piteå, ce héros courageux et attachant nous fait traverser mille fois l’Europe des guerres de religion et de l’inquisition. On embarque sans hésiter quitte à aller s’abîmer les yeux dans la nuit polaire.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Poésie

C’est un beau jour pour ne pas mourrir

Le Castor Astral, avril 2019 - 2019

« Narratifs, contemplatifs, quotidiennistes, descriptifs, moralistes, lyriques, imagistes, etc-iste, mettez les istes que vous voulez. Il s’agit d’une rivière, une petite rivière dans tout ce qu’elle peut avoir de modeste et de magique. Une rivière qui creuse son lit entre les arbres et les roches, les cadavres et les fleurs, avec ce que la nuit et le jour veulent bien lui laisser. Suivant les endroits, elle sera plus ou moins fraîche, accueillante, aride. Vous pourrez y tremper les pieds chaque matin. Au besoin ou à l’envie. Si tout se passe comme prévu, vous y verrez une vie défiler comme dans un éclat de miroir trouble et glacé.
Une langue, des amours, des manques, des enfants, des rires, des colères, des copains, du temps, des questions sans réponses et des réponses sans questions.
Si tout se passe comme prévu, vous y verrez une vie, la mienne, la vôtre, la nôtre.
J’espère. Mais je sais bien que rien ne se passe jamais comme prévu. »

Thomas Vinau

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Le Cœur blanc

L’Olivier, 2018 - 2018

Pour Rosalinde, c’est l’été de tous les dangers. Dans ce village où l’a menée son errance, quelque part en Provence, elle est une saisonnière parmi d’autres. Travailler dans les champs jusqu’à l’épuisement ; résister au désir des hommes, et parfois y céder ; répondre à leur violence ; s’abrutir d’alcool ; tout cela n’est rien à côté de ce qui l’attend. L’amitié – l’amour ? – d’une autre femme lui donne un moment le sentiment qu’un apaisement est possible. Mais ce n’est qu’une illusion.


 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Un Court instant de grâce

Le Mot et le reste, 2018 - 2018

Avec la complicité des saisons et des éléments qui ne comptent pas se plier aux règles que les hommes croient leur imposer, Émilie s’occupe tant bien que mal d’une terre qui se mérite, dernière gardienne des lieux depuis la mort de son mari et le départ de son fils. Ce quotidien solitaire bascule avec le retour providentiel de son amour d’enfance, Victor, et l’arrivée d’entrepreneurs bien décidés à décimer la forêt environnante pour nourrir un gargantuesque projet de centrale à biomasse ironiquement loué comme écologique. S’ensuivra une lutte, un réveil de la vallée et de ses protagonistes qui se pensaient endormis, entre intérêts politiques, prises de conscience, paresse intellectuelle et résistances acharnées. Chacune et chacun jouera son rôle et donnera au récit sa force, à l’image de l’indomptable montagne de Palle qui domine les lieux et tire sa beauté de ses contrastes.