Les Petits-déjeuners littéraires

8 mai 2018.
 

Clôture des Inscriptions Jeudi 17 mai

Rencontrer son auteur préféré autour d’un croissant et d’un café, qui n’en a jamais rêvé ?

Dans un cadre sympathique et une atmosphère détendue, chaque matin un auteur rencontre ses lecteurs autour d’un petit-déjeuner convivial à la terrasse d’hôtels de Saint-Malo (Hôtel Chateaubriand ou Hôtel de l’Univers), ainsi qu’à la Médiathèque de la Grande Passerelle. Un cercle restreint de huit invités autour de l’auteur permet d’instaurer une ambiance intime et des échanges spontanés.

Dimanche 20 et lundi 21 mai, de 9h à 10h

Le prix sera celui de votre petit-déjeuner.

En raison des nombreuses demandes, nous ne pouvons assurer qu’un petit déjeuner (ou apéro littéraire) par festivalier.
ANNULATION : Le festival se réserve le droit d’annuler les petits-déjeuners pour lesquels seules une ou deux personnes seraient inscrites. Les personnes concernées en seront alors immédiatement averties.

Et pour les familles, rendez-vous en salle Canada toute la journée avec des auteurs et illustrateurs jeunesse, pour des démonstrations, des lectures, ou des discussions !


Réservez votre petit-déj sans tarder, à l’adresse ou au numéro de téléphone indiqué sous la rencontre qui vous intéresse.

Précisez votre nom, prénom, numéro de téléphone, le jour choisi et l’auteur avec lequel vous souhaitez prendre un petit-déjeuner littéraire. Un accusé de réception vous sera envoyé, puis une semaine avant le festival, votre rendez-vous vous sera confirmé.

Dimanche 20 et lundi 21 mai, de 9h à 10h - sauf mention contraire.


Dimanche

Lundi

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Le premier homme

Gallimard BD - 2017

« En somme, je vais parler de ceux que j’aimais », écrit Albert Camus dans une note pour l’œuvre à laquelle il travaillait au moment de sa mort. Il y avait jeté les bases de ce que serait son récit de l’enfance : une odyssée temporelle et émotionnelle à travers ses souvenirs, un récit qui, sous couvert de fiction, revêt un caractère autobiographique exceptionnel. À la recherche de ses origines, il y évoque avec une singulière tendresse son univers familial, le rôle des femmes, celui de l’école, la découverte du monde extérieur... En filigrane, on découvre les racines de ce qui fera la personnalité de Camus, sa sensibilité, la genèse de sa pensée, les raisons de son engagement.


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 

Arkane T02 : La Résurrection

Bragelonne Éditions - 2018

Après le massacre de son clan, Oziel, fille de la maison du Drac, a réussi à fuir dans les bas-fonds de la cité labyrinthique d’Arkane.
Là, elle va se mettre en quête de son frère aîné et organiser leur vengeance...
De leur côté, Renn, l’apprenti-enchanteur de pierre, et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée arrivent en vue de la grande cité porteurs d’une bien sinistre nouvelle : l’arrivée imminente de l’invincible armée d’invasion qui a déjà anéanti le royaume d’Orik !


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 

Misérables !

Phébus - 2018

Nord de la France, 2016.
Lorsqu’il était policier, Laurent enquêtait sur les morts. Aujourd’hui, il retrouve les vivants. Depuis peu, la loi Necker oblige les entreprises à rechercher les béné ciaires d’un contrat d’assurance-vie sous- crit et jamais exécuté. Et notre héros est à la fois un détective et un annonciateur de bonnes nouvelles. Mais, cette fois-ci, sa tâche se révèle ardue. Car quels liens pouvaient bien unir la riche Henriette Benson au jeune et ambitieux Freddy Delersnyder, depuis longtemps disparu ?
Toutes les pistes mènent à Calais. Elles ressuscitent une époque d’espoirs déçus : celle de la vague rose des années Mitterrand. Et dressent le portrait complexe d’un Rastignac au grand cœur.
En compagnie de la belle Sonia, Laurent vadrouille dans la ville actuelle et ses environs, constatant la misère mêlée des habitants et des migrants...

Tant qu’il y aura ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci ne seront pas inutiles », écrivait Victor Hugo en préface des Misérables. Sous le patronage de son glorieux aîné, Michel Quint nous offre une œuvre engagée sur une région en perdition. Un récit qui mêle la précision documentaire au plaisir de l’enquête, pour une fresque passionnante et tragique.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Entretiens

Je ne serais pas arrivée là si...

Grasset - 2018

« Je ne serais pas arrivée là si... Quelques mots anodins qui posent une question vertigineuse. Qu’est-ce qui m’a faite, défaite, marquée, bouleversée et sculptée ? Quel hasard, rencontre, accident, trait de caractère, lecture, don, peut-être aussi quelle révolte, ont aiguillé ma vie ? Quelle joie m’a donné des ailes ? Ou peut-être quel drame ? A moins qu’il m’ait dévastée, qu’il m’ait fallu me battre, plonger et rebondir. Ai-je poursuivi un rêve ? Des anges ont-ils veillé sur moi ? Et mes parents ? Quel fardeau ou quelle chance ? Oui, comment se construit une vie ?
A 25 femmes magnifiques, j’ai lancé ce petit bout de phrase, et 25 ont accepté de la poursuivre. Juliette Gréco et Christiane Taubira, l’une haïe par sa mère, l’autre galvanisée par sa mémoire. Virginie Despentes et Amélie Nothomb. Patti Smith et Marianne Faithfull. Agnès b. et Claudia Cardinale. Joan Baez et le rabbin Delphine Horvilleur. L’écrivaine turque Asli Erdogan et l’actrice britannique Vanessa Redgrave. La pianiste Hélène Grimaud, la maire de Paris Anne Hidalgo, l’avocate et prix Nobel iranienne Shirin Ebadi, la féministe Eve Ensler, les comédiennes Nicole Kidman et Dominique Blanc...
Elles se racontent avec une sincérité bouleversante. Quels ont été leurs principaux ressorts ? Qu’ont-elles appris de la vie ? Et que peuvent-elles partager avec les jeunes filles qui les liront et qui, elles aussi, ont bien l’intention d’imposer leur voix dans un monde dont les règles sont forgées par les hommes ? Ce livre se voudrait inspirant pour toutes les femmes.
Et parce que l’interview est un exercice à deux, basé sur l’échange – de regards et de confidences –, l’intervieweuse est contrainte de s’interroger. Je ne serais pas arrivée là... si je n’avais eu une maman incroyable d’amour et de tendresse, de vitalité et d’optimisme. C’est évidemment à elle que je dédierai ce livre. »

 

DERNIER OUVRAGE

 

Dans mes pas

Paulsen - 2017

Lorsqu’un des explorateurs les plus connus de notre époque, qui plus est médecin, se penche sur ses souvenirs de marcheur et sur les bienfaits de la marche. Un fabuleux texte sur la marche, et sur son importance dans la vie du premier homme à avoir atteint le pôle Nord à pied.

« Toute ma vie, j’ai marché. En ville, à la campagne ou dans mes expéditions. Je mesure aujourd’hui ce que la marche m’a apporté sur tous les plans, physique, mental, affectif. J’ai toujours en mémoire les émotions que la marche, à la juste mesure du temps, avive. De mes souvenirs d’enfance, mes expériences du grand dehors, ma lecture de médecin, je vous livre le récit des pas qui comptent dans cette forme de vade-mecum du marcheur. »


Revue de Presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Gramecy Park

Gallimard BD - 2018

New York, 1954. Sur le toit d’un immeuble, une jeune femme s’occupe patiemment des ruches qui l’entourent et semble attendre quelque chose. Dans l’immeuble d’en face, un caïd de la pègre reste cloîtré chez lui à l’exception d’une mystérieuse sortie hebdomadaire. Ils ne se connaissent pas, mais ils se voient. Entre eux, le vide, une voiture de flics et un parc dont l’accès est réservé à quelques privilégiés. Qu’est-ce qui pourrait lier cette ancienne danseuse de l’Opéra de Paris et cet homme insaisissable que tout le monde craint ?

 

DERNIER OUVRAGE

 

L’Ange du patriarche

Mercure de France - 2018

Emmanuela ne saurait dire comment mais elle a le sentiment d’un déplacement subtil dans l’ordre physique des choses, comme si chaque objet autour d’elle bougeait, se déplaçait ou penchait juste un peu, un centimètre ou deux, lui enlevant le sentiment de sécurité que lui prodigue de savoir chaque chose strictement à la place qu’elle lui a assignée. Une illusion dérangeante. Le surmenage, peut-être.
Haïti. Lorsque Couz, soixante-dix-neuf ans, convoque sa cousine Emmanuela pour lui raconter de sombres histoires de famille, lui parler d’anges, de démons et d’un karma sauvage, Emmanuela l’écoute à peine, elle considère ces histoires de fantômes et d’esprits vengeurs comme peu crédibles. Pourtant, elle doit bien reconnaître que des choses de plus en plus inquiétantes se passent autour d’elle. Elle commence à avoir peur. Et si les propos de Couz n’étaient pas seulement le fruit d’un esprit dérangé…
Kettly Mars nous entraîne dans une histoire haletante aux nombreux rebondissements, alliant souffle épique et moments d’émotion intense, prouvant que la culture vodoue est une source d’inspiration et un incroyable moteur romanesque.

Revue de Presse

 

DERNIER OUVRAGE

 

Dictionnaire amoureux du jazz

Plon - 2018

Dès l’âge de seize ans, au moment où je découvrais le Jazz avec le Creole Jazz Band de King Oliver - dont le jeune Louis Armstrong était à vingt ans le deuxième trompette, je n’ai cessé de fureter, d’écouter, ou de découvrir de nouveaux sons, de nouvelles formes de cette musique de Jazz.
Déambuler avec passion dans ce paradis privé est l’un de mes grands bonheurs. Mais la musique est un art mystérieux. Et les codes de certaines formes de Jazz peuvent parfois sembler incompréhensibles, si l’on ne s’arme pas d’une certaine forme de connaissance et de curiosité, qui est je crois le meilleur défaut du monde.
C’est pourquoi j’ai voulu aborder autrement cette musique, la passion de toute ma vie, et faire de ce Dictionnaire Amoureux du Jazz une collection d’histoires, de destins, presque de légendes du Jazz, que je raconte dans cette ouvrage. Des histoires de musiciens (et de musiciennes !), de lieux, d’évènements, de disques qui ont marqué pour moi l’histoire de cette musique.
A l’évidence - c’est le principe même, je crois, de la collection, cette sélection d’une soixantaine de chapitres représente un choix parfaitement subjectif, le mien. C’est en quelque sorte ma petite histoire du Jazz à moi. A la fin de chacune de ces histoires, vous trouverez aussi un mini-guide de conseils variés (à écouter, à lire, à voir…)
Alors venez donc faire un tour avec Charlie Parker ou John Coltrane, soyez les témoins du génie de Louis Armstrong en 1927, ou frottez-vous aux multiples et abrasives dimensions de la musique de Thelonious Monk, l’un des grands pianistes et compositeurs de ce dernier siècle.
Voici quelques unes des pistes que je vous propose, dans ce Dictionnaire Amoureux, d’une musique que j’aime, si violemment, et depuis si longtemps…

 

DERNIER OUVRAGE

 
Essais

Un continent derrière Poutine ?

Seuil - 2018

En mars 2018, au moment de la publication du livre, le peuple russe se prononcera sur la réélection de Vladimir Poutine à la tête du pays. Selon toute probabilité, alors que sa personnalité suscite débat et controverse à l’extérieur de ses frontières, mais aussi dans certains cercles en Russie, cette réélection sera une formalité. Par le choix subjectif de quelques rencontres sans tabou, ces portraits de plusieurs familles ou couples montreront le peuple dans sa complexité, donneront à voir en quoi Vladimir Poutine l’a fait évoluer, à travers une palette de points de vues réalistes. Et pas seulement dans les zones urbaines ni exclusivement dans la Russie occidentale. A travers ces portraits, Anne Nivat raconte en quoi ce pays n’est pas tout à fait celui qu’on nous décrit en Occident. En quoi voter Poutine n’est pas, dans la tête des Russes, forcément voter pour un “dictateur”. Montrer l’étendue des possibilités et des situations dans cet immense pays, en commençant par l’extrême-est pour remonter, comme, en son temps, le Nobel de littérature Vladimir Soljenitsyne, jusqu’à sa partie européenne. Conter la vie des Russes ordinaires baignés dans le système “poutinien”, évoquer l’attitude “compréhensive” vis-à-vis de la corruption, la fin de l’humiliation versus la stabilité du pouvoir, pourquoi même les opposants ne remettent pas en cause l’annexion de la Crimée, le post-capitalisme…

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

La Rose de Saragosse

Actes Sud - 2018

La rose de Saragosse s’ouvre sur un crime et se clôt sur une envolée. C’est un roman d’élans rapides et de gestes vifs, une histoire en mouvements qui raconte la rébellion au cœur de l’Inquisition espagnole - et au cœur de cette rébellion, une rivalité artistique qui ne dit pas son nom. L’élaboration d’un langage. Une danse de séduction codée. Le timide frôlement de deux solitudes sauvages. Et comme toujours avec Jérusalmy, la conquête de la liberté.
Saragosse, 1485. Tandis que Torquemada tente d’asseoir sa terreur, un homme aux manières frustes pénètre le milieu des conversos qui bruisse l’urgence de fuir. Plus encore que l’argent qui lui brûle les doigts, cette brute aux ongles sales et aux appétits de brigand aime les images et les visages.
Il s’appelle Angel de la Cruz, il marche vite et ses trajectoires sont faites d’embardées brutales. Où qu’il aille, un effrayant chien errant le suit. Il est un familier : un indic à la solde du plus offrant, une sorte d’espion, de balance professionnelle. Mais un artiste, aussi.
La toute jeune Léa est la fille du nobre Ménassé de Montessa, riche seigneur converti. Orpheline de mère, élevée dans l’amour du beau, des livres et de l’art, elle est le raffinement et l’espièglerie. L’esprit d’indépendance.
Dans la nuit que l’Inquisition fait tomber sur l’Espagne, Raphaël Jerusalmy déploie le ténébreux ballet qui s’improvise et se joue entre ces deux-là, dans un décor à double-fond, au cœur d’une humanité en émoi où chacun joue sa peau, où chacun porte un secret.

Alliant le souffle de La confrérie des chasseurs de livres et l’acuité de Sauver Mozart, le nouveau roman de Raphaël Jerusalmy exalte la puissance d’évocation et l’économie de moyens d’un langage unique, un art de l’esquisse : la gravure. La rose de Saragosse est un roman vif et dense, où le mystère, la séduction et l’aventure exaltent la conquête de la liberté.


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Bluebells Wood

Glénat BD - 2018

Une fable intime, fantastique et somptueuse.

Depuis la disparition de sa femme, William vit reclus dans sa maison située entre une côte brumeuse et une forêt aux allures de conte de fées. Incapable de se reconstruire, il mène une existence solitaire et sans saveur, ne parvenant à se réfugier que dans la peinture. Ses seules visites de l’extérieur sont Victor, son ami et agent, et Rosalie, sa jeune modèle. Jusqu’au jour où William fait la rencontre d’une sirène. Une créature aussi belle que farouche pour laquelle il nourrit des sentiments contradictoires. Est-elle seulement réelle ? Ou ne s’agit-il que d’une illusion venue pour remplacer le fantôme de sa femme disparue ?

Après ses adaptations remarquées de Maupassant ou Zweig, Guillaume Sorel revient à un scénario original en signant cette très belle fable fantastique au cœur de la psyché d’un artiste en plein deuil. Un sujet fort qu’il parvient à transcender avec délicatesse par son sens de l’imaginaire et ses somptueuses illustrations en couleur directe.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

L’Art de perdre

Flammarion - 2017

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?
Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l’Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ?
Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l’Algérie, des générations successives d’une famille prisonnière d’un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d’être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.


Revue de presse