Découvrez la présélection du Prix Gens de Mer 2018 !

16 mars 2018.

Les lauréats seront récompensés le samedi 19 mai au soir, à bord d’un navire de la Compagnie des pêches, dans le cadre du Festival Étonnants Voyageurs.

 

Le prix littéraire « Gens de Mer », créé en 2006 à l’initiative de la librairie « La Droguerie de Marine » et soutenu pour cette nouvelle édition par le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine, est remis chaque année lors du Festival Étonnants Voyageurs. Il est destiné à récompenser l’auteur d’un livre récent ayant un caractère maritime au sens le plus large. La Compagnie des Pêches Saint-Malo a souhaité s’associer en lançant un prix spécifique destiné à couronner un ouvrage mettant en valeur le monde de la mer. Les Thermes Marins de Saint-Malo, partenaires depuis l’origine, ont décidé de parrainer un prix du beau livre maritime. Nouveau partenaire à partir de cette année, le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine rejoint l’aventure du prix « Gens de Mer ». Particulièrement investie sur la filière Mer, la banque mutualiste souhaite ainsi affirmer son engagement auprès de la culture et du monde de la mer.

« Gens de mer » renvoie au monde des océans, et d’abord à celles et ceux qui les parcourent ou qui en vivent, qui en parlent ou en rêvent, à celles et ceux qui nous proposent de quitter le quai pour le large, l’aventure et les découvertes, les escales et les retours. Le nom est déposé par l’association « Gens de Mer » à laquelle appartiennent plusieurs membres du jury.
La librairie « la Droguerie de Marine », en accord avec Étonnants Voyageurs, a souhaité ainsi contribuer à valoriser les différents aspects de la littérature liée à la mer.

Le jury du prix « Gens de Mer » est composé de personnalités du monde littéraire et maritime :

Le jury du prix a annoncé la présélection 2018, composée pour les prix Gens de Mer et Compagnie des Pêches de 12 titres :

Et pour le prix du beau livre maritime Thermes Marins de 5 titres :

L’auteur lauréat du prix « Gens de Mer » recevra un chèque de 3000 € remis par le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine, le lauréat du prix Compagnie des Pêches un chèque de 1500 €, et celui du prix du beau livre maritime Thermes Marins un chèque de 1500 €, le samedi 19 mai au soir, à bord d’un navire de la Compagnie des Pêches, dans le cadre du festival Étonnants Voyageurs.

Contact pour le prix : Loïc Josse, La Droguerie de Marine, 66 rue Georges Clémenceau, 35400 SAINT-MALO. Téléphone 02 99 81 60 39, e-mail : loic.droguerie@orange.fr

 

DERNIER OUVRAGE

 
Autres

Dictionnaire amoureux de la mer

Plon - 2018

« Nous, la mer,

Ce livre dit la mer, il dit l’aimer, l’avoir toujours aimée : il ne dit pas toute la mer, vaine ambition d’un zozo. Même la grenouille y regarderait à deux fois. Ce livre dit le vieil homme et la mer, la femme et la mer, une lutte contre soi, contre ses rêves, une quête à la vie à la mort de l’horizon ni près ni loin, une osmose avec les éléments dont l’être humain fait partie - s’il n’est ici-bas le maître du jeu. Ce livre dit la mer et les marins, les écrivains, les travailleurs du grand métier, les artistes charmés, charmeurs, les damnés du poisson. Il dialogue avec l’univers par-dessus les jours et les flots. C’est un coquillage où l’on entend, j’espère, battre le pouls du verbe aimer. Ce livre raconte une histoire océanique, la mienne, il ne prétend jamais connaître la mer ni la réduire à ses cadenas, ses tics, l’exhiber à travers les mots comme une bestiole de foire. J’aime la mer et je m’en souviens, j’y vais, je vous emmène avec moi. J’en suis natif comme tous les êtres vivants de terre et d’eau, je vous fais part de cet amour plus vaste que ma voix, plus humble que mes songes.
Un voyage, oui, autour du monde intérieur que je m’efforce d’encercler quand je prends la mer ou mon stylo. Quand je perds la raison à la barre d’un voilier qui ne réagit plus au vérin du « pilote », et perd la raison lui aussi. Quand une île heureuse vient à moi, donnée comme un livre de vie. Quand c’est crado, les ports, les grèves, les abysses, les gens du fric, quand elle gâche tout, la pollution, quand il étouffe, le corail d’Australie, des Antilles – ou qu’il renaît, squelette radieux. Quand il n’y a plus rien à dire tellement c’est beau, la mer, infiniment beau, et que l’on n’est pas seul au bord de cet infini. Aimer la mer, c’est au minimum être deux, être tous. Aimer la mer c’est « être » - c’est vivre. »

Yann Queffélec

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Bluff

Stock - 2018

Bluff, à l’extrême-sud de la Nouvelle-Zélande.
La tempête ravage ce bout du monde en plein hiver austral.
Un étranger pousse la porte du bar L’Anchorage, où pêcheurs et dockers attendent l’accalmie. Le Français a traversé tout le pays à pied, la route s’arrête à Bluff, il n’ira pas plus loin. Le voilà embarqué pour la saison de pêche à la langouste dans les fjords sauvages du Fiordland, à la merci des éléments. Une amitié se tisse avec son capitaine, le vieux Rongo Walker, pilier respecté de la communauté maorie, tiraillé entre ses traditions et une modernité où l’argent égare les hommes, parfois jusqu’à l’irréparable. Sous le regard de son équipier, le colosse Tamatoa, tahitien en exil qui rêve de regagner son île, le Français se retrouve projeté dans un monde où les chemins d’étoiles, le vol des oiseaux migrateurs et d’invisibles houles guident les navigateurs à travers le Grand Océan.
Résonne encore et toujours le chant des ancêtres : Marii, qui pêcha un jour le plus gros poisson de l’océan ; Hone, le poète maori au seuil de son dernier voyage ; Mau et Tevake, maîtres d’un art voué à disparaître – la navigation aux étoiles océanienne.


 

DERNIER OUVRAGE

 
Biographie

Paul-Émile Victor. J’ai toujours vécu demain

Robert Laffont - 2015

Paul-Émile Victor fait partie de ces rares hommes qui, au XX e siècle, ont contribué à changer notre vision de la planète. Le 10 juillet 1934, ce jeune Jurassien que tout prédestinait à reprendre l’entreprise paternelle de pipes et de stylos embarque sur le trois-mâts du commandant Charcot, en partance pour le Groenland. En quelques années, il va devenir l’incarnation de l’exploration polaire française, vivant avec les Eskimos, cartographiant des zones encore inexplorées, organisant des missions scientifiques extrêmes. Toujours en avance sur son temps, il va aussi s’engager très tôt en faveur de l’écologie. Vingt ans après sa disparition, cette première grande biographie, écrite par sa fille Daphné et par le journaliste Stéphane Dugast, retrace le destin exceptionnel de ce voyageur dans son siècle, de cet aventurier hors normes.


Revue de presse :

 

DERNIER OUVRAGE

 

Face au vent

Gallmeister - 2018

Dans la famille Johannsen, la voile est une question d’ADN. Installés au cœur de la baie de Seattle, le grand-père dessine les voiliers, le père les construit, la mère, administratrice d’Einstein, calcule leur trajectoire Si les deux frères, Bernard et Josh, ont hérités de cette passion, c’est la jeune et charismatique Ruby qui sait le mieux jouer avec les éléments. Seule sur un bateau, elle fait corps avec le vent. Mais lorsqu’un jour elle décide d’abandonner cette carrière toute tracée, la famille explose. Bien des années plus tard, les parents se sont éloignés, Bernard a pris la fuite sur les océans, Ruby travaille dans l’humanitaire en Afrique. Quant à Josh, il cherche inlassablement son idéal féminin sur un chantier naval à Olympia. Douze ans après la rupture, une ultime course sera l’occasion de retrouvailles risquées pour cette famille attachante et dysfonctionnelle.
Oscillant entre rires et larmes, le roman de Jim Lynch donne une furieuse envie de prendre le large.

Traduit de l’anglais par Jean Esch

Revue de Presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Séquoias

Milieu du XIXe siècle. Les frères Fleming, trois chasseurs de baleines, natifs de l’île de Nantucket, répondent à l’appel de l’or venu de la lointaine Californie, à l’autre bout des États-Unis d’Amérique.

À bord du Freedom, le navire dont ils ont hérité à la mort de leur père, Mercator, Nicholas et Michael forment leur équipage et mettent les voiles. Au terme d’une odyssée de six mois, de New York à Valparaíso, en passant par le cap Horn, les voici en vue de la terre promise. Mais le petit village assoupi dans la baie de San Francisco est devenu une cité grouillante où quelques chanceux descendus de la Sierra les poches pleines de pépites jouent leur fortune dans les tripots, tandis que d’autres se préparent à tenter l’aventure sur leurs traces. C’est le choix que fera Michael, le cadet. Mercator, lui, comprend rapidement que, loin de se tapir seulement dans les montagnes, la fortune est en réalité sous ses pieds, quitte à abattre la forêt de séquoias géants marquant l’entrée de la Porte d’Or.

Dans ce monde nouveau au cœur du Nouveau Monde, voici le roman d’une fratrie de baleiniers héroïques devenus chercheurs d’or, prêts à tout pour assouvir leur soif de conquête et de fortune, jusqu’à une ultime aventure, en mer de Béring.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Pour les trois couleurs

Éditions Paulsen - 2018

Le premier tome d’une série de romans alliant marins intrépides, intrigue amoureuse, batailles sans merci !
Fabien Clauw nous entraîne dans un grand roman d’aventure où les combats maritimes, criants de vérités, rivalisent avec une intrigue des plus passionnantes, le tout servi par une plume flamboyante.

Mars 1798. Robespierre a perdu la tête et Napoléon est encore dans les langes de Bonaparte. En ces temps tourmentés, intrigues et trahisons sont le quotidien d’hommes de pouvoirs cherchant autant à sauver leur tête qu’à faire fortune. En guerre contre la plupart des monarchies d’Europe, la France révolutionnaire compte l’Angleterre et sa puissante Royal Navy parmi ses ennemis. Hélas, à court de crédits, la flotte française souffre d’une corruption généralisée et une grande partie de ses officiers, de noble lignée, a migré. La jeune Marine Républicaine se consume sur les cendres de la défunte Royale… Dans cette ambiance bouillonnante du Directoire, décor inédit du genre, l’auteur plante le fougueux Gilles Belmonte, capitaine de frégate. Engagé dans la marine Royale à l’âge de 13 ans, il en a 29 lorsqu’il se voit confier un nouveau navire, l’Égalité, et une mission cruciale pour l’avenir de la France. Entre machinations des services secrets, combats en mer et amours naissants, son sens de l’honneur et son formidable instinct auront-ils raison d’un ennemi prêt à tout ?


Revue de presse