logo
accueil > Brazzaville > Invités > TCHOUNGUI Elizabeth
Invités
 

TCHOUNGUI Elizabeth

20 novembre 2012.

France - Cameroun

partager : 
  envoyer :    imprimer : 


- Bibliographie
- Présentation de Bamako Climax

Biographie

Née à Washington en 1974 d’un père diplomate camerounais et d’une mère française et enseignante, Elizabeth Tchoungui grandit entre le Cameroun et l’Europe. Diplômée de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, elle fait partie de cette jeune génération de journalistes et d’animateurs qui colorent le PAF. Après avoir animé divers magazines culturels sur la Cinquième (Les écrans du savoirs), France 5 (Ubik), France 24, France 2 (Esprits libres, Avant-Premières), elle est depuis octobre 2012 à la tête du magazine Ô féminin sur France Ô. Ce rendez-vous dominical réunit chaque semaine une équipe de chroniqueuses métissées qui, aux quatre coins du monde, s’intéressent à la vie quotidienne des femmes, aux traditions, aux nouvelles tendances et aux mobilisations féminines.

Son premier roman, Je vous souhaite la pluie, publié en 2005 aux éditions Plon, avait été distingué par le prix Carrefour Savoir. En 2007, avec six anciennes camarades de l’école de journalisme de Lille, elle publie un recueil de nouvelles piquantes : Sept filles en colère. Elizabeth Tchoungui se revendique de cette nouvelle génération d’auteurs afroeuropéens qui cherchent à faire entendre la voix d’une France plurielle. En 2010, on retrouve dans Bamako Climax sa plume alerte, légère, parfois crue, au service d’une histoire de chassé-croisé amoureux brassant cultures et états d’âmes.


Bibliographie :

- Billets d’humeur Aufeminin.com (Léo Scheer, 2012)
- Bamako Climax (Plon, 2010)
- Sept filles en colère, Recueil de nouvelles écrites par sept anciennes élèves de l’école de journalisme de Lille (Les petits matins, 2006)
- Je vous souhaite la pluie (Plon, 2005)

- Retour au sommaire


Présentation de Bamako Climax

Elliott Marie-Rose est Antillais, Elio Della Valle, juif italien. Tous deux sont amorueux de Céleste, la reporter afropéenne mondaine, aventureuse et fantasque. Mais paralysés par leur problème d’identité, ils échouent à l’aimer vraiment : Elio, son mari, ne peut s’empêcher de la tromper ; Eliott, son amant, n’arrive pas à dépasser le cap du marivaudage.
Un jour, alors que de violents attentats terroristes frappent les intérêts occidentaux des franges du Saha-ra au golfe de Guinée, Céleste disparaît en Afrique... Aurait-elle fui ses désillusions amoureuses pour se lancer dans une dangereuse aventure au coeur du continent originel ?

- Retour au sommaire

programme

Jeudi

18:00

La Sape, une autre esthétique africaine ?

 

vendredi

18:00

Les États Généraux de la littérature africaine (1). Y a t’il une « littérature nationale » ? 

 

samedi

11:00

Les États Généraux de la littérature africaine (2). Les écrivains contre la censure ? 

 

dimanche

12:15

Café Littéraire

 
achetez vos billets