logo
Invités 2017


WU Ming-Yi

Taïwan

26 avril 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 77 ko
D. R

Wu Ming-yi est né en 1971. Écrivain, professeur de lettres, photographe et blogueur taïwanais, Wu Ming-yi est aussi connu pour son engagement environnemental. Il est l’auteur de plusieurs oeuvres littéraires, parmi lesquelles des recueils de nouvelles et des romans. Trois d’entre eux ont été publiés en français : Le Magicien sur la passerelle (L’Asiathèque, 2017), Les Lignes de navigation du sommeil (You Feng, 2013) et L’Homme aux yeux à facettes (Stock, 2014). Ce dernier roman a reçu le prix Fiction 2014, attribué lors du Salon international du Livre insulaire d’Ouessant.
Comparé à Haruki Murakami et David Mitchell, il est considéré comme l’un des auteurs les plus prometteurs de sa génération. Il a reçu de nombreux prix à Taiwan et en Asie.


Bibliographie

- Le magicien sur la passerelle (L’Asiathèque, 2017)
- TAIPEI, Histoires au coin de la rue (L’Asiathèque, 2017)
- L’Homme aux yeux à facettes (Stock, 2014)
- Les Lignes de navigation du sommeil (You Feng, 2013)

Actualité

 
Romans

Le magicien sur la passerelle

L’Asiathèque - 2017

Sur la passerelle reliant le bâtiment « Ai » (Amour) et le bâtiment « Hsin » (Confiance) du grand marché de Chunghua, à Taipei, un magicien exerce son art. Autour de lui, tout un monde s’active dans de petits métiers. Le narrateur, qui a une dizaine d’années à cette époque-là, tient un stand de semelles en face de l’illusionniste. Comme ses camarades, il est fasciné par ses tours, dont certains dépassent la mystification habile du prestidigitateur et semblent mener à de mystérieux mondes parallèles. Devenu adulte et toujours hanté par ce troublant personnage, il interroge ceux de sa génération qui ont pu avoir naguère des contacts avec lui. L’évocation du souvenir du magicien donne lieu à une mosaïque de récits, tantôt drôles, tantôt poignants, où le marché devient le royaume de l’aventure et du fantastique et où se révèlent les rêves et les angoisses existentielles des jeunes Taïwanais de la capitale.

Traduit du chinois (Taïwan) par Gwennaël Gaffric.

Oeuvre

 
Nouvelles

Taipei - histoires au coin de la rue

L’Asiathèque - 2017
Cette anthologie offre une vision multiple et originale de la ville de Taipei, à travers le regard d’auteurs majeurs de la scène littéraire taïwanaise contemporaine. Dans « Le (...)
 

Romans

Le magicien sur la passerelle

L’Asiathèque - 2017
Sur la passerelle reliant le bâtiment « Ai » (Amour) et le bâtiment « Hsin » (Confiance) du grand marché de Chunghua, à Taipei, un magicien exerce son art. Autour de lui, tout un (...)
 

programme

Dimanche

17:45

Taipeï, histoires au coin de la rue

Univers (Grande Salle)