logo
accueil > Saint-Malo > Invités 2017 > TANGUY René
Invités 2017


TANGUY René

France

18 avril 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 43.1 ko
D. R

René Tanguy est photographe. Il vit et travaille entre Brest et Paris. Son regard est celui d’un photographe fasciné par l’ailleurs, par la mémoire, les traces du passé et l’évanescence du monde. Il pratique son art entre commandes institutionnelles, collaborations presse et recherches personnelles.

Son père lui transmet le goût du voyage en travaillant comme technicien sur les chantiers du Manganèse, il passera trois an de son enfance au Gabon, ce qui marquera profondément sa vie. Diplômé d’une licence de photographie de l’université de Provence à Marseille, il collabore régulièrement avec de grands quotidiens nationaux tels que Libération, Le Monde ou encore L’humanité. Le reportage social, l’urbanisme et le portrait sont ses domaines de prédilection.

Il se joint à nous cette année avec Sad Paradise (exposé jusqu’en juin à la Cohue à Vannes), un très beau livre photographique qui présente les échanges entre Jack Kerouac et Youenn Gwernig, poète breton exilé à New-York, durant les trois dernières années de la vie du célèbre romancier. Toujours en partance, René Tanguy s’est frayé un chemin dans les pas de ces deux artistes, en Bretagne, au Canada ou aux Etats-Unis. Ses photographies dialoguent avec les documents qui évoquent la fulgurante amitié entre les deux hommes, et racontent une errance, celle des dernières années de la beat generation.


Bibliographie

- Sad Paradise (Locus Solus, 2017)
- Du monde vers le monde - escale à Valparaiso ( Nonpareilles, 2016)
- Le chat de Barcelone (Filigranes, 2010)
- Le chemin de cécité (Filigranes, 2009) ;
- L’Art de la mer (Nathan, 2009).

Actualité

 
Autres

Sad Paradise

Locus Solus - 2017

« Tu me manques vraiment. Je crois que tu es le seul homme que je connaisse aujourd’hui dont la conversation et la présence sont un cadeau ». Écrite par Jack Kerouac - initiateur de la Beat Génération, pour qui, on le sait, la fraternité était une forme d’oxygène - cette phrase adressée à Youenn Gwernig résume l’intensité et la sincérité de l’amitié fulgurante qui réunit l’un des plus grands écrivains américains du 20e siècle et un poète,musicien et sculpteur breton, alors inconnu. Noué en 1966, ce fil fut rompu en 1969, avec la mort de Jack.

Pendant ces trois années, une relation épistolaire entre les deux artistes s’accompagne de rencontres mémorables, de virées nocturnes, de cuites gigantesques… Ils discourent de littérature et d’art, mais le vrai sujet de leur débat est la Bretagne, son histoire, sa culture.

Jack Kerouac, dont l’origine de la famille est bretonne est obsédé depuis toujours par le mystère de sa généalogie. Il n’aura pas le temps de percer ce mystère. Les difficultés financières et sa dépendance à l’alcool ne feront que reporter à l’infini ce retour aux sources. Il meurt en octobre 1969, avec le billet d’avion dans la poche. Il ne rejoindra pas Youenn dans ce Centre-Bretagne dont ils étaient originaires.

Les lettres reproduites en fac-similé dans ce livre en font l’histoire. Les photographies de René Tanguy en fixent la géographie . Orpailleur fétichiste, traquant les miettes de destinée de Youenn et Jack, ses deux “grands frères” éclaireurs, sur la rivière Merrimack au Canada, à New York ou au fond des Monts d’Arrée, il s’est découvert archéologue de son identité, écrivant sa propre fiction.

Ce livre de photographie à la fragilité revendiquée associe l’énergie géniale de Jack, la fidélité de Youenn et l’hommage, hanté et reconnaissant, que leur rend René, dans un chant visuel où le passé décomposé et l’oubli omniprésent, improvisent des instantanés d’amitié. On peut aussi y voir un état de la grâce primitive d’un monde volontairement indéfini, cueilli juste avant son effacement imminent.

Oeuvre

 
Autres

Sad Paradise

Locus Solus - 2017
« Tu me manques vraiment. Je crois que tu es le seul homme que je connaisse aujourd’hui dont la conversation et la présence sont un cadeau ». Écrite par Jack Kerouac - initiateur (...)
 

programme

Dimanche

09:45

France bleue armorique

Brasserie - L’Hôtel Chateaubriand

15:00

Signatures


16:45

Youenn Gwernig / Kerouac, histoire d’une amitié

La Grande Passerelle - Salle 3 (128 places)
 

Lundi

10:00

Kerouac - Gwernig, une histoire d’amitié

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1

11:20

Signatures