logo
accueil > Saint-Malo > Invités > GUCHER Catherine
Invités


GUCHER Catherine

France

6 avril 2017.
 

Biographie

 

Après s’être consacrée au travail social, Catherine Gucher devient enseignant chercheur en sociologie à l’université de Grenoble. La littérature — de Russie, du Nord, des Amériques — l’accompagne depuis l’enfance, comme fenêtre indispensable sur le monde.

Née en 1961 à Chambéry, Catherine Gucher entame des études de sociologie après avoir travaillé pendant quinze ans dans le secteur social. Aujourd’hui enseignante-Chercheur et maître de conférence à l’université de Grenoble depuis une quinzaine d’années, ses domaines de recherche tournent autour de la question du vieillissement, des politiques et des actions sociales mises en place en direction des retraités et des personnes âgées. Elle étudie également leur participation sociale ainsi que leur statut au sein des différents territoires.

En parallèle de ses publications universitaires, Catherine Gucher est l’auteur de courts textes poétiques et de nouvelles qui parviennent avec une attention bienveillante et beaucoup d’empathie à saisir la fragilité des parcours et les douleurs passées sous silence. Sa nouvelle Exils, lui vaut d’ailleurs le Prix International de la nouvelle George Sand en 2009.

En 2017, elle signe son premier roman Transcolorado, aux Éditions Gaïa. Une invitation au voyage, décalée et poétique, qui à travers le portrait d’une femme et de son ciel, nous raconte une rencontre soudaine et bouleversante.


Bibliographie :

- Transcolorado (Gaïa Éditions, 2017)
- Exils (in FRAGMENTS, prix international de la Nouvelle George Sand, sous la direction de F. Bonardi, L’Harmattan, 2017)
- Femmes (Revue Bacchanales, Maison de la Poésie Rhône alpes, Saint Martin d’Hères, 1994)
- Le fou d’Espagne éditions Brault de Bournonville, Grenoble, 1993.
- Sans mobile apparent (éditions Brault de Bournonville, Grenoble, 1991)
- Troubles saisons (éditions La vague à l’âme Grenoble, 1989)

Actualité

 
Romans

Transcolorado

- 2017

Au-dessus des grandes plaines, quand le ciel immense est trop bleu, une fille un peu cabossée par la vie monte dans le bus. Le Transcolorado l’emmène jusqu’à l’arrêt des quatre montagnes, et puis elle rentre. Le jour où Tommy avec sa balafre passe la porte du bar du bout de la route, elle sait que quelque chose s’avance qui peut changer un bout de son existence.


Revue de presse :

- «   Roman sur la part d’ombre qui existe en chaque être, mais aussi sur la force de résilience, Transcolorado est un livre émouvant dont il est difficile de tourner la dernière page, tant le combat de Mary, pour accéder au bonheur, est captivant.  »
La provence

- «   Elle a perdu l’idée d’un but dans son existence misérable, bien qu’elle rêve à des chevaux. Il faudra le passage d’un homme décidé à réhabiliter une forêt malade, un billet de la chance et une communauté amish comme modèle à ne pas suivre pour tracer une route nouvelle à travers des montagnes ouvertes sur le ciel.  »
Le Soir

«  Ce roman sonne juste et clair et a le souffle d’un “nature writing” de grande qualité. […] Un premier roman magistral.  »
À vos marques… Tapage !

Oeuvre

 
Romans

Transcolorado

2017
Au-dessus des grandes plaines, quand le ciel immense est trop bleu, une fille un peu cabossée par la vie monte dans le bus. Le Transcolorado l’emmène jusqu’à l’arrêt des quatre (...)
 

programme

Samedi

11:15

Itinérances

Café Littéraire

15:15

Un rêve américain

Univers (Grande Salle)

16:35

Signatures

 

Dimanche

10:45

Dans le monde, perdus ?

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1

15:00

Signatures