logo
accueil > Saint-Malo > Invités > HEGLAND Jean
Invités


HEGLAND Jean

2 avril 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 60.2 ko
© Melati Citrawireja

Amoureuse de la nature et des grands espaces, Jean Hegland est une écrivaine américaine dont l’œuvre fait plus que jamais écho dans notre monde en crise.
Née en 1956 à Pullman dans l’État de Washington, ses parents lui transmettent la passion de la littérature très tôt. Sa mère étant professeure de littérature anglais au lycée et à l’université et libraire et son père professeur de littérature à l’Université de l’Etat de Washington, elle grandit entourée de livres. Elle effectue ensuite des études d’art puis un master de rhétorique et d’écriture à Eastern Washington University.
Après avoir accumulé les petits boulots, elle devient professeur en Caroline du Nord. À vingt-cinq ans, elle se plonge dans l’écriture, influencée par ses auteurs favoris, William Shakespeare, Alice Munro et Marilynne Robinson. Elle enseigne tour à tour la littérature à l’université Santa Rosa, donne des cours de creative writing, des conférences et anime différents ateliers d’écriture. Retraitée, elle vit aujourd’hui au cœur des forêts de Caroline du Nord et partage son temps entre l’apiculture et l’écriture.
Après un premier roman qui connait un énorme succès en 1996, et enfin publié en France et surlequel nous reviendrons, le deuxième roman de Jean Hegland, Windfalls (2004) explore la valeur du travail, l’art et les liens familiaux, ainsi que le lien entre les femmes et leurs enfants. Son plus récent roman, Still Time, a pour personnage principal un spécialiste de Shakespeare qui, victime de la maladie d’Alzheimer, s’efforce de renouer avec sa fille en utilisant les seuls outils qui restent à sa portée : sa compréhension et son amour pour les pièces tardives de Shakespeare.

Son premier roman Dans la forêt paraît donc en 1996 et rencontre un succès éblouissant. Sa traduction en français en 2016 n’est pas un hasard, Dans la forêt n’a jamais été aussi parlant dans un monde où les problématiques environnementales, les guerres et les inégalités sociales n’ont jamais été aussi critiques. Sous la forme d’un journal intime, deux jeunes sœurs de 17 et 18 ans doivent affronter seules, un monde qui périclite : terrorisme, crise économique sans précédent, effondrement des infrastructures, guerres lointaines dont les conséquences altèrent la vie quotidienne. Un scénario apocalyptique se dessine dès les premières pages : plus d’électricité, de réseau, de contact avec l’extérieur, les deux sœurs doivent affronter un monde qui leur est désormais étranger. La nature reprend ses droits dans ce roman lyrique qui décrit la beauté du lien entre les deux sœurs. Dans la forêt nous insuffle un vent d’espoir quant à l’avenir de l’humanité.


Bibliographie

- Dans la forêt (Gallmeister, 2016)

Actualité

 
Romans

Dans la forêt

Gallmeister - 2017

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.
 
Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

Traduit par Josette Chicheportiche


Revue de presse

- "Qu’un roman d’aventures puisse advenir sans déplacement géographique, qu’une odyssée psychologique puisse être circonscrite dans quelques hectares dépend de la rare habileté d’un(e) auteur(e) à tisser une chronique dépourvue de monotonie. Jean Hegland y parvient avec aisance et lyrisme." (Macha Séry, Le Monde)

- "Inédit en France, mais grand succès aux Etats-Unis lors de sa parution, en 1996, ce livre apocalyptique et intimiste pourrait agrandir la liste des bons vieux romans d’anticipation que s’arrachent les Américains depuis l’élection de Donald Trump, aux côtés de 1984 ou Farenheit 451." (Marie Landrot, Télérama)

- "Jean Hegland offre à ses lecteurs un chant d’amour porté par deux héroïnes sensuelles. Son beau roman s’achève comme un premier matin du monde et, s’il n’est pas un conte de fée, il a tout d’une parabole inattendue.”
(Christine Ferniot, Lire)

- “Dans la forêt est une histoire palpitante et édifiante de survie mais aussi de sororité, ce lien à la vie à la mort fortifié par la nécessité d’être solidaires dans l’adversité. un huis-clos haletant qui fait froid dans le dos en mettant en scène notre dépendance et la vulnérabilité de notre mode de vie, mais qui dégage aussi la puissance d’un archaïque instinct de conservation et d’une réconfortante capacité d’adaptation.“ (Livres Hebdo)

Oeuvre

 
Romans

Dans la forêt

Gallmeister - 2017
Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les (...)
 

programme

Samedi

14:00

Un monde sauvage

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1

15:45

Signatures

 

Dimanche

11:00

Signatures


17:00

Huis-clos

Café Littéraire

18:20

Signatures

 

Lundi

14:00

Survivre

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1

15:30

Signatures