logo
accueil > Saint-Malo > Invités > Grossi Pietro
Invités


Grossi Pietro

Italie

14 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 58.1 ko

Nouvelle voix de la littérature contemporaine italienne, Pietro Grossi est traduit pour la première fois en français aux éditions Liana Levi. Cet auteur florentin est de ceux qui envisagent la littérature comme un lieu où il est permis de mettre le monde sur pause, de prendre du recul, et de panser ses blessures pour espérer avancer. Le véritable sujet de ses livres est toujours l’adulte, qui représente pour lui une sorte d’obsession puisqu’à neuf ans déjà il rêvait d’en avoir trente.

Originaire de Toscane, il a vécu à Rome, Milan, New York et Turin où il a fréquenté l’école Holden d’écriture créative (crée par Alessandro Baricco) en tant qu’étudiant, mais aussi plus tard, comme professeur. Tour à tour barman, traducteur, rédacteur pour une agence de publicité, skipper ou encore assistant de production, il travaille au sein d’environnements variés et nourrit sa littérature de ses expériences personnelles.

Son tout premier roman Touché sort en Italie en juin 2000, mais c’est son recueil de nouvelles Pugni qui signe son entrée dans le monde littéraire. Très remarqué par la critique au printemps 2006, il remporte le Prix Chiara et le prix Campiello Europa. Il signe ensuite L’Acchito, Martini et Incanto (Mondadori), couronné par le grand Prix littéraire de Pise pour la fiction en 2012. La même année, il embarque comme reporter sur le Best Explorer, le premier bateau italien à affronter le Passage du Nord-Ouest, entre le Groenland et le Canada.

Son dernier livre Le Passage, raconte l’histoire d’un homme qui naît père, tout en restant fils. Et qui, après treize ans de silence, se voit dans l’obligation de se confronter à cette figure paternelle à qui il attribue à tort beaucoup de ses propres fragilités. Une confrontation qui a lieu en mer, dans l’immensité et le silence des glaces arctiques. C’est le récit d’un voyage initiatique, d’un double passage géographique d’abord, mais aussi surtout humain. Avec une écriture minimaliste, Pietro Grossi nous livre un roman magnifique sur le passage à l’âge adulte.


Bibliographie :

- Le passage (Liana Levi, 2017)
- L’uomo nell’armadio (Arnoldo Mondadori, 2015)
- Incanto (Arnoldo Mondadori, 2011)
- Martini (Sellerio Editore, 2010)
- L’acchito (Sellerio Editore, 2007)
- Pugni (Sellerio Editore, 2006)
- Touché (Pagliai Polistampa, 2000)

Actualité

 
Romans

Le passage

Liana Lévi - 2017

« Un coup de fil absurde. » C’est ce que pense Carlo en raccrochant. Treize ans qu’il se tient loin de son père, qu’il essaie d’oublier le gouffre qui les sépare. Et voilà que celui-ci lui réclame de l’aide depuis les côtes du Groenland, lui demande de revenir naviguer avec lui comme au bon vieux temps. Il s’agit de convoyer le Katrina jusqu’au Canada après un arrêt le long du légendaire Passage du Nord-Ouest, entre l’Atlantique et le Pacifique. Carlo n’est pas monté sur un bateau depuis des années. Et il faudrait, là, tout à coup, abandonner son cabinet d’architecte, Francesca, les jumeaux, sa vie à Londres ? Pourtant, après ce bref échange de mots qui sonne comme un appel au secours, son devoir de fils s’impose à lui comme une évidence. Il partira. Suspendu au-dessus des eaux, enfermé dans le silence des glaces, en lutte contre des dangers imprévus, épuisé par le soleil et le sel, Carlo affrontera le défi de la traversée et un autre plus grand encore : accepter son père.
Une atmosphère tendue servie par une écriture minimaliste. Pietro Grossi, avec l’expérience de ceux qui ont grandi sur la mer, nous embarque vers une « zone limite du monde qui révèle notre véritable essence. »


Revue de presse :

- « En naviguant parmi les icebergs, on retrouve l’Hemingway de Mort dans l’après-midi, où les corridas sont prétexte à une leçon d’écriture. »
La Stampa

- « Conradien, rapide et efficace. »
Idee e Lifestyle

- « Fascinant. »
Grazia

Oeuvre

 
Romans

Le passage

Liana Lévi - 2017
« Un coup de fil absurde. » C’est ce que pense Carlo en raccrochant. Treize ans qu’il se tient loin de son père, qu’il essaie d’oublier le gouffre qui les sépare. Et voilà que (...)
 

programme

Samedi

15:00

La Matière de l’absence

Café Littéraire

16:20

Signatures

 

Dimanche

10:30

Signatures


15:15

La découverte du monde - et des autres

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1

16:35

Signatures

 

Lundi

11:00

Signatures


15:15

Les empires du froid

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1