logo
accueil > Saint-Malo > Invités 2017 > ROUAUD Jean
Invités 2017


ROUAUD Jean

France

14 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 36.7 ko
JF. Paga - Grasset

Membre du Prix Ouest-France et ami du festival Étonnants Voyageurs depuis longtemps, Jean Rouaud obtient le Goncourt en 1990 pour son roman Les Champs d’honneur. Il a alors 38 ans.
Après avoir été technicien de comptage automobile aux carrefours embouteillés, monteur et démonteur de décors de théâtre, arpenteur de plages et vendeur de glaces (l’été) et de beignets (l’hiver), courbé sur la plonge (été comme hiver), il se lance définitivement en littérature. Pratiquer mille-et-un métiers c’est n’avoir à en choisir aucun, c’est s’accorder le droit à la paresse et il y a déjà dans cet inventaire à la Prévert un peu de « la vie poétique ».

Le Goncourt et la notoriété le surprennent alors qu’il tient le kiosque à journaux de la rue de Flandre, dans le 19e arrondissement de Paris. Il écrit ensuite les quatre romans qui, avec Les Champs d’honneur, forment un cycle romanesque fondé sur l’histoire de sa famille et certains aspects de sa propre vie : Des hommes illustres, Le Monde à peu près, Pour vos cadeaux, Sur la scène comme au ciel.
Dans ses trois derniers romans, Comment gagner sa vie honnêtement, qui emprunte son titre à Thoreau, Une façon de chanter et Un peu la guerre, Jean Rouaud revient sur sa jeunesse dans les années 1970 et raconte avec humour et mélancolie comment l’époque l’a fait. Entre refus du travail et vie de bohème à Paris, le premier tome de cette trilogie nommée La Vie Poétique, retrace les débuts d’une existence guidée par la poésie. Le deuxième tome, paru en 2012, place la musique en son cœur, du folk protestataire de Bob Dylan au rock garage des Kinks.
Dans Un peu la guerre (2014), Jean Rouaud revient sur sa vocation d’écrivain, survenu au moment même où l’on annonçait la mort du roman. Récit d’une persévérance, il retrace le parcours du romancier jusqu’à la publication de Les Champs d’honneur, dans un contexte intellectuel où la figure de l’auteur était fustigée.
Il publie aussi quelques essais comme Les Corps infinis ou Souvenirs de mon oncle, une revisite du film de Jacques Tati, ainsi que de nombreux romans parmi lesquels La Désincarnation, L’Imitation du bonheur, La Fiancée juive, ou La Femme promise. Dans son livre L’invention de l’auteur paru en 2004, il raconte comment la mort de son père en 1963 a été à l’origine de sa vocation d’écrivain.

En 2007, il signe avec Michel Le Bris le manifeste Pour une littérature-Monde, qui cherche à effacer la distinction entre littérature française et francophone et sortir l’imaginaire du confinement dans lequel certains l’enferment. La littérature-monde vise donc, de façon ultime, à libérer la langue « de son pacte exclusif avec la nation » pour ne donner à l’imaginaire d’autres « frontières que celles de l’esprit. »
En 2015, il poursuit sa réflexion sur l’écriture du roman, en publiant deux nouveaux livres, Être un écrivain et Misère du roman, considérations sur ce que l’auteur appelle la « déposition du roman » ou sur la possibilité et la volonté d’écrire en tenant compte des convulsions du monde.

Tout paradis n’est pas perdu, ultime essai de l’écrivain évoquant le traitement de la laïcité depuis 1905 (loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat) jusqu’à nos jours, autour de la question des interprétations et représentations religieuses, terreau de notre société de l’image.
« Quand le ton a monté sur la question du voile et du menu de substitution, il m’a suffi de me retourner pour revoir dans mon enfance ce geste des femmes se couvrant la tête d’un fichu avant de sortir. Nous étions en Loire-Inférieure et la loi de 1905 était suffisamment accommodante pour accorder un jour férié aux fêtes religieuses et servir du poisson le vendredi dans les cantines, et pas seulement celles des écoles libres. Loi de séparation des Églises et de l’État, mais en réalité de l’Eglise catholique et de l’État, les autres faisant de la figuration, et l’Islam n’existant pas puisque les musulmans d’Algérie n’avaient pas le statut de citoyen.
De même, il a fallu la tragédie de Charlie pour nous rappeler qu’on avait longtemps débattu avant d’autoriser la représentation des figures sacrées. Ce qui n’allait pas de soi tant le monothéisme se méfiait de l’idolâtrie en souvenir du veau d’or. Les conciliaires réunis à Nicée tranchèrent en faveur de la représentation. C’était en 843. Notre monde envahi d’images vient de là. Ce qui n’en fait pas un modèle universel. »

En 2017 parait Stances aux Éditions des Bousclats, recueil composé de six textes et six chansons, regroupés sous six rubriques telles qu’on les trouve à l’intérieur d’un quotidien : art, communications, sciences, culture, politique, littérature.


En savoir plus
Le site officiel de Jean Rouaud


Bibliographie :
- Stances (Éditions des Bousclats, 2017)
- Tout paradis n’est pas perdu (Grasset, 2016)
- Être un écrivain (Grasset, 2015)
- Misère du roman (Grasset, 2015)
- Éclats de 14 (Dialogues, 2014)
- Un peu la guerre (Grasset, 2014)
- Manifestation de notre désintérêt (Flammarion, 2013)
- Une façon de chanter (Gallimard 2012)
- Comment gagner sa vie honnêtement (Gallimard, 2011)
- Je est un autre, collectif (Gallimard, 2010)
- La femme promise (Gallimard, 2009)
- Souvenirs de mon oncle (Naïve, 2009)
- La fiancée juive (Gallimard, 2008)
- Pour vos cadeaux (Editions de Minuit, 2008)
- Moby Dick (bande dessinée, Casterman, 2007) dessins de Denis Deprez
- Ernest Pignon-Ernest (Bartschi Salomon, 2007 – avec André Velter et Marie -José Mondzain)
- Préhistoires (Gallimard, 2007)
- La fuite en Chine (Les Impressions nouvelles, 2006)
- L’imitation du bonheur (Gallimard, 2006)
- L’invention de l’auteur (Gallimard, 2004)
- Pierre Marie Brisson : les jeux séculaires (Somogy, 2003)
- La désincarnation (Gallimard, 2001)
- Les corps infinis (Acte Sud, 2001)
- La Belle au lézard dans un cadre doré (Albin Michel jeunesse, 2001)
- Régional et drôle (Editions Joca seria, 2002)
- Cadou, Loire intérieure (Editions Joca seria, 1999, articles de presse)
- Carnac ou le Prince des lignes (Editions du Seuil, 1999, articles de presse)
- Sur la scène comme au ciel (Minuit, 1999)
- Le Paleo Circus (Editions Flohic, 1998, articles de presse)
- Pour vos cadeaux (Minuit, 1998)
- Promenade à la Vilette (Minuit, 1997, articles de presse)
- Les très riches heures (Minuit, 1997, articles de presse)
- Le Monde à peu près (Minuit, 1996)
- Des Hommes illustres (Minuit, 1993)
- Les Champs d’honneur (Minuit, 1990 - prix Goncourt 1990)

Actualité

 
Poésie

Stances

Les poèmes et chansons qui composent Stances adoptent non sans quelque ironie le référencement des rubriques de la presse quotidienne. Art, communication, Science, Culture, Politique, Littérature. Chaque poème est doublé par une chanson qui ajoute de la musique à la musique des mots, qui fait résonner la voix familière des refrains et la parole vive du chant. Vincent Van Gogh et son malheur de solitude, Les paumés de la vie repoussés à la marge, la langue politique qui a perdu le sens de la langue et donc la pensée..., Jean Rouaud invite à se souvenir, à résister, à honorer cette langue française nourrie par des siècles d’écriture, de chanson, de poésie et qui est, à sa manière, une arme chargée de futur.

Oeuvre

 
Essais

Tout paradis n’est pas perdu

Grasset - 2016
Cette chronique est à cheval sur les années 2014-2015. Le thème m’en a été offert par le Front national qui, aussitôt prises quelques mairies, s’empressa d’imposer le menu unique (...)
 

Essais

Misère du roman

Grasset - 2015
Cet essai passionnant décortique les courants dominants – idéologies, écoles, chapelles et mouvements - et les grandes séquences historiques qui les ont fondés – fin du XIXe (...)
 

Essais

Etre un écrivain

Grasset - 2015
"Le jeune narrateur de la Recherche résume assez bien la situation : « Puisque je voulais un jour être un écrivain, il était temps de savoir ce que je comptais écrire. » Ce qui (...)
 

Récit

Un peu la guerre

Grasset - 2014
« Nous étions deux ou trois ans après mai 68. On m’annonçait que le roman était mort, ce qui n’était pas la meilleure nouvelle quand on se promettait de devenir écrivain. Le siècle (...)
 

Manifestation de notre désintérêt

Climats Editions - 2013
« Nous avons ce formidable pouvoir de baisser nos paupières quand les marchés agitent hypnotiquement des objets brillants sous nos yeux. Lesquels marchés cherchent à nous (...)
 

spip_logo

Une façon de chanter

Gallimard - 2012
spip_logo Une façon de chanter constitue le deuxième volet de l’autobiographie poétique entamée par Jean Rouaud avec Comment gagner sa vie honnêtement. Alors que le premier tome (...)
 

Comment gagner sa vie honnêtement est un texte autobiographique, qui inaugure un cycle intitulé : « La vie poétique - une histoire de France ». Le projet ambitieux de Jean Rouaud (...)
 

Je est un autre

Gallimard - 2010
Ouvrage collectif de Kebir-Mustapha Ammi, Azouz Begag, François Bégaudeau, Pascal Blanchard, Jean-Marie Blas de Roblès, Ananda Devi, Philippe Forest, Juan Goytisolo, Ahmed (...)
 

La femme promise

Gallimard - 2009
« Normalement, voir débarquer un homme en tenue de plongeur sous-marin, encadré comme un prévenu, dans une gendarmerie de Basse-Normandie, inciterait plutôt à la méfiance. (...)
 

Souvenirs de mon oncle

Naïve Livres - 2009
Jean Rouaud revisite le célèbre film de Jacques Tati, se glissant dans la mémoire du petit garçon qui, devenu grand, évoque les moments heureux passés en compagnie de son oncle (...)
 

La fiancée juive

Gallimard - 2008
« Ce serait une sorte de carte de visite en neuf volets. Elle dirait je suis celui-là qui sanglote en regardant la mort d’un Mozart de téléfilm, ne comprenant que plus tard que (...)
 

Moby Dick

Casterman BD - 2007
“La première phrase du roman de Melville est célèbre : Call me, Ismahel, appelez-moi Ismahel. Ismahel, c’est le narrateur de Moby Dick celui par qui nous apprenons l’incroyable (...)
 

Ernest Pignon-Ernest

Bartschi Salomon - 2007
Ernest Pignon-Ernest est né à Nice en 1942. Depuis 1966, il fait de la rue le lieu même d’un art éphémère qui en exalte la mémoire, les événements ou les mythes. Il a ainsi préfiguré (...)
 

Préhistoires

Gallimard - 2007
« C’est la plus belle énigme de l’histoire du monde. Pas la plus mystérieuse, la plus belle. Une litanie de splendeurs : Lascaux, Rouffignac, Niaux, Pech-Merle, Font-de-Gaume, (...)
 

Pour une littérature-monde

Gallimard - 2007
Ouvrage collectif d’Eva Almassy, Tahar Ben Jelloun, Maryse Condé, Dai Sijie, Ananda Devi, Chahdortt Djavann, Édouard Glissant, Jacques Godbout, Nancy Huston, Fabienne Kanor, Dany (...)
 

L’imitation du bonheur

Gallimard - 2006
En 1871, une Constance Monastier, jeune épouse d’un maître soyeux des Cévennes, n’a a priori rien à partager avec un Octave Keller, proscrit de la Commune de Paris, réchappé de la (...)
 

La fuite en Chine

Les Impressions Nouvelles - 2006
On peut douter que le metteur en scène monte jamais la pièce de Claudel, mais une chose est sûre, en homme de théâtre il la place au plus haut. Au point d’offrir en présent à la (...)
 

Un auteur, ça invente, c’est bien le moins. Par exemple, cette histoire sur un cédérom intitulé Le Vol de Nils, à travers laquelle une ex-petite fille d’extraterrestre rend hommage (...)
 

Peintre de notoriété internationale, Pierre Marie Brisson puise son inspiration dans l’art rupestre et la fresque, dont il s’attache à reproduire les échos oniriques et poétiques. (...)
 

Régional et drôle

Joca Seria - 2002
On retrouve dans ce texte l’immense talent de Jean Rouaud : l’écriture ample et précise, une poétique discrète, sans effets superflus, sans fausse nostalgie. Et la force d’une (...)
 

Les corps infinis

Actes Sud - 2001
Echappées d’un décor de fresques pompéiennes, douze saynètes érotiques.
 

La Belle au lézard dans un cadre doré

Albin Michel Jeunesse - 2001
Comme sa fiancée l’avait quitté, un écrivain amer n’inventait que des histoires qui se terminaient mal. Jusqu’au jour où...
 

La désincarnation

Gallimard - 2001
« À ce moment précis la littérature n’a tenu qu’à un fil. Deux amis conseillaient à un troisième qui venait de leur lire une longue mélopée dans laquelle il avait mis le meilleur de (...)
 

Sur la scène comme au ciel

Editions de Minuit - 1999
Une supposition, que, par-delà la mort, elle donne son avis sur ce livre qui lui a été consacré et en profite pour rétablir certaines vérités qui, selon elle, seraient bonnes à dire. (...)
 

"Il faudrait arriver sur le site de Carnac au coupe-coupe, après avoir dégagé un tunnel de verdure, comme les explorateurs tombèrent au coeur de la forêt du Yucatán sur Chichen (...)
 

Cadou, Loire intérieure

Joca Seria - 1999
Lorsque Jean Rouaud se plonge dans la poésie de René Guy Cadou c’est pour mieux tisser entre eux des liens fraternels. Le prosateur d’aujourd’hui entremêle son écriture avec les (...)
 

Le Paleo Circus

Editions Flohic - 1998
Il y a là, à Lascaux, mettons, quelque chose qui ne tourne pas rond. Comment a-t-on pu laisser faire une chose pareille ? Or, nous sommes chez les magdaléniens, c’est-à-dire chez (...)
 

Pour vos cadeaux

Editions de Minuit - 1998
« Elle ne lira pas ces lignes, notre miraculée des bombardements de Nantes, la jeune veuve d’un lendemain de Noël, qui traversait trois livres sur ses petits talons, ne laissant (...)
 

Jean Rouaud nous guide dans une promenade insolite illustrée par les reportages de dix photographes contemporains. Ils nous offrent leur vision de la Cité des sciences et de (...)
 

Les très riches heures

Editions de Minuit - 1997
« Au départ, les routes de ces deux-là avaient peu de chance de se croiser. Mais le destin se chargeant de brouiller les donnes, ils en sont arrivés à ce point où l’on devine que (...)
 

Le Monde à peu près

Editions de Minuit - 1996
« On nous avait laissé sur cette prophétie : vous récolterez ce qu’il a semé. Pour l’heure, le nez dans l’herbe, fauché au beau milieu d’un dribble glorieux, ce n’est pas vraiment ça. (...)
 

Des Hommes illustres

Editions de Minuit - 1993
Du père, on ne savait que peu de choses, sinon que sa mort, à quarante et un ans, un lendemain de Noël, avait entraîné, par une sorte de “ loi des séries ”, celles de la petite (...)
 

Les Champs d’honneur

Editions de Minuit - 1990
Ils sont morts à quelques semaines d’intervalle : d’abord le père, puis la vieille tante de celui-ci, enfin le grand-père maternel. Mais cette série funèbre semble n’avoir fait (...)
 

Vidéos

 

Les grands débats en vidéo

Saint-Malo 2013

L’historien et le romancier

Avec Jean Rouaud, François Hartog, François Taillandier, Eliott Perlman. Animé par Hubert Artus

 
Saint-Malo 2013

L’avenir du roman

Débat ouvert par Michel Le Bris, dans le cadre de l’Edinburgh World Writer’s Conference

 
Saint-Malo 2013

Que peut la littérature ?

Participants : Jean ROUAUD, Atiq RAHIMI, Julien MABIALA BISSILA, Boualem SANSAL, Valérie ZENATTI

 
Saint-Malo 2013

Albert Camus révolté, témoin gênant

Participants : Jacques FERRANDEZ, Yahia BELASKRI, Boualem SANSAL, Jean ROUAUD

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2013

Les mots pour le dire

Participants : Yanick LAHENS, Holly GODDARD-JONES, Jean ROUAUD

 
Saint-Malo 2009

Fables


Avec Jean ROUAUD, Patrick CHAMOISEAU, Björn LARSSON, Bernard GIRAUDEAU

 
Saint-Malo 2007

Bienvenue au Café Littéraire

Avec Jacques SCHWARZ BART, Edouard GLISSANT, Amin MAALOUF, Alain MABANCKOU, Anna MOI, Erik ORSENNA, Jean ROUAUD, Michel LE BRIS et René COUANAU

 
Saint-Malo 2006

Fous d’Amérique

 
Saint-Malo 2011

Ils rêvaient d’un autre monde


Avec Michel Lebris, Jean Rouaud et Anne Vallaeys

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2015

De quel amour blessée


Avec Alain Borer et Jean Rouaud

 
Saint-Malo 2015

Écoutez la chanson bien douce qui ne pleure que pour vous plaire…


Avec Yvon Le Men, Jean Rouaud, Emmanuel Delloye, Thierry Robin, Wilfried N’Sonde

 
Saint-Malo 2014

14-18, au-dessous de la mêlée

Avec Jean Rouaud et Bruno Doucey.

 
Saint-Malo 2014

Nouveau monde, nouvelles formes romanesques

Avec Li Er, Bernardo Carvalho, Luiz Ruffato, Miquel de Palol et Jean Rouaud.

 
Saint-Malo 2013

Sur les pas de Frédéric-Jacques Temple

Avec Frédéric-Jacques Temple, Jean Rouaud, Alain Borer.

 
Saint-Malo 2013

Scènes de la vie carcérale

Aïssa Lacheb et Jean Rouaud.

 
Saint-Malo 2012

De la musique avant toute chose

Avec Jean Rouaud, Éric Sarner, Julos Beaucarne et Alexis Gloaguen

 
Saint-Malo 2011

Pour saluer Ernest Pignon-Ernest

Avec Ernest Pignon-Ernest et Jean Rouaud.

 
Saint-Malo 2011

Pourquoi se raconte-t-on des histoires ? De la nécessité de fictionner le monde

Avec Jean ROUAUD, Michel LE BRIS, Kossi EFOUI , Hubert HADDAD, Sylvie LAURENT, animé par Hubert Artus.

 
Saint-Malo 2011

C’est quoi la France ?

Avec : Jean ROUAUD, Kebir M. AMMI, Maylis DE KERANGAL, Souleymane Bachir DIAGNE , Abdelwahab MEDDEB. Un débat animé par Transfuge.

 
Saint-Malo 2011

Edouard Glissant, poésie et politique

Avec Jean ROUAUD, Michel LE BRIS, Patrick CHAMOISEAU, HADDAD Hubert

 
Saint-Malo 2010

Je est un autre

Comment l’écrivain se doit d’intervenir dans le champ politique autour du débat sur l’identité nationale, avec Jean Rouaud, Michel Le Bris, Abdourahman Waberi et Farid Abdelouahab. Ne sommes-nous pas ancré avant tout dans des "familles" poétiques et imaginaires, aussi vastes que le vaste monde ?

 
Saint-Malo 2007

Le retour du romanesque

 
Saint-Malo 2008

Adieu aux avants-gardes

Avec : André VELTER, Jean ROUAUD, Tahar BEN JELLOUN, Alain MABANCKOU

 
Saint-Malo 2009

Littérature-monde Acte III

Avec Michel Le Bris, Anna Moï, Alain Mabanckou, Dominic Thomas, Bill Cloonan, Charles Forsdick, Abdourahman Waberi, Jean Rouaud. Animé par Philippe Thureau-Dangin

 
Saint-Malo 2009

La langue française : langue-nation, langue-monde ou langue morte ?

Avec Jean Rouaud, Dai Sijie, Claude Hagège, Claude Duneton, Jean-Michel Djian. Animé par Philippe Delaroche

 
Saint-Malo 2008

Entre prose et poème

Jean ROUAUD, Pascal COMMERE, Alain MABANCKOU, Yvon LE MEN

 
programme

Samedi

15:30

Signatures


19:15

Cocktail littérature-monde

 

Dimanche

09:30

Délibérations du prix Ouest-France


11:00

Arthur Rimbaud, le voleur de feu

Salle Sainte Anne

13:00

Cocktail Ouest France


14:30

Apulée n°2 : de l’imaginaire et des pouvoirs

La Grande Passerelle - Salle 2 (234 places)

17:00

Signatures


21:00

Stances de Jean Rouaud

Théâtre Chateaubriand
 

Lundi

10:00

Les enjeux de la culture

Auditorium

11:15

“Stances”

Auditorium

14:00

Les secrets d’une chanson

Salle Sainte Anne

15:20

Signatures


17:00

Comme ça lui chante

Café Littéraire