logo
accueil > Saint-Malo > Invités > TESSON Sylvain
Invités


TESSON Sylvain

France

28 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 101.4 ko
© Thomas Goisque

Écrivain voyageur et géographe de formation, Sylvain Tesson effectue en 1991 sa première expédition en Islande, suivi en 1993 d’un tour du monde à vélo avec Alexandre Poussin. Un périple qui annonce une vie d’aventurier ! Il traverse ensuite les steppes d’Asie centrale à cheval avec une autre aventurière Priscilla Telmon ; en 2004, il reprend l’itinéraire des évadés du goulag de Sibérie jusqu’en Inde à pied… autant de périples d’où il rapporte des récits, qui connaissent un succès certain. Rapidement, il finance également ses expéditions par la réalisation de documentaires et des cycles de conférence aux quatre coins de France et d’ailleurs.

Prix Médicis Essai en 2011 pour Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson se plonge à nouveau dans l’écriture de nouvelles, genre qu’il affectionne tout particulièrement, et publie en 2014 S’abandonner à vivre, recueil dont le titre évoque un « fatalisme - mais un fatalisme joyeux ». D’où qu’ils viennent, les personnages de ses dix-neuf histoires - marins, artistes, voyageurs, prostituées - partagent ainsi une philosophie : ils acceptent leur sort devant l’absurdité de la vie.

Avec Berezina en 2014, Sylvain Tesson part sur les traces de la Grande armée en side-car ; deux siècles après la retraite de Napoléon et de ses soldats de Moscou à Paris, il réalise le même périple. L’historien et l’explorateur se succèdent au fil des pages et le récit nous fait voyager dans l’espace et le temps avec une aisance hors du commun.

Après une chute du haut d’un toit qui manque de lui ôter la vie, Sylvain Tesson entreprend une rééducation à la fois physique et mentale, il décide de s’intéresser aux paysages ruraux et traverse la France à pieds, un temps de pause et de silence nécessaire à sa reconstruction. Avec Les chemins noirs, il nous livre un récit intime qui dit aussi les revers de ce que l’on appelle l’aménagement du territoire, et dévoile la nostalgie d’une France rurale qu’il n’a pas connu.

Dans son dernier livre Une légère oscillation, l’auteur nous invite à vivre l’instant présent et à apprécier les bonheurs simples.


En savoir plus

Pour découvrir le film de Sylvain Tesson : Six mois de cabane au Baïkal (Sylvain Tesson, Bô Travail !/France Tv, 2011, 52’)


Bibliographie :

- Une légère oscillation (Éditions des équateurs, 2017)
- Les chemins noirs (Gallimard, 2016)
- Berezina (Éditions Guérin, 2015)
- S’abandonner à vivre (Gallimard, 2014)
- Géographie de l’instant (Équateurs, 2012)
- Dans les forêts de Sibérie (Gallimard, 2011), Prix Medicis Essai 2011
- Vérification de la porte opposée (Phébus, 2010)
- Une vie à coucher dehors (Gallimard, 2009)
- Lac Baïkal : Visions de coureurs de taïga, avec Thomas Goisque (Transboréal, 2008)
- Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages, avec Bertrand de Miollis (Équateurs, 2008)
- L’or noir des steppes : Voyage aux sources de l’énergie, avec Thomas Goisque (Arthaud, 2007)
- Éloge de l’Energie Vagabonde (Équateurs, 2007)
- Sous l’étoile de la liberté : Six mille kilomètres à travers l’Eurasie sauvage (Arthaud, 2005 – photographies de Thomas Goisque)
- Petit traité sur l’immensité du monde (Équateurs, 2005)
- Katastrôf ! : Bréviaire de survie français-russe (Mots Et Cie, 2004)
- L’Axe du loup. De la Sibérie à l’Inde, sur les pas des évadés du Goulag (Robert Laffont, 2004)
- Les Jardins d’Allah (Phébus, 2004)
- Les pendus (Le Cherche midi, 2004)
- Nouvelles de l’Est (Phébus, 2002)
- Carnets de steppes : A cheval à travers l’Asie Centrale (Glénat, 2002)
- La chevauchée des steppes : 3000 kms à cheval à travers l’Asie centrale (Robert Laffont, 2001 – avec Priscilla Telmon)
- Les métiers de l’aventure et du risque (Phare, 2000)
- La marche dans le ciel. 5 000 Kilomètres à pied à travers l’Himalaya (Robert Laffont, 1999 – avec Alexandre Poussin)
- On a roulé sur la terre (Robert Laffont, 1999 – avec Alexandre Poussin)
- Himalaya : Visions de marcheurs des cimes (Transboréal, 1998 – avec Alexandre Poussin)

Actualité

 
Récit

Une légère oscillation

Éditions des Équateurs - 2017

La géographie de Sylvain Tesson est vaste. Elle couvre Paris, les toits de Notre-Dame, les calanques de Cassis, les montagnes de Chamonix, l’Irak, l’Ukraine, la Russie. Il y a les expéditions et les voyages intérieurs, les bivouacs d’un soir et les méditations d’un jour, mais aussi les escalades des parois et les descentes au fond des livres. Entre les mots se dessine l’écriture d’un destin. Alors que son dernier livre Sur les chemins noirs raconte son voyage du sud de la France au Cotentin, Une très légère oscillation est un miroir le long d’autres chemins.

Le journal de Sylvain Tesson oscille entre le Manuel d’Epictète et les pensées de Jules Renard. Il nous incite à jouir de l’instant, à ne rien attendre du lendemain et à s’extasier des manifestations du vivant : une branche dans le vent, le reflet de la lune. C’est la chose la plus difficile au monde que de reconnaître le bien-être dans ses expressions les plus humbles, de le nommer, le saisir, le chérir. Savoir qu’on est en vie, que cela ne durera pas, car tout passe et tout s’écoule.

Tout intéresse Sylvain Tesson. Sa panoplie littéraire enveloppe l’actualité la plus brûlante : Daech, les attentats, l’islam, le pape, la politique française mais aussi l’intemporel, la poésie, le spirituel. Humour et poésie sont les deux lignes de vie de Sylvain Tesson même quand il chute d’une toit et se retrouve hospitalisé pendant de longs mois à la Salpetrière : « Un fleuve bordé de saules pleureurs, est-ce une rivière de larmes ? »


Oeuvre

 
Récit

Une légère oscillation

Éditions des Équateurs - 2017
La géographie de Sylvain Tesson est vaste. Elle couvre Paris, les toits de Notre-Dame, les calanques de Cassis, les montagnes de Chamonix, l’Irak, l’Ukraine, la Russie. Il y a (...)
 

Récit

Sur les chemins noirs

2016
« Il m’aura fallu courir le monde et tomber d’un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j’ignorais les replis, d’un réseau de chemins (...)
 

Récit

Berezina

Éditions Guérin - 2015
En octobre 1812, littéralement piégé dans Moscou en flammes, Napoléon replie la Grande Armée vers la France. Commence la retraite de Russie, l’une des plus tragiques épopées de (...)
 

Nouvelles

S’abandonner à vivre

Gallimard - 2014
Après le succès de son récit en Sibérie, Sylvain Tesson renoue avec un genre qu’il affectionne, la nouvelle. On retrouve dans ce nouvel opus les paysages et les situations (...)
 

Récit

Dans les forets de Sybérie

Gallimard - 2011
« Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les (...)
 

Nouvelles

Une vie à coucher dehors

Gallimard - 2009
En Sibérie, dans les glens écossais, les criques de l’Egée ou les montagnes de Géorgie, les héros de ces quinze nouvelles ne devraient jamais oublier que les lois du destin et les (...)
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2014

Écrivains-voyageurs

Avec Bernard CHAMBAZ, Christian GARCIN, Cédric GRAS et Sylvain TESSON.

 
Saint-Malo 2009

Vagabondages
 

avec : Benjamin DESAY, Sylvain TESSON, Christian GARCIN, Alain NADAUD

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2014

L’aventure pour quoi faire ?

Avec Patrice Franceschi, Tristan Savin, Gérard Chaliand et Sylvain Tesson.

 
Saint-Malo 2009

Le goût du dehors

Avec Sylvain Tesson, Christian Garcin, Blaise Hofmann, Patrice Pluyette. Animé par Martine Laval

 
programme

Samedi

13:45

France Culture : Masterclasse de Delphine Chaume

Rotonde Surcouf

16:00

Signatures


17:50

Signatures

 

Dimanche

11:15

Signatures


15:45

Chroniques vagabondes

Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 2

17:15

Signatures


19:00

Apéro littéraire - Sylvain Tesson

 

Lundi

11:45

Pour saluer

Rotonde Surcouf

15:00

Signatures


16:30

Le dit du marcheur 

Café Littéraire