logo
accueil > Saint-Malo > Invités > QUEFFELEC Yann
Invités


QUEFFELEC Yann

France

28 avril 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 32 ko
© C. GALLETTI

Couronné en 1985 par le prix Goncourt pour Les Noces Barbares, Yann Queffélec est l’auteur de nombreux romans. Après des années passées dans l’ombre de la figure de son père, le fameux romancier Henry Queffélec, une rencontre imprévue sur l’île de Ré avec l’éditrice Françoise Verny fait vraiment basculer ce breton à l’humeur sauvage dans l’écriture. Il n’a jamais cessé depuis d’écrire sur les démons du cœur et les passions qui animent l’être humain.
En 2012, il nous livre avec émotion et érudition son Dictionnaire amoureux de la Bretagne, un pays de vent, d’abers et de souvenirs. De l’Aber-Ildut, son village familial, à tous ces hauts-fonds sur lesquels il a failli plus d’une fois déchirer ses bateaux, de Bécassine à la tante Sabote, cet Armoricain pure souche évoque une Bretagne tout à la fois mythique et bien réelle, c’est-à-dire éternelle. Autour de la Bretagne, ses ports et ses rivages, ses villes et ses îles, ses spécialités culinaires et ses saints, son histoire et ses grands hommes (Saint-Pol-Roux, Tabarly...), il compose, au fil des pages et des récits qui s’enchaînent, une partition autobiographique prenante, tout ensemble vigoureuse et profonde, vivante et émouvante. « Égrenant les thèmes au gré de l’ordre alphabétique, il ne lâche jamais le fil personnel qu’il a choisi de dérouler, et c’est une enfance qu’il raconte, des sensations anciennes qu’il retrouve, une généalogie qu’il retrace, des êtres chers désormais disparus qu’il fait revivre. » (Télérama).

Son roman paru en 2014, Désirable, prend aussi place en Ille-et-Vilaine, l’histoire d’un dessinateur de BD raté, lassé de tout, qui voit sa vie boulversée par l’arrivée d’une mystérieuse jeune femme…

En 2015, il publie deux romans, l’un autour de la figure paternelle, L’homme de ma vie, etl’autre, L’ennemie dans la peau, narre l’histoire d’un homme à la vie frivole quiest soudain rattrapé par son passé.

En 2017, Phillippe Baron réalise un documentaire qui retrace la vie de l’écrivain. Il sera projeté au festival cette année.


Bibliographie sélective :
- L’homme de ma vie (Éditions Guérin, 2015)
- L’ennemie dans la peau (L’Archipel, 2015)
- Désirable (Cherche-midi, 2014)
- Dictionnaire amoureux de la Bretagne (Plon, 2012)
- Le plus heureux des hommes (Fayard, 2007)
- Le soleil se lève à l’Ouest (Bartillat, 2001)
- Noir Animal (1997)
- Et la Force d’aimer (Grasset, 1996)
- Disparue dans la nuit (Grasset, 1994)
- Les Noces barbares (Gallimard , 1985 - prix Goncourt)

Actualité

 
Romans

L’homme de ma vie

Editions Guérin - 2015

Qui était mon père ? Un homme doux, mystérieux, sans pitié.
J’ai passé mon enfance auprès d’un inconnu que j’aimais, admirais, dérangeais.
Je m’étais trompé de famille, disait-il avec ironie, comme s’il regrettait de m’avoir engendré.
Cette phrase me blessait. Moi qui voulais seulement devenir ce qu’il était ou personne : avoir ses yeux bleus,
ses mains, sa taille de géant, son talent. Il est parti en emportant ses secrets, presque tous. Mon père détestait « l’automobile », sa bête noire, un progrès devenu fléau. Il n’avait pas le permis de conduire, évidemment non !
Il traversait l’existence à pied.
Bien obligé, parfois, il prenait les transports publics, le train, l’avion, ou des cargos du bout du monde, pour son plaisir, alors absent des mois entiers.

À la maison, je n’en dormais plus, j’avais peur que les avions tombent, que les bateaux coulent, que le téléphone sonne en pleine nuit. Il a fini par sonner, d’ailleurs, mais ce n’était pas pour lui…
Un homme aux semelles de vent, comme dit l’autre, un père aux dix mille horizons. Marcher, c’est être libre, expliquait-il à ses enfants, la marche ne doit d’allégeance à aucun seigneur. Qui l’aime le suive : on marchait sur ses pas, lui toujours en avant d’une foulée. Entendait-il protester, la foulée s’allongeait. Tout en marchant, il s’adressait au monde entier qui venait à sa rencontre, aux arbres, aux animaux, aux frères humains. Une fois par semaine, aussi rituellement qu’il allait à la messe, il partait se ressourcer en forêt. L’été, les randonnées se faisaient croisières terrestres avec Rolf, son ami d’enfance, grand marcheur suédois.
Le Paris-Brest les emmenait à Laval, et leurs grands pieds avides au bord de l’océan, via les monts, les forêts et les grèves.

Film programmé

 

Yann Queffélec, l’océan, les mots

C’est l’histoire d’un fils d’écrivain qui voulait être son père, d’un gamin turbulent qui vole son premier bateau à 12 ans, d’un romancier qui flambe son prix Goncourt, d’un breton en perpétuel exil. Marin, flambeur, fugueur, l’écrivain Yann Queffélec se raconte en revenant sur des lieux qui ont marqué sa vie. Une escapade maritime le long des cotes bretonnes, de Brest à Belle-Ile-en-mer.

Oeuvre

 
Romans

L’homme de ma vie

Editions Guérin - 2015
Qui était mon père ? Un homme doux, mystérieux, sans pitié. J’ai passé mon enfance auprès d’un inconnu que j’aimais, admirais, dérangeais. Je m’étais trompé de famille, disait-il (...)
 

Romans

L’ennemie dans la peau

L’Archipel - 2015
Drôle, brillant, aimé des femmes, expert en fariboles, contes et mystifications, Claudius est un homme à éclipses, à la ville comme à la scène. Comédien au seuil de la gloire, il (...)
 

Romans

Désirable

Cherche-midi - 2014
Nividic, l’ancien play-boy aux cheveux longs, fait-il une dépression ? A quarante ans, ce dessinateur de BD raté père de Globo le poisson à pieds humains dresse un bilan des plus (...)
 

« Ma Bretagne est une île, une grande île entourée par l’histoire de France, au pays d’Armor, la pointe aiguë du socle européen. Ma Bretagne est le pays des abers. J’ai grandi à (...)
 

Béla Bartok

Bartillat - 2013
Quant à Bartók, à l’âge où j’avais aussi la passion des Beatles, de Brahms ou d’Andy Warhol Underground, je m’en délectais allongé sur le plancher de ma chambre, dans le noir, sourd aux (...)
 

L’histoire de Zou et Tiana se situe dans un pays ou le mot "misère" est encore trop joli pour décrire la situation. Dans cette mélasse quotidienne ou la vie ne représente plus (...)
 

La puissance des corps

Fayard - 2009
27 août 2013. Sur la plage du Trez-Hir un enfant disparaît. On l’appelle Popeye, il a neuf ans. Pour le colonel Rémus, quarante-cinq ans, son responsable légal, il ne peut s’agir (...)
 

Passions criminelles

Fayard - 2008
À la manière de Sang-froid (Truman Capote), ou de Trois mois de fièvre (Gary Indiana) – un portrait hallucinant de l’assassin du couturier Versace -, Paroxysmes est un roman-vérité (...)
 

On l’a tuée, dit-il au flic, cherchez-la. - Oubliez-la, répond l’inspecteur, ou mieux trouvez-la : regardez-vous dans les yeux... Anja la musicienne a-t-elle quitté Julius, (...)
 

L’Amour est fou

Fayard - 2006
Et si Alba revenait ? C’est la question que pose Aline à Marc, en tremblant. Elle a quarante-deux ans, Marc vingt-cinq, ils s’aiment, veulent un enfant. Lui-même est encore un (...)
 

L’Amante

Fayard - 2006
Paris 1969. Marc Elern a dix-huit ans. Il vient de perdre sa mère. C’est dans un état second qu’il passe le bac, partagé entre la douleur et la passion qu’il éprouve pour Alba, (...)
 

Vert cruel

Bartillat - 2003
Fuyant la ville et ses contraintes, un présentateur de télévision dépressif entraîne sa famille à se retirer à la campagne au nom d’une nouvelle définition du bonheur. Mais c’est (...)
 

« On m’appelle encore p’tit frère et j’aime bien ce lien fraternel avec autrui. Il est midi, l’été bat son plein. Je rapporte fièrement à la maison, par la grève, des entrailles de (...)
 

Happy birthday Sara

Grasset - 1998
Curieux anniversaire, celui que s’est organisé Sara Johanson le soir de ses dix-huit ans ! Elle se fait engager comme serveuse à bord de l’Estonia, paquebot qui assure la liaison (...)
 

Noir animal ou La menace

Bartillat - 1997
Des sentiments exacerbés, haine et vengeance, dans un cadre et avec des personnages très actuels, la grande banlieue, l’exclusion, un jeune enfant noir, un skinhead. Une (...)
 

Et la Force d’aimer

Grasset - 1996
Mona surgit un soir au bord du canal Saint-Martin, jolie fille seule, épuisée. Lorsqu’il la voit, Emmanuel, installé mais célibataire, séducteur mélancolique, lui offre (...)
 

Disparue dans la nuit

Grasset - 1994
Léna, treize ans, fille unique du flic David Finiel qui a déserté le foyer familial, se venge à sa manière : mensonges, liaisons avec des marginaux, errances nocturnes, (...)
 

Les Noces barbares

Gallimard - 1985
Fruit d’une alliance barbare et d’un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole - et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. (...)
 

Le Charme noir

Gallimard - 1983
« Marc Frocin. C’est mon nom. J’ai quarante ans. Je n’ai pas de métier, pas d’argent, pas d’amis, pas de maison, je vis aux crochets des femmes, et quand les crochets sont émoussés (...)
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 1992

Hommage à Henri Queffélec

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2014

On l’appelait Bugaled Breizh

Avec : Yann Queffélec

 
Saint-Malo 2014

Désirable - Yann Queffélec

 
Saint-Malo 2014

Une Bretagne ouverte sur le monde

Avec : Mona Ozouf, J-M-G Le Clézio, Michel Le Bris, Yann Queffélec, Jean-Michel Le Boulanger

 
Saint-Malo 2013

Des Bretagnes singulières

Avec Jean Teulé, Yann Queffelec.

 
Saint-Malo 2013

Les Bretagnes de Yann Quéffélec

Avec Yann Quéffélec.

 
programme

Dimanche

14:00

L’homme de ma vie

Nouveau Monde - salle 2

15:00

Signatures

 

Lundi

11:15

Signatures


15:00

Rencontre

Cinéma Vauban – Salle 5 (200 places)

17:00

Le poids du passé

Univers (Grande Salle)