logo
accueil > Saint-Malo > Invités > KRAFFT Raphaël
Invités


KRAFFT Raphaël

France

27 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 36.2 ko
D.R

Grand reporter, formateur radio et officier de réserve, Raphaël Krafft s’est également engagé dans légion étrangère pour créer une radio en Afghanistan. Un profil atypique pour des reportages qui le sont tout autant. Un journaliste engagé qui passe de l’observation à l’action.

Né en 1974 à Paris, il réalise des reportages et des documentaires pour la plupart des radios publiques francophones, tout particulièrement France Culture. Également pour des stations anglo-saxonnes auprès desquelles il s’est initié au reportage radiophonique à la faveur d’un premier voyage à vélo de près de deux années qui l’a conduit de Terre de Feu jusqu’aux États-Unis. D’autres voyages et reportages ont suivi, tant en France, notamment à vélo, qu’à l’étranger, dans les Balkans, au Moyen-Orient, en Afrique noire et dans les Amériques.

Son premier ouvrage Un petit tour chez les Français publié aux Éditions Bleu Autour, est le récit de son périple à vélo, à la recherche de la parole des Français, celle que les médias prennent rarement la peine de relayer. Sous couvert de campagne électorale, c’est finalement une crise plus générale, celle de la représentation, que Raphaël documente avec humour et justesse.

Au printemps 2008, c’est le Proche-Orient qu’il sillonne à vélo. Du Caire à Beyrouth, il rencontre cette fois les habitants de cette région et dresse dans Un petit tour au Proche-Orient, le portrait intimiste d’une population désenchantée avide de liberté.

Il se joint à nous cette année avec Passeur, récit d’une grande fraîcheur qui relate son propre basculement, de la posture de journaliste observateur, à celle d’acteur de la désobéissance civile. C’est lors d’un reportage sur les exilés bloqués à la frontière franco-italienne en 2015 qu’il fait la connaissance de « Satellite » et Adeel, deux réfugiés soudanais. Il entreprend avec eux l’ascension du col de Fenestre dans le parc du Mercantour et les aide à atteindre la France. Raphaël Krafft met en exergue l’absurdité de ces lignes imaginaires dans un document profondément humain qui condamne notre passivité.


Bibliographie :

- Passeur (Buchet Chastel, 2017)
- Captain Teacher (Buchet Chastel, 2013)
- Un petit tour au Proche-Orient (Ed. Bleu Autour / F.Inter, 2009)
- Un petit tour chez les Français (Ed. Bleu Autour / F.Inter, 2007)

Actualité

 
Récit

Passeur

Buchet Chastel - 2017

Automne 2015. Raphaël Krafft, journaliste indépendant, est à la frontière franco-italienne des Alpes-Maritimes, entre Menton et Vintimille. Il réalise un reportage sur les exilés bloqués là dans l’attente de passer en France pour demander l’asile ou de continuer vers un autre pays.
 
Il rencontre tour à tour des militants, des policiers, des fonctionnaires, une avocate spécialiste des Droits de l’homme pour constater le drame de la situation. Et décide, par un acte de désobéissance civile, d’aider deux Soudanais, « Satellite » et Adeel, à franchir la frontière.
 
À pied, Raphaël Krafft, son ami Thomas et les deux réfugiés entreprennent une ascension dans le parc du Mercantour, jusqu’au col de Fenestre, qui culmine à 2 474 mètres, pour atteindre la France.


Revue de presse :

- « Ce récit poignant, nourri de rencontres fortes, montre le désarroi de femmes et d’hommes face à l’absurdité et aux failles des dispositifs d’aides aux réfugiés. »
Aude Carasco, Le Croix

- « Par-delà la métamorphose du journaliste, cet ouvrage interroge de manière concrète sur le passage à l’acte. Il aurait pu être écrit par celui qui regarde la misère au bas de chez lui avant un jour de retrousser ses manches. C’est en cela que le livre de Raphaël Krafft dépasse la seule thématique de l’aide aux migrants qu’il permet en même temps de documenter. »
Maryline Baumard , Le Monde

Oeuvre

 
Récit

Passeur

Buchet Chastel - 2017
Automne 2015. Raphaël Krafft, journaliste indépendant, est à la frontière franco-italienne des Alpes-Maritimes, entre Menton et Vintimille. Il réalise un reportage sur les exilés (...)