logo
accueil > Saint-Malo > Invités > DJAVADI Négar
Invités


DJAVADI Négar

France/ Iran

14 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 59 ko
© Philippe Matsas

Négar Djavadi, scénariste et réalisatrice pour le cinéma, fait en 2016 une grande entrée dans le monde littéraire avec un premier roman d’une richesse peu commune, formidable saga entre l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.

Négar Djavadi naît en Iran en 1969 dans une famille d’intellectuels opposants au Shah puis à Khomeiny. À l’âge de 11 ans, elle fuit clandestinement l’Iran et la révolution islamique avec sa mère et ses deux sœurs en traversant les montagnes du Kurdistan à cheval. Plus tard installées à Paris, Négar Djavadi suit des études de cinéma à l’INSAS de Bruxelles. Scénariste, monteuse et réalisatrice, elle enseigne également de 1996 à 2000 à l’Université Paris 8.
En 2016, elle publie son premier roman. Désorientale oscille entre l’Iran des années 70 et le Paris d’aujourd’hui, deux mondes bien connus de l’auteure. Inspiré partiellement de sa propre vie, ce roman raconte la saga d’une famille iranienne sur trois générations qui s’exile et s’installe en France. À travers ce roman délicieux plein de digressions qui imite la manière qu’ont les perses de manier la langue et de fuir le silence, Négar Djavadi fait le plaidoyer de l’engagement politique, de la PMA pour les couples homosexuels et aborde des sujets brûlants tels que l’intégration en France, qui, selon elle, passe toujours par un désapprentissage de sa culture d’origine, une « désintégration ».
Désorientale rencontre rapidement le succès. Il remporte notamment l’Autre Prix, organisé par la librairie l’Autre Monde et le Prix du Style. L’ouvrage est actuellement en traduction dans plusieurs langues étrangères.


Bibliographie

- Désorientale (Liana Lévi, 2016)


Filmographie

- 13 m² de Barthélémy Grossmann (Nessva Films et Aldabra Films, 2007)
- Jeanne, à petits pas... (Les Films de l’Espoir, 2005)
- Comédie classique (Paraiso Production Diffusion, 2001)
- Entre les vagues (TS Productions, 1997)
- L’Espace désolé (TS Productions, 1995)

Actualité

 
Romans

Désorientale

Liana Lévi - 2016

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations : les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité ; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.


Revue de presse

- "Magistrale plongée dans les méandres de l’identité jusqu’en ses versants sexuels, ode à l’intégrité de l’engagement, célébration d’une mémoire, Désorientale ravit par sa construction, son acuité, son écriture. Parcours familial et artistique, dates, texte porté par la première personne : les concordances portent à imaginer ce texte de Négar Djavadi autobiographique, d’autant qu’il porte en lui une vérité qui n’a rien de fictif." (Geneviève Simon, Lire)

- "Construit comme un disque vinyle, avec sa face A, épique et romanesque, et sa “petite sœur ingrate”, sa face B, intimiste et politique, Désorientale séduit à plus d’un titre. Que ce soit par sa force narrative, tenue par un art consommé de la digression, des changements de ton et de rythme, que par la richesse de ses thèmes et la justesse de son regard critique, notamment sur la société française.” (Christine Rousseau, Le Monde)

- "Un hommage à la littérature comme à la liberté." (Johanna Luyssen, Libération)

Oeuvre

 
Romans

Désorientale

Liana Lévi - 2016
Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en (...)