Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DAUDET Lionel

France

Sous haute tension (Stock, 2018)

©Julien Falsimagne

Lionel Daudet est un alpiniste français. Il a réalisé en décembre 2006 la première traversée du massif du mont Ross, enchaînant les deux sommets petit et grand Ross. Il a perdu 8 orteils dans la face nord du Cervin en solitaire hivernale. Guide de montagne et photographe, il consacre son premier livre aux hauts sommets, avant de collaborer en 2008 à ’écriture d’un ouvrage sur la mer Versant-Océan avec Isabelle Autissier. Il revient cette année avec un roman basé sur une histoire vraie. Se déployant dans un paysage sauvage, ce roman fouille le rapport que l’homme entretient avec la nature.

Alpiniste français, Lionel Daudet se consacre entièrement à sa passion au début des années 90. En 1994-95, il se lance dans un tour du monde des sommets et parois difficiles, l’emmenant aux quatre coins du monde, du Canada à l’Himalaya, du Pérou au Kilimandjaro, faisant de lui un voyageur de la verticale. Élu aventurier de l’année en 1995, Lionel Daudet a été récompensé à plusieurs reprises pour ses exploits ( Piolet d’or en 1993, Cristal FFME en 1995). Guide de montagne et photographe, il consacre son premier livre aux hauts sommets, avant de collaborer en 2008 à ’écriture d’un ouvrage sur la mer Versant-Océan avec Isabelle Autissier. En 2014 il publie un récit de voyage, un tour de France effectué à l’horizontal : à pied, à vélo ou encore en kayak. Il revient cette année avec un roman basé sur une histoire vraie. Se déployant dans un paysage sauvage, ce roman fouille le rapport que l’homme entretient avec la nature.


Liens

Le site officiel de Lionel Daudet


Bibliographie

  • Sous haute tension (Stock, 2018)
  • Le tour de France, exactement (Stock, 2014)
  • Versant Océan, l’île du bout du monde (Grasset & Fasquelle, 2008) avec Isabelle Autissier)
  • La Montagne intérieure (Grasset & Fasquelle, 2004)

Très haute tension

Stock - 2018

Trois amis de longue date, alpinistes chevronnés et amateurs de base-jump – ce sport extrême consistant à sauter d’une falaise en parachute –, partent pour une expédition en Alaska au cœur d’une nature préservée. Gleb est victime d’un accident qui transforme l’aventure en une opération de survie et resserre des liens déjà forts. Karen renoue avec Zénon, son amour de jeunesse.
De retour dans les Alpes, en Haute-Durance, chacun reprend une vie troublée par un projet de lignes à très haute tension qui menace de défigurer définitivement la vallée. Engagée dans la montagne comme dans la vie, Karen ne tarde pas à rejoindre les mouvements de contestation, et se heurte à Zénon, qui, pilote d’hélicoptère, travaille à l’installation des pylônes. Face à ce chantier aberrant, à une répression de plus en plus vive, Karen se radicalise et escalade peu à peu les échelons de la violence, pourchassée par Gleb qui mène l’enquête au sein d’une unité d’élite de la gendarmerie.

Le tour de France, exactement

Le tour de France, exactement

Stock - 2014

Un pari fou ? Lionel Daudet, alpiniste amputé de huit orteils gelés dans la face nord du Cervin, en a tenté d’autres. Mais faire le tour de la France, exactement, en suivant pas à pas, au mètre près, le trajet de la frontière et du littoral, quelle belle folie, quelle aventure pourtant si proche de nous !
Le 10 août 2011, Lionel Daudet quitte la maison : il rentrera quinze mois plus tard, après avoir arpenté le territoire à pied, à vélo, en kayak, en voilier, seul ou accompagné d’amis, d’amateurs, de rencontres. Des chiffres ? Environ 3 000 kilomètres d’arêtes, de forêts, de rivières, et 6 000 kilomètres de littoral. Des soucis ? Nombre de nuits blanches et la foudre qui le traverse. Rien qu’un exploit ? Le Tour de la France, exactement, c’est aussi une vision sociale du pays, un jeu des mille bornes, un cache-cache avec les banlieues, les parcelles privées, la végétation.
À quoi ressemble une frontière ? Lionel Daudet nous invite à réfléchir à cette réalité mouvante.


Versant Océan. L’île du bout du Monde

Grasset - 2008

Elle est marin, il est alpiniste. Ensemble, ils ont imaginé une aventure inédite. Mi-maritime, mi-montagnarde. Parce que les différences gagnent toujours à être additionnées. Isabelle Autissier et Lionel Daudet sont partis en Géorgie du Sud, aux marges de l’Antarctique, à 2 000 kilomètres à l’est d’Ushuaia, sans esprit de conquête mais avec cœur. Par-delà une mer sauvage à l’envi, au gré d’une île isolée à l’extrême. Soutenus par deux autres marins et deux autres alpinistes, ils ne se sont pas contentés d’explorer un sanctuaire d’exception, peuplé de millions de manchots et d’otaries, ils ont aussi arpenté ses territoires méconnus et gravi ses sommets. Chemin faisant, ils ont réfléchi à la santé de nos océans, au futur de notre planète, au devenir de l’esprit d’aventure.


Versant Océan. L’île du bout du Monde

Grasset - 2008

Programme


Samedi

11h45
La folie des Hommes
Café Littéraire

14h30
L’homme et son environnement
Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 1

15h50
Signatures
 

Dimanche

15h45
La solitude du voyageur
Théâtre Chateaubriand

17h20
Signatures
 

Lundi

10h30
Signatures