Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DÉSIDÉRI Marie-Laure

Giovanna Marini, la voix des invisibles, co-réalisé avec Christian Argentino (Acrobates Films/2015/52’)

Réalisatrice, chef monteuse de documentaires et assistante de réalisation sur des films de fiction, elle vient nous présenter Giovanna Marini, la voix des invisibles co-réalisé avec Christian Argentino.

Après un master de Lettres Modernes à l’Université d’Aix en Provence (1980), elle sort diplômée du Centre d’Etudes et de Recherche de l’Image et du Son en 1984.
Elle a été chef monteuse entre 1995 et 2013 pour Arte, France TV (Rédaction JT, Géopolis, Thé ou café, Mots Croisés, Faites entrez l’accusé, Forum Européen), pour des documentaires au format 52’ et séries documentaires avec des productions indépendantes telles que 17 juin Productions, BFC, Ethan, Phares et Balises, Acrobates Films, L’Institut National du Patrimoine, La Huit-Productions ou encore Catalyse. Et pour un téléfilm (Arte) en 2001 de Anne Alix : " Dream, Dream, Dream ".

En parallèle, elle a également été formatrice en montage à l’Université de France TV (Bourse d’Arcy) et au CFPJ (Centre de formation des journalistes), et s’est occupée de traductions et adaptations d’italien en français pour le théâtre et la télévision, dont Canal + et Arte.

Après Eloge du vent en 2015, qui nous conviait autour du fragile et de l’impalpable dans leur quête pour saisir le vent, Giovanna Marini, la voix des invisibles est déjà la quatrième collaboration entre Marie-Laure Désidéri et Christian Argentino. Le film suit Giovanna Marini, chanteuse, auteure et compositrice, qui se passionna très jeune pour la collecte de chants traditionnels dans l’Italie des années soixante : chants sacrés, profanes, ou de luttes sociales. Une démarche militante née de sa rencontre avec Pasolini. Nous la suivons ici au quotidien, en concert, et dans son école de Rome. Une femme d’exception, éprise de culture et de relations humaines, pour qui la transmission du savoir populaire est une nécessité et un ferment de sa vie artistique.


Filmographie

  • Pierre Barouh, l’art des rencontres, 52’, co-réalisation Christian Argentino (2017)
  • Giovanna Marini, la voix des invisibles, 52’, co-réalisation Christian Argentino (2015)
  • Eloge du Vent (52’) en co-réalisation avec Christian Argentino (2015)
  • (Co-auteure) : Les voix enfermées en développement avec F. Fehr (2014)
  • Pologne, histoire de marionnettes (52’) en co-réalisation avec C. Argentino (2013)
  • (Co-auteure) Monique Peytral, peindre Lascaux, peindre la vie (52’) réalisé par C. Ryder (2013)
  • L’opera dei pupi de Palerme (52’) en co-réalisation avec C. Argentino (2012)
  • Angata ! (15’) (2010)
  • Les Noctambules (52’) (2004)
  • Franck et fils, Sidney, Paname (52’) (2001)
  • Philippe Forcioli, quêteur d’espoir (26’) (1995) (prix Charles Cros 1995)

Courts-métrages de fiction

  • En dévelopemment : La parfaite amie (2 x 52’), co-écriture avec Francis Fehr.
  • Les années de rêve (18’), 35 mm, festivals de Pantin, Clermont-Ferrand, Villeurbanne (1er prix du scénario) (1994)
  • Je ris jaune, tu pleures ?, (7’), 35 mm (1991)
  • Roméo, Juliette et le géranium, (6’), 16 mm (1990)
Giovanna Marini, la voix des invisibles

Giovanna Marini, la voix des invisibles

De Christian ARGENTINO et Marie-Laure DÉSIDÉRI (Acrobates Films/2015/52’) -

Giovanna Marini se passionna très jeune pour la collecte de chants traditionnels encore bien vivants dans l’Italie des années soixante : chants sacrés, profanes, ou de luttes sociales. Une démarche militante née de sa rencontre avec Pasolini. Chanteuse, auteure, compositrice, nous la suivons au quotidien, en concert, et dans son école de Rome. Une femme d’exception, éprise de culture et de relations humaines. Pour elle, transmettre le savoir populaire est une nécessité, un ferment de sa vie artistique.

Passeurs de sons, au cœur des musiques vocales

avec Jean-François Castell, Johanni Curtet, Nomindari Shagdarsuren, Denise Shaffer, Nicolas Leguet, Ronan Mancec, Christian Argentino et Marie-Laure Désidéri - Saint-Malo 2018

Autour du film Voyage en Diphonie avec Jean-François Castell, Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsuren.
Animé par François Bensignor

Animé par François Bensignor.
Entrecoupée par la projection de deux films de Vincent Moon : Petites planètes - Touchétie et Petites planètes - Polikarpé
Avec Johanni Curtet, Craig Schaffer, Denise Schaffer, Nicolas Leguet, Ronan Mancec et Nomindari Shagdarsuren.

Autour de Giovanna Marini, la voix des invisibles avec Christian Argentino et Marie-Laure Désidéri.
Animé par François Bensignor

Programme


Samedi

18h30
Suivi d’une rencontre avec les réalisateurs
La Grande Passerelle - Salle 3 (128 places)