Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

CASTELL Jean-François

France

Voyage en Diphonie (Les Films du Rocher - A ProPos Production / 2017-70’)

Du photojournalisme au documentaire, 30 ans de passion pour l’image. Jean-François Castell a réalisé une quinzaine de documentaires depuis les années 2000. La différence, la déficience et le voyage sont ses thématiques de prédilections. Dans ses derniers documentaires, il a par exemple réalisé « Notre Dame des Luttes » sur la tentative d’évacuation de la ZAD en 2012 ou « Ilé fait son cinéma », autour de l’autisme, diffusé sur Ciné+. Il a également fait un tour d’Europe en filmant ses pieds pour l’Atelier de recherche d’Arte, « Le Marcheur », présenté dans le cadre de Nuit Blanche Paris et diffusé sur Arte Creative Tv.

Jean-François Castell est né en 1967 dans le gers. Il part pour un premier voyage en afrique noire après des études d’histoire-géographie à Toulouse. Les premiers reportages photos qu’il en ramène seront publiés dans la presse magazine. L’aventure peut commencer…
De 1990 à 2000, il travaille comme photojournaliste, actualité française et internationale ; couvre notamment le conflit en ex-yougoslavie. Son travail s’oriente ensuite vers une approche plus documentaire où il prend plus de temps pour travailler en profondeur ses sujets avant de choisir l’immersion totale, sur des cycles de deux à trois ans, pour raconter des histoires sensibles à hauteur d’homme...
​"Génération Basket" (1992-95) raconte le quotidien aux pieds des cités françaises et américaines, où les aires de vie et de jeux s’organisent autour du terrain de basket, le "playground". C’est le grand boom du basket de rue en France après les J.O de Barcelone et les exploits de la « Dream Team »…(Lauréat de la Fondation Hachette/ Prix Société, au Festival du scoop et du journalisme d’Angers)
​Le cycle suivant consacré au nomadisme en France (96-99, Le chemin de papa) lui offre l’opportunité de réaliser son premier documentaire. L’histoire qui fait l’objet du livre photo éponyme et du documentaire "Roule, Roulotte" s’est largement promenée autour du monde. (Mention Spéciale du Jury du Portfolio de la S.C.A.M ; Prix Spécial du Jury, Festival du scoop et du journalisme d’Angers, 2ème Prix, Humanity Photo Award organisé par l’Unesco )
Il enchaine alors plusieurs documentaires sur cette thématique. « Rêves de roulottes » dans lequel il accompagne quatre proposition différentes de ceux que l’on appelait marginaux et pas encore décroissants. Ce vivre autrement et alternatifs le pousse encore à réaliser « Autour de l’Europe », (6 X26 minutes), en suivant une famille voyageant à travers le circuit espérantiste. Il la suit pendant trois années, sur la dernière année de voyage (de Grèce jusqu’en France) et les deux suivantes ou la famille s’installe comme maraichers bio en Bretagne.
Il réédite l’expérience de la série documentaire en suivant le voyage intérieur d’une jeune femme autour du monde en vélo. Une jeune femme Imc, déracinée –par ce que née en Colombie et adoptée par des parents suisse-, qui commence ce voyage initiatique par rechercher les traces de sa mère biologique en Amérique du sud. Le film Voyage au coeur du Monde, remporte plusieurs prix en France et à l’étranger dont la Jarre d’Or au Festival Georges de Caunes.
La différence, la déficience (et le voyage) deviennent ses thématiques de prédilections. Il réalise par exemple un film sur un jeune autiste passionné d’animation « Ilé fait son Cinéma » en même temps qu’il enchaine deux documentaires avec les déficients mentaux du foyer occupationnel de Pouancé (49), dont le deuxième le conduit jusqu’en Mongolie. (L’aventure Shetland Circus)
C’est au cours du tournage de Shetland Circus qu’il rencontre un jeune étudiant en ethnomusicologie, Johanni Curtet qui rentre tout juste de son premier terrain en Mongolie. Jean-François est de suite séduit par la passion débordante du jeune homme pour le chant diphonique et décide d’en écrire un film.
« Maitres de chant diphonique », réalisé en 2009 rencontre un bel accueil en festival. Il obtient plusieurs prix dont le prix bartok au 30e Festival Jean Rouch. Fort du succès, de l’aventure partagée avec Johannni et de l’intérêt que Jean-François porte à la Mongolie, il décide en 2016 d’en écrire la suite « Voyage en Diphonie » qui est présenté dans le cadre du festival.


Filmographie

  • Voyage en Diphonie (2015-2017, 70’)
  • Le Marcheur (2015, 26’)
  • Ilé fait son cinéma (2013-2014, 52’)
  • Notre-Dame des Luttes (2012, 52’)
  • Shetland Circus, du rêve à la réalité (2009-2011, 52’)
  • Maître de chant diphonique (2009-2010, 52’)
  • Voyage au cœur du Monde (2006-2008, 6x26’ et 52’)
  • L’enfant du Chemin (2005-2006, 52’ et 78’)
  • Shetland Circus (2003-2004, 52’)
  • Autour de l’Europe (2002-2003, 6x26’ et 52’)
  • Rêves de roulottes (2002, 52’)
  • Roule, Roulotte ! (2001, 52’)
Voyage en Diphonie

Voyage en Diphonie

De Jean-François CASTELL (Les Films du Rocher/Routes Nomades/2017/) -

Voyage en Diphonie retrace plusieurs histoires entremêlées : les fondements d’une démarche ethnomusicologique ; une tournée unique vécue de l’intérieur avec des musiciens bergers et professionnels de Mongolie ; des expérimentations scientifiques ; le mystère du chant diphonique et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; et surtout, l’aventure humaine de Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsüren partagée avec ces artistes dans ce grand projet, musical et patrimonial.

Passeurs de sons, au cœur des musiques vocales

avec Jean-François Castell, Johanni Curtet, Nomindari Shagdarsuren, Denise Shaffer, Nicolas Leguet, Ronan Mancec, Christian Argentino et Marie-Laure Désidéri - Saint-Malo 2018

Autour du film Voyage en Diphonie avec Jean-François Castell, Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsuren.
Animé par François Bensignor

Animé par François Bensignor.
Entrecoupée par la projection de deux films de Vincent Moon : Petites planètes - Touchétie et Petites planètes - Polikarpé
Avec Johanni Curtet, Craig Schaffer, Denise Schaffer, Nicolas Leguet, Ronan Mancec et Nomindari Shagdarsuren.

Autour de Giovanna Marini, la voix des invisibles avec Christian Argentino et Marie-Laure Désidéri.
Animé par François Bensignor

Programme


Samedi

14h00
(Film) Voyage en Diphonie
La Grande Passerelle - Salle 3 (128 places)

15h15
Suivi d’une rencontre
La Grande Passerelle - Salle 3 (128 places)