Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

GIARDINO Vittorio

Italie

Jonas Fink, Le Libraire de Prague (Casterman Bd, 2017)

© Leone G

Ingénieur de profession, cet autodidacte se lance dans la BD en 1978 et s’impose comme l’un des auteurs majeurs en Italie grâce à ses qualités de conteur et son style qui s’inspire de la ligne claire. Après vingt ans d’attente, il reprend aujourd’hui son personnage de Jonas Fink et signe un 3e tome, Le Libraire de Prague, dans lequel celui-ci se retrouve pris dans les événements du Printemps de Prague en 1968. Une suite très attendue dans laquelle il conserve le rythme, l’atmosphère et la puissance narrative des premiers tomes.

Ingénieur de profession, Vittorio Giardino est un autodidacte : il se lance dans la BD en 1978 en publiant ses premières histoires dans La Citta Futura et, rapidement, réussi à s’imposer comme l’un des auteurs majeurs en Italie grâce à ses qualités de conteur et son style qui s’inspire de la ligne claire. Cumulant les fonctions de scénariste et d’illustrateur, il crée dès 1979 le détective Sam Pezzo, puis à partir de 1982 c’est autour de Max Fridman de voir le jour. Il est également à l’origine de courts récits qui seront publiés à partir de 1986 dans diverses revues comme L’Unita, Glamour International ou Je Bouquine. En 1998, il crée Eva Miranda après avoir retrouvé Je Bouquine en 1996 pour une adaptation du livre de Buzzati, Le Veston ensorcelé.

Après la chute du Mur de Berlin, il crée dans la revue (A Suivre) le personnage de Jonas Fink, jeune Praguois dont le père est persécuté par le régime communiste. Il ressent à l’époque une urgence à raconter ce qu’il avait vécu quand, jeune ingénieur, il avait travaillé à l’est du rideau de fer. Le premier tome, L’Enfance, est récompensé de l’Alph-Art du meilleur album étranger au Festival d’Angoulême 1995. Après vingt ans d’attente, il publie aujourd’hui un troisième tome, Le Libraire de Prague. En 1968, c’est un Jonas Fink désormais adulte qui se retrouve pris dans les événements du Printemps de Prague. Une suite très attendue dans laquelle Vittorio Giardino conserve le rythme, l’atmosphère et la puissance narrative des premiers tomes.


Bibliographie

  • Jonas Fink, T.3 - Le Libraire de Prague (Casterman, 2018)
  • Eva Miranda (Casterman, 2005)
  • Voyages de rêves (Casterman, 2003)
  • Luxe, calme et volupté (Mosquito, 2001)
  • Jonas Fink, T. 2 - L’apprentissage (Casterman, 1997)
  • Jonas Fink, T. 1 - L’Enfance (Casterman, 1994)
  • Vacances fatales (Casterman, 1991)
  • Little Ego (Glénat, 1989)
  • Les Aventures de Max Fridman (Glénat, 1982 - 2008) :
    1. Rhapsodie hongroise (1982)
    2. La Porte d’orient (1986)
    3. No pasaràn (1999)
    4. Rio de sangre (2002)
    5. Sin ilusión (2008 - Sélection officielle du Festival d’Angoulême 2009)
  • Les Enquêtes de Sam Pezzo T.1 à 4 (Glénat, 1981 - 1983)
Jonas Fink

Jonas Fink

Casterman BD -

20 ans après, la conclusion de l’histoire de Jonas Fink paraît enfin !

Août 1968, Jonas Fink a 29 ans, une librairie et une petite amie. Mais alors qu’un vent de liberté souffle sur la région communiste depuis le printemps, le passé du jeune homme resurgit : Tatjana, son amour de jeunesse, est de retour à Prague.

La conclusion tant attendue du chef-d’oeuvre de Giardino.


Revue de presse

  • “Vittorio Giardino nous plonge dans les tourments subis par Jonas et ses proches avec une incroyable intensité. Il est rare qu’une suite soit encore plus captivante qu’un premier tome, surtout 20 ans après !” (Laurent Beauvallet, Ouest France)
  • “Un délice bien sûr que ce trait en ligne claire inimitable, cette virtuosité que dégage le dessin finalement très italien, renaissance, brillant et riche mais simple de Giardino.” (Jean-Laurent Truc, Ligne claire)
  • "La qualité du propos, l’efficacité de la narration et l’élégance du traitement graphique très Ligne claire laissent béat d’admiration." (Gilles Ratier, BDZoom)