Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

VANDEWEERD Pierre-Yves

Belgique

Les Éternels (2017)

Anthropologue de formation devenu cinéaste, ce réalisateur belge hanté par la nécessité de donner un visage et une voix aux oubliés du monde, propose des œuvres documentaires qui s’inscrivent dans le cinéma du réel. Il tourne en Mauritanie, au Sahara occidental, au Soudan, en Arménie… et il parvient à réunir par un geste cinématographique poétique, des guerres et des destins oubliés, les limites de la raison, la condition humaine. Dans Les Éternels, il aborde avec émotion les plaies encore ouvertes du peuple arménien.

Après des études en anthropologie et civilisation africaines, Pierre-Yves Vanderweerd se lance dans l’enseignement. Au fil des années, il se rapproche de l’univers du film et du cinéma en s’investissant dans différents projets. Il développe et dirige une résidence annuelle d’écriture de réalisation documentaire destinée à des jeunes cinéastes sénégalais « Cinéma(s) d’Afrique(s) » ou encore, co-dirige le festival biennal du cinéma documentaire de la Communauté française de Belgique « Filmer à tout prix ».

Hanté par la disparition, par la nécessité de donner un visage et une voix aux oubliés du monde, Pierre-Yves Vandeweerd poursuit film après film sa quête politique et esthétique de rencontre et de mémoire. Ils tournent ses œuvres dans différentes régions du monde : la Mauritanie, le Sahara occidental, le Soudan, l’Arménie… et parvient à réunir par un geste cinématographique poétique, des guerres et des destins oubliés, les limites de la raison, la condition humaine.

Son dernier film, Les Éternels, a été filmé en Arménie et au Haut-Karabagh. Le cinéaste y explore « la mélancolie d’éternité », un phénomène qui toucherait les personnes ayant survécu à des expériences choquantes, comme le sont les rescapés du génocide arménien. Ce sentiment se traduit par une attente du jour où ils seront enfin libérés de leurs souffrances, une attente éternelle qui les place hors du temps. Une œuvre qui émerveille et procure de grandes émotions !


Filmographie

Les Éternels (2017)
Les Tourmentes (2014)
Territoire perdu (2011)
Les Dormants (2009)
Le Cercle des noyés (2007)
Closed District (2004)
Racines lointaines (2002)
Némadis, des années sans nouvelles, co-réalisé avec Benoît Mariage (2000)

Les éternels

Les éternels

De Pierre-Yves VANDEWEERD (Cobra Films/Zeugma Films/2017/75’) -

Les êtres humains qui ont expérimenté un choc tellement fort que même la mort ne leur fait plus peur tombent parfois (cela arrive souvent aux rescapés des génocides) dans ce que l’on appelle un sentiment ou une « mélancolie » d’éternité. Ils vivent dans une forme de « sortie » du temps, un mode d’existence extra-temporel, dans l’attente du jour où ils seront libérés de leurs souffrances.

Ce sont ces personnes, presque des fantômes ayant survécu au conflit du Haut-Karabagh entre Arméniens et Azéris qui dure depuis près de vingt ans, que le cinéaste montre et écoute dans son film. Derrière eux, derrière leurs corps errants, derrière leurs délires, ce qui reste de l’effondrement de l’Union Soviétique au Caucase : des ruines, des espaces inhabités, des tombes, des vestiges de guerre, des tranchées d’où des soldats guettent un ennemi invisible.

Avec une composition inspirée d’images et de sons, Pierre-Yves Vandeweerd transforme la matière de l’histoire en poésie, là où la condamnation de l’Homme sur terre est celle de vivre et non de mourir.

Programme


Samedi

16h15
Mémoire et histoire
La Grande Passerelle - Salle 2 (234 places)

17h15
(Film) Les éternels
La Grande Passerelle - Salle 2 (234 places)

18h30
Suivi d’une rencontre avec le réalisateur
La Grande Passerelle - Salle 2 (234 places)
 

Lundi

10h15
Dans l'intimité du monde
Cinéma Vauban – Salle 1 (300 places)

11h15
(Film) Les tourmentes
Cinéma Vauban – Salle 1 (300 places)

15h15
Écrire la guerre
Salle Maupertuis