Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

LE QUERREC Guy

France

Guy Le Querrec en Bretagne (Éditions de Juillet, 2016)

Voyageur infatigable, Guy Le Querrec est reconnu pour ses photographies de grands musiciens de jazz. Il les a rencontrés et accompagnés depuis son entrée en 1976 à la prestigieuse agence MAGNUM Photo, fondée en 1947 par Robert Capa, David Seymour, George Rodger et Henri Cartier-Bresson. Durant des décennies, il n’a cessé ses allers et retours entre la Bretagne et le reste du monde. En Afrique, on le nomme « le griot », tant ses images, toujours au plus près de l’humain, savent trouver les « mots » justes pour raconter les histoires.

Guy Le Querrec commence à s’intéresser à la photographie et obtient son premier appareil photo à l’âge de 14 ans et apprend à s’en servir en autodidacte. C’est à la fin des années 60 qu’il est embauché comme photographe reporter par le Magazine Jeune Afrique, il commence alors une carrière professionnelle et réalise ses premiers reportages au Tchad, au Cameroun et au Niger.

Deux ans plus tard, il co-fonde l’agence Viva, avec laquelle il réalise des reportages très forts, notamment Le Portugal de la révolution des œillets, La famille en France, et Les Français en Vacances qui reçoit d’ailleurs la première bourse de la Fondation Nationale de la Photographie. Il quitte l’agence en 1975 et rejoint l’agence Magnum l’année suivante. Depuis, il a réalisé des témoignages poignants sur des sujets variés : du Burkina Faso à la Chine, en passant par Etats-Unis, l’objectif de Guy Le Querrec saisit les instants décisifs.

En 2016 est publié aux Éditions de Juillet l’ouvrage Guy Le Querrec en Bretagne, préfacé par Michel Lebris, réunissant quarante ans de photographies de la Bretagne des années 70 aux années 2000. Un ouvrage qui fait suite aux trois expositions du même titre à Brest, Lorient et Lannion. Un livre magnifique, vivant et juste, dans lequel on retrouve l’influence de Tati et qui nous dévoile une Bretagne entre tradition et modernité.

Du 19 mai au 26 août 2018, s’ouvre au musée de Bretagne (Champs libres à Rennes) une grande exposition estivale : « Guy Le Querrec, conteur d’images ». Le parcours photographique de cet enfant de l’émigration bretonne, qui a voyagé jusqu’au bout du monde pour son travail. Il pose un regard à la fois affectif et distancié sur la société bretonne. De 1965 à 1980, il réalise plus de 5 000 clichés, sur sa terre d’origine, entre Morbihan et ce qui s’appelait encore les Côtes-du-Nord, confirmant s’être « fait l’oeil en Bretagne ». Les photographies exposées, sur la vie quotidienne, familiale et laborieuse, témoignent de son attachement à la région, tout en révélant les mutations territoriales et démographiques qu’a connues la Bretagne à cette période.


Bibliographie sélective :

  • Guy Le Querrec en Bretagne (Éditions de Juillet, 2016)
  • D’Jazz à Nevers : chemins croisés (Éditions de l’Armançon, 2006)
  • Le Chronatoscaphe (Nato, 2005)
  • Sur la piste de Big Foot (Préface de Jim Harrison, texte de Jean Rochard, éditions Textuel, 2000)
  • François Mitterrand : des temps de poses à l’Élysée (Éditions Narval, 1997)
  • Quelque part (Éditions Contrejour, 1977)
Guy Le Querrec en Bretagne

Guy Le Querrec en Bretagne

Les Éditions de Juillet - 2016

Guy Le Querrec en Bretagne retrace 40 ans de photographies d’une Bretagne à la fois traditionnelle et contemporaine, ancrée dans sa culture et ouverte sur les autres. Des ouvrières des conserveries de Douarnenez aux cueilleurs d’artichauts du Léon, des bals populaires aux cafés enfumés, des fêtes de famille aux pardons traditionnels, Guy Le Querrec nous emmène dans l’intimité d’habitants qui font la richesse de ce territoire.

Guy Le Querrec en Bretagne n’est pas un livre de plus sur la Bretagne, c’est la mémoire vivante d’un grand photographe.

Jim Harrison a préfacé en 2001 son livre Sur la piste de Big Foot avec ces mots : « Guy Le Querrec a l’œil splendide mais impitoyable d’un tragédien... Ces photos allumeront un feu dans votre esprit, un feu qui durera toujours si vous êtes un être humain digne de ce nom ».


Revue de presse :

  • « Ses photographies bruissent d’instants justes et battent la mesure d’une Bretagne vibrante, travailleuse et joyeuse par tous les temps. »
    Isabelle Stassart, Le Figaro Culture
  • « Guy Le Querrec nous embarque sur la terre humide de son enfance, en Bretagne. Un pays dont il saisit les mouvements depuis une quarantaine d’années. »
    France Inter
Sur la piste de Big Foot

Sur la piste de Big Foot

(Textuel) - 2000

"Ces photos allumeront un feu dans votre esprit, un feu qui durera toujours, si vous êtes un être humain digne de ce nom" Jim Harrison. Cent ans après le massacre de Wounded Knee en 1890, où l’armée américaine assassina le chef Big Foot et les siens, les cavaliers lakotas (Sioux) repartent sur les traces de leurs ancêtres. Guy Le Querrec, entraîné par Jean Rochard, fait partie de la troupe. Il a suivi la totalité de cette chevauchée par un froid polaire dans le décor de neige des montagnes du Dakota : "J’ai appris deux mots, froid et courage." Voici le récit photographique de cette splendide épopée.

Programme


Dimanche

16h15
Ricochets. Projection - rencontre
La Grande Passerelle - Salle 3 (128 places)

18h00
Signatures
 

Lundi

12h30
Nos années Jazz
Univers (Grande Salle)

14h30
Signatures