Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

JOBARD Olivier

France

Tu seras suédoise ma fille, co-réalisé avec Claire Billet (2017)

Photographe et documentariste, il a été couronné de nombreux prix dont le prestigieux World Press Photo. Ces dernières années, son travail s’intéresse principalement à l’exil et aux migrants. Après Comme une pluie de parfum réalisé avec Claire Billet en 2015, où ils suivaient l’odyssée clandestine de cinq afghans vers l’Europe, les deux réalisateurs ont choisi de s’intéresser à l’intégration des migrants dans leurs pays d’exil. Ainsi est né Tu seras suédoise ma fille, un documentaire poignant sur une famille syrienne en Suède, à la recherche de sa nouvelle identité.

Olivier Jobard est né en 1970. Il integre l’école nationale Louis Lumière en 1990, et effectue son stage de fin d’études à l’agence Sipa Press. En 1992, il rejoint l’équipe des photographes de Sipa où il restera pendant 20 ans.

Il a couvert de nombreux conflits dans le monde : Croatie, Bosnie, Tchétchénie, Afghanistan, soudan, Sierra Leone, Libéria, Côte d’Ivoire, Colombie, Irak...

En 2000, il se rend à Sangatte. Sous ce hangar, qui faisait office de camp, il rencontre des Afghans, des Tchétchènes, des Irakiens, des Bosniaques, des Kosovars, des Somaliens… Tous étaient exilés ; tous avaient quitté leur pays à cause de la guerre. Ces pays dans lesquels Olivier Jobard s’était volontairement rendu pour photographier les faits d’actualité qui avaient nourri 10 ans de sa vie. Il avait croisé ses gens sans les voir, ne d’attachant qu’à l’événement. De leurs échanges dans ce dernier caravansérail est née son envie d’étudier les questions migratoires.

Son approche photographique évolue alors vers un travail au long cours. Il a ainsi rencontré Kinglsey au Cameroun en 2004, puis a documenté son périple clandestin de l’Afrique vers la France. Cela donne lieu à kingsley : the hard way, the only way, une projection et installation réalisées à l’occasion des rencontres d’Arles en 2006.

Pendant près de deux ans ensuite, il choisit d’appuyer son regard sur la « forteresse Europe » : de l’Ukaine à la Pologne, de la Turquie à la Grèce, de la Syrie à l’île de Lampedusa, il s’est attaché aux migrants qui parcourent ces nombreuses routes clandestines menant aux frontières européennes. De ce projet naitra une exposition itinérante : Exil, Exit ?

En 2013, il a suivi avec la journaliste Claire Billet le périple de Luqman et ses amis, 5 jeunes migrants Afghans. Ainsi née Kotchok chez Robert Laffont et un documentaire, Comme une pluie de parfum. Accompagnant ces migrants durant plus de six mois, ils ont filmé leur périple clandestin pendant 12000 kilomètres, le long de la route de la soie. Comme une pluie de parfum est la chronique d’une migration, qui mêle réalités crues et fantasmes, échecs et réussites, au rythme de tous les dangers qui émaillent ces voyages au bout de l’espoir, ou du désespoir. Olivier Jobard et Claire Billet, de leur statut privilégié d’observateurs, deviennent peu à peu, à leur tour, des sujets d’observation, puis de critique, finissant par incarner, malgré eux, aux yeux de leurs ’personnages’ réels, les symboles d’une Europe fantasmée et inaccessible.

En parallèle, la question de l’intégration des immigrés dans leurs pays d’accueil s’est naturellement imposée pour Olivier Jobard.
M. et Mme Zhang, un couple de Chinois vivant à Paris depuis une décennie, lui ont ouvert leurs portes… Il les a filmés pendant plus d’un an. Meurtris de n’avoir jamais pu régulariser leur situation, M. et Mme Zhang ont finalement décidé de rentrer dans leur pays d’origine.

Avec le documentaire Tu seras suédoise ma fille, à nouveau en collaboration avec Claire Billet, Olivier Jobard poursuit son travail sur l’exil et l’intégration : Ahmad et Jihane, un couple de réfugiés syriens, racontent à leur dernière née, Sally, l’histoire de leur exil en Suède. Les souvenirs de la route clandestine, ceux de leur Syrie bien aimée… Le passé s’invite. Alors Ahmad et Jihane confrontent leurs points de vue : que garderont-ils en mémoire, que transmettront-ils à leurs enfants ? Entre non-dits et obsessions, l’identité familiale se joue...


Bibliographie :

  • Tu seras suédoise ma fille, co-réalisé avec Claire Billet (2017)
  • Kotchok (Robert Laffont, 2015)
  • Comme une pluie de parfum, co-réalisé avec Claire BIllet (2015)
  • monsieur et madame zhang (2012)
  • kingsley : the hard way, the only way (2006)
Tu seras suédoise ma fille

Tu seras suédoise ma fille

De Claire BILLET et Olivier JOBARD (SQUAW/Qwark Productions/2017/58’) -

Ahmad et Jihane, un couple de réfugiés syriens, racontent à leur dernière née, Sally, l’histoire de leur exil en Suède. En flash back, les souvenirs de la route clandestine filmée à travers toute l’Europe, et ceux de leur Syrie bien aimée, une violence omniprésente hors-champ… Le passé s’invite. Alors Ahmad et Jihane confrontent leurs points de vue. Que garderont-ils en mémoire ? Quel récit du passé feront-ils à leurs enfants ? Entre non-dits et obsessions, l’identité familiale se joue dès à présent…

Comme une pluie de parfum

Comme une pluie de parfum

Olivier JOBARD Claire BILLET (Hikari Films/Arte GEIE/2015/55’) -

Cinq jeunes hommes, tous Afghans, tentent de rejoindre l’Europe. Durant plus de six mois, filmant leur périple clandestin, les réalisateurs les ont accompagnés. La chronique d’une migration qui mêle réalités crues et fantasmes, échecs et réussites, au rythme de tous les dangers qui émaillent ces voyages au bout de l’espoir, ou du désespoir. Claire Billet et Olivier Jobard, de leur statut privilégié d’observateurs, deviennent peu à peu, à leur tour, des sujets d’observation, puis de critique, finissant par incarner, malgré eux, aux yeux de leurs ’personnages’ réels, les symboles d’une Europe fantasmée et inaccessible.

Tu seras suédoise ma fille

FILM - 2017

Ahmad et Jihane, un couple de réfugiés syriens, racontent à leur dernière née, Sally, l’histoire de leur exil en Suède. Les souvenirs de la route clandestine, ceux de leur Syrie bien aimée, une violence omniprésente hors-champ… Le passé s’invite. Alors Ahmad et Jihane confrontent leurs points de vue. Que garderont-ils en mémoire ? Quel récit du passé feront-ils à leurs enfants ? Entre non-dits et obsessions, l’identité familiale se joue dès à présent…


Comme une pluie de parfum

FILM - 2015

Cinq jeunes hommes, tous Afghans, tentent de rejoindre l’Europe. Les réalisateurs les ont accompagnés durant plus de six mois, filmant leur périple clandestin. La chronique d’une migration qui mêle réalités crues et fantasmes, échecs et réussites, au rythme de tous les dangers qui émaillent ces voyages au bout de l’espoir, ou du désespoir. Olivier Jobard, de leur statut privilégié d’observateurs, deviennent peu à peu, à leur tour, des sujets d’observation, puis de critique, finissant par incarner, malgré eux, aux yeux de leurs ’personnages’ réels, les symboles d’une Europe fantasmée et inaccessible.


Kotchok

Kotchok

Robert Laffont - 2015

Claire Billet et Olivier Jobard ont intégré un groupe de migrants clandestins d’Afghanistan pour partager leur voyage jusqu’en France. De ce périple est né ce livre unique qui documente pour la première fois la route des migrants dans son intégralité, dans son quotidien nu. Les cinq amis sacrifient tout dans l’espoir d’une vie meilleure, et voient leurs rêves confrontés à la réalité. Trop souvent décrits par des nombres, les migrants sont devenus une masse désincarnée dans l’inconscient collectif. Ils sont photographiés avec les caméras de la police comme des bandits sans foi ni loi. On les perçoit comme des hordes de zombies envahissant Calais ou Melilla. On nous les montre entassés comme du bétail sur les esquifs de Lampedusa. Ici, rien de tel. C’est par les yeux de Luqman, Fawad, Khyber, Jawid et Rohani que nous regardons la route, que nous découvrons pour la première fois la mer, les filles en minijupe, les gratte-ciel, la télé devenue réalité... À ces moments forts se mêlent des haltes insupportables : c’est la dualité de la migration clandestine. Elle oscille invariablement entre urgence et ennui, extase et déprime, héros et zéro.

Journée lycéens et apprentis 2018 - Rencontres avec les réalisateurs du film "Tu seras suédoise ma fille"

avec Olivier Jobard et Claire Billet - Saint-Malo 2018

Avec Claire Billet et Olivier Jobard
animé par Elise Lepine

Avec Claire Billet et Olivier Jobard
animé par Josiane Guéguen

Programme


Lundi

11h30
(Film) Tu seras suédoise ma fille
Cinéma Vauban – Salle 4 (128 places)

12h30
Suivi d’une rencontre avec les réalisateurs
Cinéma Vauban – Salle 4 (128 places)