WALTON Jo

Angleterre

Les Griffes et les Crocs (Denoël, 2017)

Romancière britannique de talent, elle a été récompensée par de nombreux prix de science-fiction et de fantasy. Ses romans magnifient la littérature de l’imaginaire et nous transportent dans des mondes envoûtants, dont le célèbre Morwenna, succès mondial. Elle signe Les Griffes et les Crocs, inspiré par La Cure de Framley d’Anthony Trolloperoman, et couronné du World Fantasy Award, où elle créé avec brio un mélange de genres improbable : un roman sentimental victorien peuplé de dragons… Formidable !

Encore peu connue en France, Jo Walton a pourtant été récompensée par de nombreux prix pour ses romans de science-fiction et de fantasy. Cette romancière galloise, qui s’engage pour la littérature en ligne, a connu le succès en 2011 avec son roman Morwenna, portrait d’une jeune fille égarée dans un monde magique, lauréat des prix Hugo, Nebula et British fantasy.

Après des années d’écriture principalement sur des forums de science-fiction ou des magazines spécialisés dans les jeux de rôles, elle publie en 2000 son premier roman, avant de déménager à Montréal au Québec. En 2007, suite à un article d’Howard V. Hendrix comparant les auteurs professionnels qui postent leurs textes en ligne gratuitement à des « briseurs de grève », elle crée l’International Pixel-Stained Technopeasant Day, qui encourage des auteurs confirmés à publier leur travail gratuitement sur internet.

Denoël, son éditeur français, a publié six de ses romans, parmi lesquels Morwenna et la trilogie du Subtil changement : Hamlet au paradis, Le Cercle de Farthing, et Une demi-couronne qui clôt en beauté la série et nous rappelle que les Justes, aussi, peuvent écrire l’Histoire.

Son roman Les Griffes et les Crocs, traduit en français cette année, a été récompensé par le World Fantasy Award 2004. L’idée de cette romance sur fond d’intrigues politiques lui est venue en lisant La Cure de Framley, d’Anthony Trollope : la psychologie de ses personnages, en particulier féminins, ne lui semblait pas très réaliste et lui inspirait des dragons plus que des humains. Elle en a tiré un mélange des genres a priori improbable : un roman sentimental victorien… avec des dragons, certes anthropomorphes mais gardant leurs caractéristiques de créatures mythiques. Jo Walton relève avec brio le défi dans ce roman aux personnages profonds et à l’univers unique.


Bibliographie

  • Les Griffes et les Crocs (Denoël, 2017)
  • Mes vrais enfants (Denoël, 2017)
  • Une demi-couronne (Denoël, 2016)
  • Le Cercle de Farthing (Denoël, 2015)
  • Hamlet au paradis (Denoël, 2015)
  • Morwenna (Denoël, 2014)
Les Griffes et les Crocs

Les Griffes et les Crocs

Denoël -

Bon Agornin a eu une longue et belle vie, mais sa fin est proche, il le sent. Étendu près de son trésor, il attend la mort. Toute sa famille est réunie pour vivre avec lui ses derniers instants : ses deux fils et ses trois filles, ainsi que son gendre, l’Illustre Daverak qui héritera de son domaine.
Bon Agornin tient absolument à se confesser à son fils aîné, il veut partir absous de ses péchés, d’autant que ceux-ci sont immenses : afin de pouvoir devenir un dragon de soixante-dix pieds de long, capable de voler et de cracher du feu, il a dévoré son frère et sa sœur – les carcasses de bœuf ne suffisent pas pour mener à bien une telle entreprise…
« Je n’ai pas eu le choix », se justifie-t-il, dans son dernier souffle. Avant d’être dévoré à son tour par ses héritiers, comme le veut la tradition chez les dragons.

Hommage aux romans victoriens d’Anthony Trollope, délicieuse chronique d’une société de cannibales à écailles, Les Griffes et les Crocs a reçu le World Fantasy Award. Vous n’avez jamais lu un « roman de dragons » comme celui-ci.

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Florence Dolisi.


Revue de presse

  • "Plein d’intrigues politiques et de romance, cette lecture provocante plante le décor pour de futures aventures dans un monde qui, comme l’admet l’auteure dans sa préface, « doit beaucoup à La Cure de Framley d’Anthony Trollope. »" (Publishers Weekly)
  • "Un roman jubilatoire en forme de portrait de famille décapant." (Causeur)
Une demi-couronne

Une demi-couronne

Denoël - 2016

1960. Dix ans ont passé depuis l’attentat contre Hitler déjoué par Peter Carmichael. L’homme qui fut un brillant inspecteur de Scotland Yard dirige maintenant le Guet, la redoutable police secrète créée par Mark Normanby pour juguler l’opposition et traquer les Juifs. Il a adopté Elvira Royston, la fille de son ancien adjoint. Alors que la jeune Elvira se forge lentement mais sûrement une conscience politique et découvre avec effroi les coulisses d’une Angleterre vendue au fascisme, de nouveaux mouvements sur l’échiquier politique secouent le pays. Le duc de Windsor, qui juge Mark Normanby trop mou, est revenu en Angleterre. S’appuyant sur des milices fascistes, il espère bien prendre le pouvoir et faire adhérer une fois pour toute la Couronne britannique à une politique aussi visionnaire que celle d’Adolf Hitler. Avec Une demi-couronne , Jo Walton clôt en beauté sa trilogie du Subtil changement et nous rappelle que les Justes, aussi, peuvent faire l’Histoire.


Hamlet au paradis : Trilogie du subtil changement 2

Hamlet au paradis : Trilogie du subtil changement 2

Denoël - 2015

Londres. 1949. Viola Lark a coupé les ponts avec sa noble famille pour faire carrière dans le théâtre. Quand on lui propose de jouer le rôle-titre dans un Hamlet modernisé où les genres ont été chamboulés, elle n’hésite pas une seconde. Mais l’euphorie est de courte durée, car une des actrices de la troupe vient de mourir dans l’explosion de sa maison de banlieue. Chargé de l’affaire, l’inspecteur Carmichael de Scotland Yard découvre vite que cette explosion n’est pas due à une des nombreuses bombes défectueuses du Blitz. Dans le même temps, Viola va cruellement s’apercevoir qu’elle ne peut échapper ni à la politique ni à sa famille dans une Angleterre qui embrasse la botte allemande et rampe lentement vers un fascisme de plus en plus assumé. Hamlet au paradis est le second volume de la trilogie du Subtil changement. On y retrouve l’inspecteur Carmichael, en fort mauvaise posture, ainsi que l’élégant mélange d’uchronie et de polar so british qui a fait le succès du Cercle de Farthing.


Le Cercle de Farthing

Le Cercle de Farthing

Denoël - 2015

Huit ans après que « la paix dans l’honneur » a été signée entre l’Angleterre et l’Allemagne, les membres du groupe de Farthing, à l’origine de l’éviction de Churchill et du traité qui a suivi fin 1941, se réunissent au domaine Eversley pour le week-end. Bien qu’elle se soit mariée avec un Juif, ce qui lui vaut d’habitude d’être tenue à l’écart, Lucy Kahn, née Eversley, fait partie des invités. Les festivités sont vite interrompues par le meurtre de Sir James Thirkie, rien de moins que l’artisan de la paix avec Adolf Hitler. Sur son cadavre a été laissée en évidence l’étoile jaune de David Kahn.Un meurtre a eu lieu à Farthing et un coupable tout désigné se trouvait sur les lieux du crime. Convaincue de l’innocence de son mari, Lucy trouvera dans le policier chargé de l’enquête, Peter Antony Carmichael, un allié. Mais pourront-ils ensemble infléchir la trajectoire d’un Empire britannique près de verser dans la folie et la haine ?


Morwenna

Morwenna

Denoël - 2014

Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privée à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent.
Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.
Ode à la différence, journal intime d’une adolescente qui parle aux fées, Morwenna est aussi une plongée inquiétante dans le folklore gallois. Ce roman touchant et bouleversant a été récompensé par les deux plus grands prix littéraires de la science-fiction : le prix Hugo et le prix Nebula. Il a en outre reçu le British Fantasy Award.