Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

HASKI Pierre

France

Année 50. Et si la guerre froide recommençait ?, avec Farid Abdelouahad et Pascal Blanchard (La Martinière, 2018)

Président de RSF, ancien correspondant à l’AFP, il fut rédacteur en chef adjoint à Libération, pour qui il fut correspondant en Chine de 2000 à 2005. En 2007, il part fonder le site d’information Rue89. Dans ses deux derniers livres, il pose un regard distancié sur la France : Le droit au bonheur cherche à comprendre de l’extérieur les raisons du mal être français, tandis que Les Années 50. Et si la guerre froide recommençait (avec P. Blanchard et F. Abdelouahab) fait des fifties le miroir de la société contemporaine.

C’est en 1974 que Pierre Haski débute sa carrière de journaliste. D’abord à l’Agence France Presse, pour qui il est correspondant en Afrique du Sud entre 1976 et 1980, puis à Libération à partir de 1981 comme spécialiste des questions internationales. Après s’être occupé de la rubrique Afrique, de la rubrique diplomatique, il devient correspondant à Jérusalem en 1993. Il revient à Paris deux ans plus tard comme chef du service international et rédacteur en chef adjoint.

En 2000, il part en Chine comme correspondant pour Libération où il restera cinq ans. À Pékin, le journaliste tient un blog "Mon journal de Chine", dont l’accès finit par être bloqué par les autorités chinoises. De son expérience dans l’empire du milieu, il tire deux livres : Sang de la Chine, qui trouve un écho dans les plus grands journaux internationaux et obtient le prix Joseph-Kessel 2006, et Cinq ans en Chine, tiré de son blog. Un des premiers livres en France écrit à partir d’un blog, avec la possibilité de poursuivre l’interactivité avec l’auteur sur internet.

En 2007, Pierre Haski quitte Libération pour fonder le site d’information Rue89, avec Arnaud Aubron, Michel Lévy-Provençal, Laurent Mauriac, et Pascal Riché. Il signe par ailleurs un essai en 2008 sur les bouleversements entraînés par l’arrivée du web dans la société chinoise, dans Internet et la Chine, paru au Seuil. Il y met en lumière les enjeux pour les autorités - qui s’ouvrent au net par intérêt économique mais contrôlent l’information - et la population, notamment les partisans d’une démocratisation du pays qui utilisent le média pour se faire entendre.

Ancien correspondant à l’étranger, Pierre Haski a de longue date cette capacité à poser un regard distancié sur les problèmes franco-français. Le regard sur nous même, c’est un des points de départ de son dernier livre Le droit au bonheur (Stock, 2017), où il tente de comprendre la dépression des Français. Pourquoi la France connaît-elle ce sentiment de déclassement ? Ses habitants sont aujourd’hui persuadés que la prochaine génération vivra moins bien que celle de leurs parents, pour la première fois depuis un siècle et demi… Pourquoi ? Tentative d’explication dans cet essai sans complaisance sur la France actuelle, où Pierre Haski s’appuie sur ce qu’il a vu à travers le monde, que ce soit en accompagnant des chefs d’Etat ou dans ses reportages en Asie et en Afrique. Le jounaliste décrypte tous les grands changements qui bousculent la France, et tente de livrer un antidote à notre pessimisme

Il publie aussi cette année Les Années 50. Et si la guerre froide recommençait ? chez La Martinière, fruit d’une collaboration avec Pascal Blanchard et Farid Abdelouahab. Et si l’histoire se répétait ? Et si, en Corée, une nouvelle Guerre froide commençait ? Le mur anti-migrants de Donald Trump comme un écho au programme d’expulsion des Mexicains de Dwight D. Eisenhower, la domination militaire russe en héritage de Nikita Khrouchtchev à Vladimir Poutine, la menace nucléaire qui se perpétue… Les enjeux passés n’ont jamais été aussi présents.


Bibliographie :

  • Année 50. Et si la guerre froide recommençait ?, avec Farid Abdelouahad et Pascal Blanchard (La Martinière, 2018)
  • Le droit au bonheur (Stock, 2017)
  • Internet et la Chine (Seuil, 2008)
  • Cinq ans en Chine (Les Arènes, 2006)
  • Israël : Une histoire mouvementée (Milan, 2006)
  • Le sang de la Chine : Quand le silence tue (Grasset, 2005)
  • Ma Yan et ses sœurs (Ramsay, 2004)
  • Le Journal de Ma Yan : Vie quotidienne d’une écolière chinoise (Ramsay, 2002)
  • Ben Gourion (Autrement, 1998)
  • L’Afrique blanche (Seuil, 1987)
Le droit au bonheur

Le droit au bonheur

Stock - 2017

Les Français sont devenus le peuple le plus pessimiste de la Terre, ce qui ne laisse pas de surprendre le reste du monde. Il n’y a pourtant pas de fatalité aux difficultés que traverse la France, et qui donnent à ses habitants le sentiment que la prochaine génération vivra moins bien que celle de ses parents, pour la première fois depuis un siècle et demi.
Quels rendez-vous la France a-t-elle ratés avec le monde et avec elle-même ?
Comment comprendre ce qui nous arrive, et changer de regard sur une crise multiforme qui se produit dans un monde en pleine mutation ?
Comment surmonter les obstacles et retrouver, enfin, le droit au bonheur ?
Tentative d’explication dans un essai sans complaisance sur la France actuelle.


  • Pierre Haski aborde avec pédagogie chacun des grands changements qui bousculent la France. Un bon antidote au pessimisme français. (L’Obs)
  • La France se sent impuissante dans un monde qui évolue trop vite. Ses hommes politiques jouent sur de vieilles peurs plus que sur les opportunités d’aujourd’hui. C’est une partie du constat dressé par Pierre Haski, après des années de reportages à travers le monde, dans son dernier ouvrage. (Philippe Douroux, Libération)
Les années 50, et si la Guerre froide recommençait ?

Les années 50, et si la Guerre froide recommençait ?

La Martinière - 2018

Avec Pascal Blanchard et Pierre Haski

Guerre froide, conquête de l’espace, peur du nucléaire, fin des colonies, États-Unis triomphants, le Cuba de Castro, De Gaulle au pouvoir, la guerre d’Algérie...
À travers l’analyse des historiens Pascal Blanchard et Farid Abdelouahab et du journaliste Pierre Haski, ce livre met en miroir les événements des années 50 avec notre monde actuel, en s’interrogeant sur les éventuelles relations, les mécanismes analogues, les identités communes, les échos et les résonnances des années 50 avec la période actuelle. Les années 50 représentent une période unique, celle de la Guerre froide : la mort de Staline et la guerre de Corée, la conquête de l’espace et la peur du nucléaire, la fin des colonies et la révolution cubaine, De Gaulle au pouvoir et la naissance de l’Europe, l’affaire de Suez et le retour des populismes... De nombreux parallèles avec notre temps s’imposent. L’expansionnisme de Poutine, Trump en va-t-en-guerre réactionnaire, l’extrême droite présente partout en Europe, le réveil impérial de la Chine, la menace d’une guerre atomique, ravivée par les insultes échangées entre Pyongyang et Washington, qui de nouveau fait trembler le monde. Les tensions des années 50 trouvent singulièrement écho dans le contexte politique et international actuel. Connaissons-nous une nouvelle Guerre froide ou allons-nous vers un conflit plus direct ? L’Histoire se répète-t-elle ? C’est à ces questions et à bien d’autres que les trois auteurs, spécialistes du temps contemporain, répondent dans cet ouvrage original. S’appuyant sur une riche iconographie et de passionnants parallèles, ce livre propose, autour de figures politiques majeures et d’étonnants allers-retours entre hier et aujourd’hui, un tour du monde au sein d’une décennie charnière qui a façonné l’Histoire et notre présent.


Les années 50, et si la Guerre froide recommençait ?

Les années 50, et si la Guerre froide recommençait ?

La Martinière - 2018

Avec Farid Abdelouahab, Pierre Haski et Pascal Blanchard
La guerre froide, la conquête de l’espace, la peur du nucléaire, la fin des colonies, les États-Unis triomphantes, le Cuba de Castro, de Gaulle au pouvoir, la guerre d’Algérie… Cet ouvrage, véritable tour du monde en images, dresse un panorama complet des années 50 en revenant sur les événements politiques, sociaux et culturels majeurs de la décennie. Un rappel des temps forts construit autour d’une comparaison inédite entre les années 50 et aujourd’hui. Et si l’histoire se répétait ? Et si, en Corée, une nouvelle Guerre froide commençait ? Le mur anti-migrants de Donald Trump comme un écho au programme d’expulsion des Mexicains de Dwight D. Eisenhower, la domination militaire russe en héritage de Nikita Khrouchtchev à Vladimir Poutine, la menace nucléaire qui se perpétue… Les enjeux passés n’ont jamais été aussi présents. Illustré de plus de 225 documents d’archives, cet essai nous invite à pénétrer autrement les fifties, comme le miroir de la société contemporaine.


Internet et la Chine

Internet et la Chine

Seuil - 2008

Le gouvernement chinois a compris très tôt qu’il lui fallait épouser Internet : la modernité économique passait par là. Mais les dirigeants communistes avaient aussi compris qu’il leur fallait surveiller étroitement ces "tuyaux" potentiellement dangereux. Depuis dix ans, une véritable guerre de l’ombre se déroule en Chine, entre ceux qui tentent d’utiliser la technologie à des fins de liberté, et ceux qui veulent la contrôler. Une chose est sûre, Internet, avec ses 200 millions d’utilisateurs et ses 50 millions de blogs, ses forums et ses chats, est en train de changer la société, la manière dont les Chinois s’informent, débattent, communiquent, dans un univers certes sous surveillance et sous contrôle ? la Chine détient le record du nombre d’internautes en prison pour délit d’opinion ? mais plus libre que le reste de la société. Dix ans d’Internet en Chine : comment le gouvernement tente de contrôler la toîle, comment les activistes chinois se sont emparés de cet outil, "don du ciel", comment un vrai secteur économique a vu le jour, qui participe de la formidable croissance chinoise, ou comment un média change le monde.


Israël : Une histoire mouvementée

Milan - 2006

Israël : Une histoire mouvementée L’Etat d’Israël Palestine britannique et de la Terre sainte de l’époque biblique. Cette naissance est voulue par le mouvement sioniste, qui souhaite un Foyer national pour les Juifs, et acceptée par la communauté internationale au lendemain de l’holocauste perpétré par les nazis. Depuis, le pays s’est construit avec l’apport de populations venues du monde entier, tout en faisant face aux défis de la guerre et de la paix avec ses voisins arabes. Cet ouvrage retrace les origines, les succès et les échecs des bâtisseurs de l’Etat hébreu.


Cinq ans en Chine

Les Arènes - 2006

80 portraits et reportages, 5 portfolios, 150 photographies, le florilège de « Mon journal de Chine » le blog aux 900 000 visiteurs, la grande aventure du correspondant de Libération en Chine. Pendant cinq ans, Pierre Haski a été le correspondant de Libération à Pékin. En Chine, il est facile de prédire tout et son contraire. Pierre Haski a choisi de raconter ce qu’il a vu et de peindre, par petites touches, des destins, des histoires étonnantes ou ses « choses vues ». Parcourant le pays, il a enquêté chez les oubliés du pouvoir, sans voix et sans droits, chez les résistants comme parmi les néocapitalistes de Shanghai qui inventent leurs valeurs en marchant ; dans les campagnes traversées de jacqueries comme dans les usines de l’atelier du monde, irriguées chaque jour par les migrants qui affluent en masse ; auprès des écrivains et des artistes qui cherchent à trouver un sens à leur histoire comme dans les coulisses de l’immense machinerie bureaucratique… Une fois assemblé, le puzzle dessine le visage de la Chine d’aujourd’hui. La dernière année, il a tenu un blog, « Mon Journal de Chine », qui a connu un succès foudroyant. Ce livre en reproduit également les extraits les plus forts, y compris les débats houleux qu’il a suscités. Un livre foisonnant et chaleureux sur une Chine sans apprêt, mais pleine d’humanité.


Le sang de la Chine : Quand le silence tue

Grasset - 2005

Au début des années 90, les autorités sanitaires du Henan, une province rurale très peuplée située dans le centre de la Chine, ont incité les paysans les plus pauvres à vendre leur sang pour gagner un complément de revenu. La collecte du sang s’effectuait sans la moindre précaution d’hygiène, au risque de permettre la propagation de maladies infectieuses comme l’hépatite ou le sida. En 1995, le virus HIV a été découvert dans le circuit de ce commerce qui fut interdit sur ordre de Pékin. Mais les autorités provinciales du Henan ont décidé de cacher la vérité, et de laisser mourir des dizaines, sans doute des centaines de milliers de paysans contaminés à leur insu. L’un des plus grands scandales liés au sida et une catastrophe humanitaire de grande ampleur se déroulent depuis dans le centre de la Chine, dans l’ignorance ou l’indifférence générale. Ce n’est qu’en 2000 et 2001 que les premières informations ont commencé à circuler en Chine, dûment censurées par les autorités, mais relayées par l’internet naissant. En mai 2001, Pierre Haski se rend sur place pour vérifier ces rumeurs : il révèle, le premier dans la presse française, l’ampleur de l’épidémie. Et surtout l’ignorance dans laquelle est maintenue la population concernée : la première paysanne contaminée par le virus HIV à laquelle il parle ne connaît sa maladie que sous le nom de « fièvre », et son mari demande au journaliste : « vous pensez que c’est contagieux ?... » Depuis, le gouvernement chinois a commencé à prendre au sérieux le péril du sida en Chine, qui menace d’affecter dix millions de personnes à la fin de la décennie selon les études des Nations Unies. Pierre Haski est retourné dans ces villages, en compagnie du photographe Bertrand Meunier, voyageant de nuit pour éviter les milices interdisant l’accès aux journalistes et aux organisations non-gouvernementales chinoises. Ce livre retrace la genèse de cette affaire, définit les responsabilités, la replace dans le contexte d’une Chine fonçant à grande vitesse vers la modernité, mais sans états d’âme face aux « dégats collatéraux » de cette transition d’une ampleur sans équivalent. Mais, surtout, il donne la parole à ces milliers de victimes anonymes, que le cynisme d’officiels largement responsables maintient dans l’ombre. Une partie des droits de ce livre iront aider les orphelins du sida du Henan.


Ma Yan et ses soeurs , La vie des filles en Chine

Ramsay - 2004

" Quand tu recevras cette lettre, je serai déjà dans le palais du mariage, c’est-à-dire dans le tombeau de la vie. J’ai trop cru en la phrase qui disait que l’homme pouvait vaincre le ciel. " Aujourd’hui, à seize ans, Ma Shiping, la cousine de Ma Yan, mariée de force, est déjà maman. Pour elle, nul espoir n’est permis. " Avant, je croyais qu’il n’y avait que notre village dans le monde, je n’étais allée nulle part. Maintenant, j’ai découvert Yinchuan, Pékin, je sais que le monde est si grand, si beau. Je veux sillonner mon pays et aider les enfants pauvres. Je veux voler le plus tôt possible dans le ciel et réussir. Mes ailes commencent déjà à voler. " Ma Yan, petite paysanne du Nord-Ouest de la Chine elle aussi, vit presque un conte de fées. A seize ans, elle poursuit sa scolarité dans sa commune, en assumant avec intelligence et maturité l’incroyable notoriété que lui a value la publication de son journal en France, en Chine et à l’étranger. Dans ces destins opposés se lisent les espoirs, mais aussi les tragédies que vivent les jeunes Chinoises. Dans une Chine en plein essor, qui ne parvient pas à concilier croissance et solidarité, modernité et traditions, les filles subissent les effets pervers de la loi sur l’enfant unique, instaurée en 1979. Elles sont les premières victimes d’une société qui a fait de l’éducation et de la santé des services payants, aux dépens des plus faibles. A l’exceptionnelle aventure de Ma Yan, dont les suites nous sont racontées ici, avec la création de l’association Enfants du Ningxia, répondent des portraits féminins moins singuliers mais d’autant plus emblématiques. Lettres et témoignages à l’appui, Pierre Haski brosse l’envers du décor de la société chinoise contemporaine et de sa réalité quotidienne, totalement méconnue. Un tableau authentique.


Le Journal de Ma Yan : Vie quotidienne d’une écolière chinoise

Ramsay - 2002

Ma Yan, fille de paysans pauvres du nord-ouest de la Chine, apprend un jour que sa famille n’a plus les moyens de l’envoyer à l’école. Pour crier sa révolte, elle écrit à sa mère. Celle-ci, bouleversée par ce désespoir, confie la lettre, ainsi que trois carnets contenant le journal intime de sa fille, à des Français de passage dans ce village du bout du monde. Parmi eux, le journaliste Pierre Haski... La bouteille à la mer est arrivée à bon port ! Dans son journal, Ma Yan raconte sa vie quotidienne, à l’école ou dans son village, pendant deux ans. Avec des mots simples, elle trace l’histoire d’une enfance éprouvante, la misère de sa famille, le sacrifice de sa mère qui se tue au travail pour que ses trois enfants connaissent un avenir différent. L’histoire de Ma Yan, relatée par Pierre Haski dans Libération, dont il est le correspondant à Pékin, a provoqué aussitôt des réactions de solidarité. Le cri du cœur de Ma Yan a été entendu.


Ben Gourion

Autrement - 1998

Mémoires de l’homme à l’origine de la création de l’Etat d’Israël le 14 mai 1948.


L’Afrique blanche. Histoire et enjeux de l’apartheid

Seuil - 1987

Années 50, et si la Guerre froide recommençait ? - Projection/rencontre

Avec Farid Abdelouahab, Pascal Blanchard et Pierre Haski - Saint-Malo 2018

Projection et rencontre avec Farid Abdelouahab, Pascal Blanchard et Pierre Haski sur leur ouvrage Années 50, et si la Guerre froide recommençait ? (Éd. de la Martinière)


Remise du Prix Joseph Kessel de la Scam à Marc Dugain

avec Colette Fellous, Pierre Haski, Michèle Kahn, Gilles Lapouge, Benoît Peeters, Jean-Pierre Perrin, Olivier Weber et Marc Dugain - Saint-Malo 2018

Animé par Olivier Weber
Avec Colette Fellous, Pierre Haski, Michèle Kahn, Gilles Lapouge,Benoît Peeters, Jean-Pierre Perrin, Olivier Weber et Marc Dugain.


La beauté est dans la rue

Avec Frédéric Joignot, Romain Goupil, Pascal Ory, Yves Pagès, Jean Viard et Pierre Haski - Saint-Malo 2018

Avec Frédéric Joignot, Romain Goupil, Pascal Ory, Yves Pagès et Jean Viard, animé par Pierre Haski.


La Nécessité de l’utopie

Avec Daniel Cohn-Bendit, Raphaël Glucksmann, Romain Goupil et Pierre Haski - Saint-Malo 2018

Rencontre avec Daniel Cohn-Bendit, Raphaël Glucksmann et Romain Goupil.
Animée par Pierre Haski.


Le Printemps de Prague

Avec Raphaël Glucksmann, Jan Rubes et Pierre Haski - Saint-Malo 2018

Rencontre entre Raphaël Glucksmann et Jan Rubes après la projection du film Mystère d’archives, la fin du Printemps de Prague de Serge Viallet.
Animé par Pierre Haski.


Libérez-les tous !

avec Annick Cojean, Pierre Haski et Carole Martinez - Saint-Malo 2018

Animé par Olivier Weber
avec Annick Cojean, Pierre Haski et Carole Martinez.


Grands reporters, carnets intimes

Saint-Malo 2009
Dimanche : 10h15 - Grands reporters, carnets intimes
Alain Mingam, Jean-Pierre Perrin, Pierre Haski, Olivier Weber, Jean-Paul Kauffmann. Animé par Hubert Artus

Programme


Samedi

17h00
Signatures
 

Dimanche

10h45
Guerre froide
Nouveau Monde - salle 2

14h15
Libérez-les tous !-
Cinéma Vauban – Salle 1 (300 places)

15h00
Remise du Prix Joseph Kessel de la Scam à Marc Dugain
Cinéma Vauban – Salle 1 (300 places)

16h05
Signatures

17h25
Signatures
 

Lundi

10h30
Années 50 et si la guerre froide recommençait ? Projection - rencontre
La Grande Passerelle - Salle 1 (143 places)

14h00
Signatures