PEETERS Benoît

France

Comme un chef : Une autobiographie culinaire (Casterman BD, 2018)

© Isabelle Franciosa

Tintinophile, reconnu comme spécialiste d’Hergé mais aussi biographe du philosophe Jacques Derrida, écrivain et réalisateur, il est aussi scénariste de BD. De sa complicité avec François Schuiten est né un univers : Les Cités obscures, sorte de cartographie imaginaire d’un monde parallèle, qu’il développe à travers la BD et dont le t.2 de l’intégrale ressort, mais aussi d’autres formes. L’Echos des Cités est un vrai-faux magazine traitant de l’actualité de cet archipel urbain imaginaire. C’est une autre passion, la cuisine, qui est à l’honneur dans son tout dernier opus : une autobiographie gourmande qu’Aurélia Aurita dessine avec simplicité et générosité.

C’est avec beaucoup d’émotion que de nombreux lecteurs découvrent à la fin des années 1980, dans le célèbre magazine (À Suivre), les premières planches de BD signées par François Schuiten et Benoît Peeters. Si les dessins du premier, soignés, minutieux, apportent à l’époque un grand coup de vent frais au 9ème art, les Cités Obscures, qu’il dessine avec beaucoup de brio, donnent le vertige et écrasent le lecteur sous le poids de leurs ténèbres. L’atmosphère étrange et mystique, très fin de siècle, qui baigne ces villes titanesques doit cependant beaucoup au travail de scénariste de Benoît Peeters. C’est de son esprit que naissent ces récits eschatologiques et oniriques, où l’on croise les figures de génies littéraires et de grands scientifiques, de Jules Verne à Hitchcock en passant par Einstein.

Pour réaliser le tour de force des Cités Obscures. Benoît Peeters convoque tous ses thèmes de prédilection, et nourrit de son érudition l’univers fantastique de la série.
Tintinophile reconnu, il est un fin connaisseur de l’œuvre d’Hergé, sur laquelle il a livré un grand nombre d’essais. Au delà de ce grand classique, il maîtrise toute l’histoire de la bande dessinée, de ses premiers soubresauts, avec Rodolphe Töpffer dans Töpffer, l’invention de la bande dessinée, jusqu’aux auteurs américains les plus modernes comme Chris Ware (Chris Ware : La bande dessinée réinventée). Il livre aussi des essais sur Hitchcock, Hitchcock, le travail du film, dont l’influence est très présente dans la série des Cités Obscures. Son roman, La bibliothèque de Villers, rend quant à lui hommage à Jorge Louis Borges, avec lequel il partage une vision architecturale et vertigineuse de l’écriture.

C’est ainsi sur une œuvre ultra référencée, mais aussi très novatrice que revient Benoît Peters avec Le Guide des cités. Outil indispensable pour appréhender dans les moindres détails le cycle monumental, cet ouvrage, réédité et revu en 2011, apporte un regard profond sur 15 ans de création, et met à jour les références innombrables de Peeters & Schuiten, des personnages illustres oubliés aux adresses phares des deux auteurs entre Paris et Bruxelles. Rien ne semble oublié dans ce livre qui ravira aussi bien les inconditionnels des Cités Obscures que le novice en quête d’évasion et de rêverie.


Bibliographie :

Bandes dessinées :

  • Comme un chef : Une autobiographie culinaire (Casterman BD, 2018)
  • Les cités obscures, Intégrale Tome 2 (Casterman Bd, 2018)
  • Les cités obscures, Intégrale Tome 1 (Casterman Bd, 2017)
  • Le Guide des Cités, nouvelle édition (Casterman, 2011)
  • Les Cités Obscures : L’Echo des Cités, nouvelle édition (Casterman, 2010)
  • La frontière invisible - Intégrale (Casterman, 2006)
  • Les cités obscures : La frontière invisible (tome 2) (Casterman, 2004)
  • Les cités obscures : La frontière invisible (tome 1) (Casterman, 2002)
  • Les cités obscures : Le Guide des Cités (Casterman, 1996, 2002 - avec François Schuiten)
  • Les Cités Obscures (tome 10) : L’Ombre d’un homme (Casterman, 1999)
  • Les Cités Obscures (tome 9) : L’Enfant penchée (Casterman, 1996)
  • Les Cités Obscures (tome 8) : L’Echo des Cités, Histoire d’un journal (Casterman, 1993)
  • Les Cités Obscures (tome 7) : Brüsel (Casterman, 1992, 1997)
  • Les Cités Obscures (tome 6) : Le musée A. Desombres (Casterman, 1996)
  • Les Cités Obscures (tome 5) : La Route d’Armilia (Casterman, 1988, 1993)
  • Les Cités Obscures (tome 4) : La Tour (Casterman, 1987, 1993)
  • Les Cités Obscures (tome 3) : L’Archiviste (Casterman, 1987, 1993)
  • Les Cités Obscures (tome 2) : La Fièvre d’Urbicande (Casterman, 1985, 1993 - Prix du meilleur album de l’année au Festival d’Angoulème)
  • Les Cités Obscures (tome 1) : Les Murailles de Samaris (Casterman, 1983, 1993)
  • Les jeux sont faits (Casterman, 2005 - avec Patrick Deubelbeiss)
  • Love Hôtel (Ego comme X, 2005 – avec Frédéric Boilet)
  • Les portes du possible (Casterman, 2005 – avec François Schuiten)
  • Tokyo est mon jardin (Casterman, 1997 – avec Frédéric Boilet)
  • Mary la penchée (Casterman, 1995 - avec François Schuiten),
  • Calypso (Casterman, 1995 – avec Anne Baltus)
  • Dolores (Casterman, 1993 – avec François Schuiten et Anne Baltus)

Littérature :

  • Villes enfuies (Les Impressions nouvelles, 2007)
  • Le Transpatagonien (Les Impressions Nouvelles, 2002 - avec Raoul Ruiz)
  • Poussière de voyages (Les Impressions nouvelles, 2001)
  • Omnibus (Les Impressions Nouvelles, 2001)

Critique :

  • Nous est un autre : Enquête sur les duos d’écrivains (Flammarion, 2006 – avec Michel Lafon)
  • Le monde d’Hergé (Casterman, 1983, 1993, 2004)
  • L’archipel Tintin (Les Impressions nouvelles, 2004 – collectif)
  • Lire la bande dessinée (Flammarion, 2003)
  • Hergé : Fils de Tintin (Flammarion, 2002)
  • Hitchcock : Le travail du film (Les Impressions nouvelles, 2001)
  • Voyages en utopie (Casterman, 2000 – avec François Schuiten)
  • Case, planche, récit (Casterman, 1993, 1998)

Présentation du Guide des cités

Edition revue et augmentée. Un oubli incompréhensible vient enfin d’être réparé. Voici le premier guide consacré aux "Cités obscures". Grâce au voyage accompli par François Schuiten et Benoît Peeters et à trente années de recherches minutieuses, il est aujourd’hui possible de découvrir dans toute sa richesse un univers trop longtemps considéré comme mythique. On trouvera notamment dans ce Guide : des cartes et des plans, des précisions sur la faune et la flore, les beaux-arts, les sciences et les techniques ; une description des principaux lieux de Passage : le Palais de Justice de Bruxelles, le métro Arts et Métiers à Paris, le musée A. Desombres ; des renseignements pratiques sur le logement, les moyens de transport, la cuisine et les vins ; une évocation de grandes Cités comme Alaxis, Blossfeldtstad, Calvani ou Xhystos ; des portraits de personnages illustres ou injustement méconnus comme Joseph Abraham, Ernest Dersenval, Marie-Laure Duraine de Montignac, Eugen Robick, Axel Wappendorf.

Revue de presse :



Présentation de L’Echo des Cités :

Le titre de l’album, L’Echo des Cités, est aussi celui du journal dont il retrace l’histoire, depuis son numéro un « historique » daté d’avril 719 jusqu’à sa fin, en passant par les années fastes et celles qui le furent moins… Raconter le parcours de ce mensuel imaginaire (qui, comme bien des journaux du XIXe siècle dont il s’inspire, adosse son iconographie à l’illustration), c’est évidemment, pour François Schuiten et Benoît Peeters, une manière de parcourir en toute liberté le monde des Cités Obscures, au gré des petits et grands événements relatés par le magazine. Place donc aux reportages, articles, enquêtes et indiscrétions de L’Echo des Cités, avec ses scoops, ses indignations, ses maladresses et ses nouvelles formules successives – sans oublier évidemment la fantaisie et l’ironie discrète dont Schuiten et Peeters parsèment cet album en forme de clin d’œil. Leur évocation s’achèvera, dernière pirouette, sur l’inéluctable disparition du journal, supplanté dans les goûts du public par une nouvelle génération de périodiques privilégiant… la photographie !

Présentation de Villes enfuies :

Ce volume rassemble cinq textes, à tonalité très littéraire : « Paris-Bruxelles », « Prague » (qui avait été publié sous forme d’album illustré aux éditions Autrement en 1985), « Moscou - Vladivostok, notes transsibériennes », « Poussière de voyages » et « Cendres ». À mille lieues des guides touristiques, Villes enfuies trouve les mots les plus justes pour donner forme à l’une de nos expériences fondamentales : le voyage.

Extrait : « Il comprend bientôt qu’il va quitter Prague pour n’y plus revenir, qu’il ne fera pas son film. Il voudrait partir vers une autre ville, lointaine, perdue, une ville où rien ne l’attirerait, une ville sans histoire, sans statues, sans printemps, une ville sans pavés ni réverbères, une ville inondée de soleil, bordée d’interminables plages, une ville aux odeurs fortes, à la poussière omniprésente, une ville envahie de moustiques. Puis il devine que toute ville, si différente de Prague qu’elle puisse paraître, ne cessera de le lui rappeler. Il voudrait se lancer dans un voyage qui n’en finirait pas, un voyage soumis à des règles obscures et compliquées, lui faisant traverser d’innombrables villes dont il ne connaîtrait même pas le nom, des villes que relierait un fil ténu, par exemple leurs ponts, des villes qu’il ne regarderait jamais, des villes qu’il aimerait seulement quitter. »

Comme un chef : Une autobiographie culinaire

Comme un chef : Une autobiographie culinaire

Casterman BD - 2018

Entre 18 et 25 ans, la cuisine a tenu une place immense dans la vie de Benoît Peeters. Après un repas chez les Frères Troisgros à Roanne, alors le restaurant le plus célèbre de France, le jeune homme apprend la cuisine avec passion, en autodidacte. Quand il laisse tomber la préparation du concours de Normale Sup et que ses parents lui coupent les vivres, Benoît tente de devenir cuisinier à domicile ! Entre deux articles et un job dans une librairie, il s’essaie aux recettes les plus subtiles… et se confronte à la rudesse du réel.

Le Dossier B

Le Dossier B

(Wilbur Leguebe, sur un scénario de François Schuiten, Benoît Peeters et Wilbur Leguebe, SAGA FILM, 1995, 53’) -

Un palais de justice démesuré, au cœur de Bruxelles cacherait un parcours initiatique... Un passage secret conduirait les membres d’une secte à une ville parallèle : Brüsel... Le Dossier B. : ce fut à l’origine un livre, paru en 1960 et devenu introuvable. Selon ce livre, une secte composée d’hommes politiques et d’architectes influents détruirait Bruxelles pour édifier une ville utopique.
Où mènent les quarante kilomètres de souterrains découverts récemment sous la capitale de l’Europe ? Y a-t-il un sens caché à une autodestruction quasi systématique ? Pourquoi la "Bruxellisation" ?
Le Dossier B. est aujourd’hui une enquête filmée, à la fois journalistique, historique, policière. Le Dossier B. voyage entre le documentaire et la fiction. L’imaginaire sert de révélateur au réel.


Le dossier B

Le dossier B

Wilbur Leguebe, François Schuitten, Benoît Peeters (Les Impressions nouvelles /1995 / 53’) -


Un palais de justice démesuré au cœur de Bruxelles cacherait un passage secret qui conduirait les membres d’une secte à une ville parallèle : Brüsel... Composée d’hommes politiques et d’architectes influents cette secte détruirait souterrainement Bruxelles pour édifier une ville utopique. Une enquête filmée, à la fois journalistique, historique, et policièr. Un voyage à la lisière du documentaire et de la fiction, où l’imaginaire des créateurs des “Cités obscures” sert de révélateur au réel.


Le Dossier B


Les cités obscures, Intégrale Tome 2

Les cités obscures, Intégrale Tome 2

Casterman BD - 2018

Les Cités obscures sont l’oeuvre culte de François Schuiten et Benoît Peeters. Nourries de références à notre monde, notamment sur le plan architectural, les villes qu’ils mettent en scène s’inscrivent dans un univers parallèle. Ce deuxième Livre arpente la Tour, Armilia et Brüsel, fait découvrir les machines inventées par Axel Wappendorf et dévoile d’autres inédits, révélant encore un peu plus au voyageur issu de notre monde la richesse de l’univers obscur.


Le guide des cités

Casterman BD - 2011

Le guide des cités Edition revue et augmentée. Un oubli incompréhensible vient enfin d’être réparé. Voici le premier guide consacré aux "Cités obscures". Grâce au voyage accompli par François Schuiten et Benoît Peeters et à trente années de recherches minutieuses, il est aujourd’hui possible de découvrir dans toute sa richesse un univers trop longtemps considéré comme mythique. On trouvera notamment dans ce Guide : des cartes et des plans, des précisions sur la faune et la flore, les beaux-arts, les sciences et les techniques ; une description des principaux lieux de Passage : le Palais de Justice de Bruxelles, le métro Arts et Métiers à Paris, le musée A. Desombres ; des renseignements pratiques sur le logement, les moyens de transport, la cuisine et les vins ; une évocation de grandes Cités comme Alaxis, Blossfeldtstad, Calvani ou Xhystos ; des portraits de personnages illustres ou injustement méconnus comme Joseph Abraham, Ernest Dersenval, Marie-Laure Duraine de Montignac, Eugen Robick, Axel Wappendorf.


Villes enfuits

Les Impressions Nouvelles - 2007

Pourquoi la BD est-elle Belge ?

Avec Benoît Peeters et José Luis Munuera - Saint-Malo 2012

Avec Benoît Peeters et José Luis Munuera, une rencontre animée par Thierry Bellefroid


Bruxelles, ville monde

Avec David Van Reybrouck, In Koli Jean Bofane, Jean-Pierre Verheggen, Benoît Peeters, Alain Berenboom - Saint-Malo 2012

Avec David Van Reybrouck, In Koli Jean Bofane, Jean-Pierre Verheggen, Benoît Peeters, Alain Berenboom. Une rencontre animée par Jacques De Decker


A l’heure des villes-mondes

Saint-Malo 2011

Avec Benoit Peeters, Dimitris Stefanakis, Alfred Alexandre.

Animé par Willy Persello


Les habits neufs de la fiction : SF, polar, BD, travel writing

Saint-Malo 2007
16h30 : Les habits neufs de la fiction : SF, polar, BD, travel writing
Benoît PEETERS, Gilles LAPOUGE, Pierre BORDAGE, Patrick RAYNAL