logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2001 > Le rendez-vous des littératures européennes
Saint-Malo Archives : 2001 
 

Le rendez-vous des littératures européennes

11 juin 2006.

Rencontres européennes du livre de Sarajevo

partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Ce fut le premier grand festival de littérature à Sarajevo, l’"événement culturel majeur de l’année", selon le grand quotidien bosniaque Oslobodjenje. Rendez-vous compte : 200 écrivains, artistes, photographes, dessinateurs, intellectuels, venus de toute l’Europe et plusieurs milliers de participants aux multiples rencontres, ateliers, lectures et débats. une telle foule que dès la première édition, cette manifestation prenait valeur de manifeste dans cette ville, symbole de toutes les déchirures de l’Europe.


Un grand festival de littérature européenne à Sarajevo, nous en rêvions depuis le printemps 1999 où nous avions reçu à Saint-Malo, pour la dixième édition du festival, une vingtaine d’étudiants en français de Centre André Malraux, créé en 1993 par Francis Bueb, avec la promesse faite alors de s’associer au Centre pour créer à Sarajevo un festival équivalent à ce que nous faisions à Saint-Malo. En faisant se rencontrer, pour la première fois depuis la guerre, des écrivains, des poètes, des intellectuels et des artistes de toute la région : Vidosav Stevanovic, Izet Sarajlic, Predrag Matvejevic, Abdulah Sidran, Orhan Pamuk… Sans oublier bien sûr tous ceux qui avaient été pendant des années de lutte les compagnons, les plus fidèles soutiens du Centre André Maraux : Jorge Semprun, Paul Garde, Juan Goytisolo, Jean-Marie Laclavetine, Enki Bilal, Pascal Bruckner, Jean Rolin, Gérard Rondeau, la revue Esprit

Et les rencontres furent nombreuses, émouvantes par l’urgence à se parler, à se retrouver lors des débats, les débordant souvent pour finir tard dans la nuit au restaurant de la Maison de la Police, qui accueillait le festival, ou plus simplement dans les bars de Sarajevo. Tout le monde se souvient aussi de ces étudiants de Belgrade, venus par leurs propres moyens, mettant tant d’espoir dans ces rencontres, alors qu’à Belgrade, Milosevic vacillait. "Il est fini", lisait-on à la une des quotidiens de Sarajevo, alors que s’étalait plus loin dans les pages culturelles des mêmes journaux le programme copieux de ce premier festival du livre de Sarajevo. Tant de choses à se dire, tant d’idées à échanger depuis des années de guerre et pour tous une telle envie de changement, une furieuse envie de cette Europe enfin culturelle, qui aiderait à rassembler les uns et les autres.

Ces journées étaient un démarrage, l’acte de naissance d’un grand festival européen, qui existera dès l’automne 2001 (du 27 septembre au 3 octobre) où toute l’Europe des écrivains et des artistes est attendue à Sarajevo. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère des Affaires Etrangères, de la Commission Européenne. Une association s’est créée aujourd’hui : elle rassemble les équipes de Saint-Malo, de Sarajevo, du Collège International des Traducteurs Littéraires d’Arles, des chefs d’entreprises comme Michel-Edouard Leclerc, qui tous ont décidé de s’investir dans ce grand festival des littératures européennes.

info portfolio

Izet Sarajlic © Daniel Morzinski Vidosav Stevanovic © Daniel Morzinski Juan Goytisolo et Jorge Semprun © Daniel Morzinski Jorge Semprun © Daniel Morzinski