Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BORG Éric

France

Sidi Bouzid Kids (Casterman, 2012)

Biographie

Éric Borg

Scénariste pour le cinéma et la bande dessinée, Éric Borg se veut un auteur populaire, jamais mainstream. L’art du scénario, Éric Borg le maîtrise à merveille. Dans un style très cinématographique, il s’impose en France comme un maître du suspense, mariant un découpage habile et un style “rock & roll”. S’il connaît aujourd’hui toutes les ficelles de la bande dessinée, c’est qu’avant de se lancer dans l’écriture, il est passé par le métier de critique littéraire. Il fonde Zoo, le premier magazine de bande dessinée gratuit en France, qu’il dirige de 2005 à 2007, et écrit périodiquement pour des magazines de cinéma comme Cinéastes. Il commence néanmoins à écrire des scénarios, nouvelles ou ébauches de romans, très tôt dans sa vie. Il l’admet lui même, revenir à l’écriture est un retour à sa vraie vocation.

Planche préparatoire

Lancé depuis 2009 dans sa série de bande dessinée "gore" Le Rocher Rouge, un huis-clos sanglant sur une île paradisiaque, il dévie brusquement de ses projets d’auteur lorsque qu’éclate la révolution tunisienne. Très concerné par l’actualité du pays, où il a vécu les dix premières années de sa vie, il suit avec beaucoup d’attention, dans les médias et sur les réseaux sociaux, l’avancée des révoltes. En neuf mois, il décide, avec le dessinateur Alex Talamba, d’écrire Sidi Bouzid Kid. Dans un style réaliste et dur, suggérant la violence crue de la répression, il raconte les révoltes de la rue tunisienne, et n’hésite pas à montrer le dictateur déchu dans son intimité, s’agrippant au pouvoir jusqu’au dernier instant.


Bibliographie :

  • Sidi Bouzid Kids (Casterman, 2012)
  • Rocher Rouge (KSTR, 2009)

Présentation de Sidi Bouzid Kid

spip_logo« Tout le monde parle de toi, et pas qu’à Sidi Bouzid, dans toute la Tunisie ! Tu as libéré les coeurs, et la parole. Les jeunes se bougent enfin. C’est magnifique… » Ainsi Foued parle-t-il à son ami Mohamed, dont il ne reste qu’une silhouette agonisante, méconnaissable et silencieuse sur un lit d’hôpital, enveloppée de bandelettes, quelques jours après qu’il se soit immolé par le feu un jour de décembre 2010. Mohamed mourra peu après, mais son geste terrible, en effet, a enfin libéré les forces intérieures du peuple tunisien, étouffé depuis si longtemps. L’insurrection commence et la peur, pour la première fois, va changer de camp…

Sur le mode de la chronique, au plus près de la réalité humaine de la rue, Sidi Bouzid Kids tient tout en sobriété et en retenue le journal de la révolte tunisienne, déclenchée il y a quelques mois à peine par le désespoir d’un petit marchand de primeurs, au fin fond d’une ville de province où il ne se passait jamais rien. Un témoignage coup de poing sur les premiers pas du printemps arabe.

Revue de presse :

  • "Avec quelques pleines pages très suggestives, et un style semi-réaliste à forte dominante de noir, il campe l’ambiance avec dynamisme et efficacité. L’ensemble est renforcé par des couleurs dans une jolie gamme chromatique. Certes, le regard d’Éric Borg est français où les agissements “effrayants” de la Ministre Alliot-Marie ne passent pas inaperçus. Mais, le récit est suffisamment documenté pour réaliser un vrai et profond travail de mémoire à chaud." Par Nawatt.org, blog tunisien indépendant et citoyen.

Sidi Bouzid Kids

KSTR éditions - 2012

« Tout le monde parle de toi, et pas qu’à Sidi Bouzid, dans toute la Tunisie ! Tu as libéré les coeurs, et la parole. Les jeunes se bougent enfin. C’est magnifique… » Ainsi Foued parle-t-il à son ami Mohamed, dont il ne reste qu’une silhouette agonisante, méconnaissable et silencieuse sur un lit d’hôpital, enveloppée de bandelettes, quelques jours après qu’il se soit immolé par le feu un jour de décembre 2010. Mohamed mourra peu après, mais son geste terrible, en effet, a enfin libéré les forces intérieures du peuple tunisien, étouffé depuis si longtemps. L’insurrection commence et la peur, pour la première fois, va changer de camp… Sur le mode de la chronique, au plus près de la réalité humaine de la rue, Sidi Bouzid Kids tient tout en sobriété et en retenue le journal de la révolte tunisienne, déclenchée il y a quelques mois à peine par le désespoir d’un petit marchand de primeurs, au fin fond d’une ville de province où il ne se passait jamais rien. Un témoignage coup de poing sur les premiers pas du printemps arabe.


Rocher Rouge, Tome 2 : Kwangala connection

KSTR éditions - 2012

Joyeuse échappée tropicale virant au cauchemar sanglant, le premier volume de Rocher rouge s’achevait sur une chute ouverte à tous les rebondissements. Secondé par un nouveau dessinateur, Renart, Eric Borg a repris les fils de son histoire… et relance les dés. Car les joyeux fêtards lâchés sur Rocher Rouge ne sont pas tous morts... L’un d’eux a survécu et brûle de retourner sur l’île pour y chercher la vérité et peut-être d’autres rescapés. Il sera aidé dans cette entreprise par monsieur Forsell, le vieux père d’Eva qui se refuse obstinément à admettre la mort de sa fille. L’île devient alors la scène d’une vengeance aussi atroce que le supplice enduré. Mais l’histoire – et le cauchemar – ne s’arrêtent pas là ! À croire que le Maboukou, dieu du sang et roi du Rocher Rouge, mène toujours la danse ; macabre, comme il se doit…


Crematorium

KSTR éditions - 2012

Carcès, dans le midi profond, celui qu’on ne voit jamais sur les cartes postales : la France des villages désertés, des entreprises qui ferment, des combines et des arrangements avec la loi… C’est là que deux jeunes gens, Théo et Clara, ont choisi de se retrouver pour une virée aux couleurs de leurs souvenirs communs, quelque chose qui ressemble à un pèlerinage. Mais un pèlerinage qui tournerait vite à la vengeance, puis à la tuerie : au flingue ou au couteau, on solde enfin les comptes du passé, rouge sang. Et surtout pas de quartier. Une dérive meurtrière en noir majeur, sur fond de solitude et de tristesse moderne. Vous qui entrez ici…


Rocher Rouge, Tome 1

KSTR éditions - 2009

Rocher Rouge : une île paradisiaque quelque part dans des eaux tropicales, l’un de ces lieux où l’on rêverait de passer ses prochaines vacances. Un petit coin d’eden façon sea, sex & sun, vierge de toute présence humaine ; l’île de la tentation, en mieux. Or c’est là, justement, que débarque une demi-douzaine de jeunes yuppies occidentaux en mal de farniente, bien décidés à s’amuser sans retenue. Hameçons, fil de pêche, téléphone portable de secours, canoë gonflable : leur guide les laisse sur place pour trois jours avec l’équipement minimal, en complète autarcie. Il ne reste plus à la petite bande qu’à se laisser porter par ses envies - à commencer bien sûr par les puissantes pulsions sexuelles qui traversent le groupe… Ce que les uns et les autres ignorent, hélas, c’est que l’île est réputée abriter le terrible Maboukou, une créature légendaire connue dans la région pour décapiter ses proies et leur dévorer la tête… Huis clos, unité de temps et de lieu, tout est en place pour que le rêve vire au cauchemar. Un cauchemar atroce.

Dire le monde en BD

Avec Olivier Bramanti, Frédéric Debomy, Igort, Éric Borg, Tian et Alex Talamba - Saint-Malo 2012

Une rencontre autour d’Olivier Bramanti, Frédéric Debomy, Igort, Éric Borg, Tian et Alex Talamba, animée par Lénaïck Durel.


Dans le cratère de l’histoire

Avec Mana Neyestani, Eric Borg et Nadifa Mohamed - Saint-Malo 2012

Une rencontre avec Mana Neyestani, Eric Borg et Nadifa Mohamed, animée par Josiane Guéguen