Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DELSAUX Cédric

France

Exposition "Dark Lens"

Biographie

Photographe parisien autodidacte, Cédric Delsaux est habité par l’ambition de transcender la banalité. Tout son travail, qu’il prenne des photographies publicitaires ou artistiques, repose sur une réflexion constante autour de la dialectique banal/extra-ordinaire, fiction/réalité ou encore beau/laid. Chacune de ses images propose à nos imaginaires de se réapproprier ces notions en redéfinissant leurs limites. Qu’il expose à Paris dans sa galerie, Acte2, ou même à Dubaï à l’Empty Quarter Gallery, ses photographies font toujours mouche, car elles touchent l’imaginaire collectif des sociétés du XXIe siècle.

Dark Lens © Cédric Delsaux

La grande force de Cédric Delsaux est qu’il s’inspire toujours du réel : si ses compositions, et en particulier celles de Dark Lens, prennent des allures de science fiction, le photographe reste cependant toujours sur terre. Cédric Delsaux puise ainsi dans notre monde à travers des lieux symptomatiques de notre modernité post-industrielle à la fois banale et folle : champs de pétrole aux USA, serres de tomates en Hollande, décharges en Ukraine, zoos, casinos, chaînes de montages, etc…

Dark Lens cherche à sublimer les zones de “non-lieu”, parkings, friches, etc… en y intégrant les personnages de la saga Star Wars. Ces lieux devenant alors aussi puissants que les plus beaux décors Hollywoodien.


Bibliographie :

  • Dark Lens (Xavier Barral Éditions, 2011)
  • Nous resterons sur Terre (Verlhac, 2008)

À découvrir :


Présentation de Dark Lens

spip_logoIl y a, pour Cédric Delsaux, un vrai plaisir à tenir dans un même cadre le fantastique et le réel. Ainsi les paysages urbains de banlieue, avec leurs parkings à répétition, et leurs zones de non-lieux, deviennent, grâce aux personnages de Star Wars, les décors grandioses d’une histoire dont ils occupent enfin le centre. Le monde qui en découle, fourmillant de détails, est totalement vrai et pourtant absolument faux. La fabrication de cette « mythologie de la banalité », donne une proximité et une réalité aux personnages cultes de toute une génération. L’imaginaire a tout envahi. Nous pouvons nous réjouir et nous pouvons trembler !

Revue de presse :

  • "Cédric Delsaux mêle des images puisées de la mémoire collective à des lieux de notre quotidien pour y créer une sorte de mythologie propre, sa vision personnelle de notre monde moderne. L’imaginaire et le fantasme donnent l’impression d’avoir tout envahit. Par des cadrages frontaux, minimalistes, mais cinématographiques, ses photographies donnent à voir une réalité illusoire." Interview de Cédric Delsaux par Katia Kordova pour Focus Numérique.

Dark lens

Xavier Barral - 2011

La passerelle du RER est momentanément fermée pour cause de guerre intergalactique opposant les gardes de Vador à un groupe de Jedi retranchés dans le gymnase Jacques Prévert. Il y a, pour Cédric Delsaux, un vrai plaisir à tenir dans un même cadre le fantastique et le réel. Ainsi les paysages urbains de banlieue, avec leurs parkings à répétition, et leurs zones de non-lieux, deviennent, grâce aux personnages de Star Wars, les décors grandioses d’une histoire dont ils occupent enfin le centre. Le monde qui en découle, fourmillant de détails, est totalement vrai et pourtant absolument faux. La fabrication de cette « mythologie de la banalité », donne une proximité et une réalité aux personnages cultes de toute une génération. L’imaginaire a tout envahi. Nous pouvons nous réjouir et nous pouvons trembler ! Les photos réunies dans ce livre ne cessent de flirter avec le réel. Elles créent un nouvel espace temps où toutes les frontières se brouillent : réalité et fiction, folie et raison, passé et futur. Un texte de Kazys Varnelis, directeur du Network Architecture Lab à Columbia University, décrypte les mutliples facettes de l’univers « delsien ». Ce livre s’adresse aussi bien aux passionnés de photographie qu’aux fans de Star Wars.


Nous resterons sur Terre

Verlhac - 2008

Nous resterons sur Terre est un projet multiple un film doublé d’un essai photographie qui nous propose une vision singulière de notre monde, au bord du gouffre. Cédric Delsaux. photographe ne en 1974, nous invite a un voyage poétique et halluciné au cœur de notre civilisation occidentale, pour le meilleur et pour le pire. Soi ; regard se tient dans des h eux désertes pal ’homme, comme au lendemain d’une apocalypse, où la Nature n’a plus de place. "Qu’allons-nous taire maintenant, ici dans cette succession de lieux improbables ? je me souviens, entant, avoir rêvé a des mondes lointains. à des univers de science-fiction Mais qu’attendais-je de plus ? Tout était déjà là. présent dans sa plus délirante réalité." Pour nous aider à mener une réflexion sur ce que nous avons fait de note planète, et sur ce que nous en ferons, Edgar Morin, Mitkhaïl Gorbatchev, Wangari Maathaï et lames Lovelock nous livrent avec lucidité leur pensée sur ce qui est désormais devenu l’urgence écologique.

Génération Star Wars

Avec Cédric Delsaux, Jean-Calude Mézières, Pierre Bordage, Maxime Chattam, Thierry Vivien - Saint-Malo 2012

Avec Cédric Delsaux, Jean-Calude Mézières, Pierre Bordage, Maxime Chattam, Thierry Vivien