logo
Le dico des auteurs


DE GIRAUD Théophile

Belgique

13 mars 2012.
 

Biographie

 

Théophile de Giraud est né en Belgique, par hasard et sans conviction. En 3ème Maternelle, projet (avorté, faute de combustible mais redoutablement sérieux) de pulvériser l’établissement scolaire selon les lois de la dynamite. Enfance passée dans une famille exceptionnellement douée pour le dégoûter de la famille. A 15 ans, caresse un instant l’idée de devenir serial-killer, puis se ravise, moins par sagesse que par timidité. Quelques inscriptions universitaires mais, vite écœuré par le professionnalisme ambiant et syllabussophobe incurable, préférera se livrer au vice de l’autodidactisme dans la plupart des branches du savoir susceptibles de faire de l’homme autre chose qu’un animal-machine. Suicidaire et récidiviste chronique entre 18 et 20 ans. De 20 à 28 ans, étude/lecture/écriture en anachorète grognon et méticuleux. Abondants voyages en terres celtes et scandinaves, loin des héliacités classico-dociles. Père de très peu d’enfants. Inadapté méthodique. Insomniaque notoire. Sexualité : fantaisiste. (Présentation de l’éditeur)

Bibliographie :

- L’Art de guillotiner les procréateurs - Manifeste anti-nataliste (Editions Le Mort-Qui-Trompe,2006)
- Cent Haïkus nécromantiques (Editions Galopin, 2004)
- De l’impertinence de procréer (auto-édit., 2000)

Présentation de La Nuit de la Belgique sauvage :

Visionnaires allumés, performeurs insolites, poètes, oulipiens, pataphysiciens, faiseurs d’aphorismes inspirés… découvrez la Belgique comme vous ne l’avez jamais vue !

Cette espèce bizarre de scripteurs dérangés n’est pas en voie d’extinction. L’écrivain et plasticien André Stas propose d’en découvrir les spécimens les plus surprenants tout en évoquant la figure emblématique d’André Blavier, pataphysicien qui fut proche de Raymond Queneau, et auteur d’une somme unique, Les Fous littéraires (Ed. des cendres).

Avec la complicité de Noël Godin, auteur d’une Anthologie de la subversion carabinée (Ed. Age d’homme).
_Participation de : Jan Bucquoy, Eric De Jaeger et Jean-Philippe Querton, Théophile de Giraud, Fanchon Daemers…

La Nuit de la Belgique sauvage :
Lectures, rencontres et performances pour une nuit "belgissime" ! Samedi 26 mai, Théâtre Chateaubriand, de 21h à 1h du matin, entrée libre pour les festivaliers

- Retour au sommaire

Œuvre

 
S’il existait un remède simple, accessible, inoffensif et d’une efficacité absolue contre l’angoisse, la dépression, les affections pathologiques et les catastrophes écologiques, (...)
 

Cent Haïkus nécromantiques

Editions Galopin - 2004
Plus radicale encore que la célèbre devise anarchiste : ni dieu ni maître, celle de Théophile de Giraud pourrait bien être, et demeurer à jamais ; ni mieux ni naître ! Ni projet, ni (...)
 

De l’impertinence de procréer

Autoédition - 2000
Ouvrage repris dans « Les Fous Littéraire » de André Blavier : « Somme d’excentricités graphiques, illustrée de collages et d’enluminures informatiques, baroquisé de typographies (...)
 

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2012


  •