logo
Le dico des auteurs


CLIFF William

Belgique

15 mars 2012.
 

Biographie

 


- Biographie
- Bibliographie
- Présentation de America, suivi de En Orient

Biographie

JPEG - 38.3 ko
© J.Sassier

William Cliff : un dynamiteur de pensées molles et de comportements convenus, un maître du langage impeccablement dévoyé.

Avec Jean-Claude Pirotte et Jean-Pierre Verheggen, William Cliff (né à Gembloux en 1940) est l’un des poètes les plus singuliers de l’actuel champ poétique belge. Remarqué très tôt par Raymond Queneau, il sera systématiquement édité par Gallimard jusqu’en 1986.

Le style de William Cliff détonne dans la poésie francophone contemporaine. Usant d’une forme ostensiblement classique, il réussit, par les situations et les thèmes abordés, à créer de parfaits objets de scandale. Dans un langage sans détours, direct et simple, il parle du réel le plus brutal : manger, dormir, désirer… Le poète, sans jamais rien cacher de ses propres limites, fait de sa façon de vivre la matière de ses poèmes.

Son verbe violent et voyou, son inspiration à l’affût des désirs quotidiens en tous lieux et tous pays, se déploient dans les deux recueils America et En Orient, que Gallimard republie cette année, et qui lui assurèrent lors de leur parution initiale, la reconnaissance critique et une large audience publique.

- Retour au sommaire


Bibliographie :

- America, suivi de En Orient (Gallimard, 2012)
- U.S.A. 1976 (La Table Ronde, 2010)
- Épopées (La Table Ronde, 2008)
- Immense Existence (Gallimard, 2007)
- Le Pain quotidien (La Table Ronde, 2006)
- L’Adolescent (Le Rocher, 2005)
- La Dodge (roman autobiographique) (Le Rocher, 2004)
- Passavant la Rochère (Virgile, 2004)
- Le Passager (Le Rocher, 2003)
- Adieu patries (Le Rocher, 2001) - Prix triennal de poésie
- La Sainte Famille (La Table Ronde, 2001)
- L’État belge (La Table Ronde, 2001) - prix Marcel Thiry
- Journal d’un Innocent (Gallimard, 1996)
- Autobiographie (La Différence, 1993)
- Fête Nationale (Gallimard, 1992)
- Le Pain austral (Éditions Tétras Lyre, 1990)
- Conrad Detrez, Le Dilettante, 1990)
- En Orient (Gallimard, 1986)
- America (Gallimard, 1983)
- Marcher au charbon (Gallimard, 1978)
- Écrasez-le (Gallimard, 1976)
- Homo sum (Gallimard, 1973)

- Grand Prix de poésie de l’Académie française en 2007 pour l’ensemble de son œuvre poétique.
- Prix Quinquennal de littérature en 2010 pour l’ensemble de son œuvre.

- Retour au sommaire


Présentation de America, suivi de En Orient :

spip_logo
Les voyages, avec leur part d’errances et de rencontres imprévues, donnent le mouvement et le cadre de ce livre double qui vagabonde et passe du continent américain aux contrées d’Asie. Ainsi America est composé de poèmes inspirés par deux longs séjours en Amérique du Sud et deux voyages aux États-Unis. Tavalera décrit en alexandrins la traversée vers l’Amérique du Sud à bord d’un cargo allemand qui porte ce nom. Puis viennent Montevideo et Cône Sud. William Cliff évoque les plages, les bidonvilles, ses brèves aventures homosexuelles. Dans les deux dernières parties, Philadelphie et Cape Cod, il raconte les étapes de son périple aux États-Unis. Dans cette déambulation de poète voyageur, William Cliff est à son meilleur. Le Nouveau Monde lui inspire des images aussi désolées que l’Ancien. Il est désespéré, grinçant, funèbre et malgré tout drôle. Dès les premières pages, on reconnaît un ton, une allure, une désinvolture révoltée qui n’appartiennent qu’à celui qui avoue pratiquer l’alexandrin « comme on gratte dans son nez pour s’occuper ».

Revue de presse :

« À ceux qui ne lisent pas la poésie sous prétexte qu’il n’y a rien à comprendre -et c’est un préjugé encore très répandu-, il faut conseiller la lecture de William Cliff. », Richard Bli, Le matricule des anges, jan-fév 2003

- Retour au sommaire

Œuvre

 
William Cliff (né à Gembloux en 1940) est l’un des poètes les plus singuliers de l’actuel champ poétique belge. Usant d’une forme ostensiblement classique, il réussit, par les (...)
 

U.S.A. 1976

La Table Ronde - 2010
Un jeune homme prend l’avion pour la première fois de sa vie et se lance dans un « audacieux voyage », sans tabous ni clichés. Au gré de son humeur et de ses rencontres, il arpente (...)
 

Epopées

La Table Ronde - 2008
« j’ai pris un bain j’ai taillé ma tignasse j’ai coupé ma barbe avec un rasoir j’ai regardé dans la glace ma face et vu qu’elle n’était pas belle à voir alors quittant le carré du (...)
 

Immense Existence

Gallimard - 2007
« Dans Immense existence, l’électricité propre à William Cliff produit de nouveau ce sourd rayonnement de lampe de poche qui se promène dans les recoins obscurs ou négligés des (...)
 

Le Pain quotidien

La Table Ronde - 2006
« et puisqu’à présent la page est tournée tant pis pour tout ce que l’on a perdu grâce à quoi plus léger dans la journée on marche à travers la ville rendue à notre errance de (...)
 

L’Adolescent

Le Rocher - 2005
« Mon idée ! mon idée ! » s’écriait l’Adolescent dans le roman de Dostoïevski. C’est ce voeu intense, secrètement entretenu par l’adolescent que l’auteur a voulu poursuivre et (...)
 

La Dodge

Le Rocher - 2004
Qui parle ? Cet homme, cette voix sourde et puissante, qui s’exprime tout au long de cette narration, a vu la réalité du terroir, des bêtes, des gens. Mais il connaît bien ce (...)
 

Passavant la Rochère

Virgile - 2004
" le lendemain me voilà dans les bois (marchant pour me rendre à la verrerie) à Selles des hommes disent que la traversée de ces bois est impossible parce que les pluies furent (...)
 

Le Passager

Le Rocher - 2003
Le passager, fasciné par ce qui se passe à nos portes et dont personne ne semble se soucier, entreprend de voir par lui-même les choses depuis l’intérieur des terres de la défunte (...)
 

« Il n’est pas du tout caressant, séducteur, enjôlant, William Cliff. Ce Leopardi du trottoir, cet Ecclésiaste mal élevé, plein de mots crus, de mots-crasse. Tout ça dit dans la (...)
 

Adieu patries

Le Rocher - 2001
 

La Sainte Famille

La Table Ronde - 2001
« Je suis né au début de la dernière guerre, au cours d’un hiver terriblement froid. Ma mère me portait déjà en elle alors qu’elle fuyait sur les routes de France avec les hordes de la (...)
 

L’Etat belge

La Table Ronde - 2001
 

Journal d’un Innocent

Gallimard - 1996
Le gel parlons-en triture mon être en cet hiver rigoureux où j’écris au bruit constant d’un vieux calorifère près duquel je suis comme une souris seule aux grands yeux écarquillés la (...)
 

Autobiographie

La Différence - 1993
Dans ’Autobiographie’, William Cliff raconte, sous forme de sonnet, sa vie, de l’enfance à Gembloux aux années erratiques de jeunesse. Le lecteur se trouve pris dans un flux où la (...)
 

Fête Nationale

Gallimard - 1992
 

Le Pain austral

Tétras Lyre - 1990
 

Conrad Detrez

Le Dilettante - 1990
Dire en dix pieds, dix vers, et cela par cent fois, ce que furent la vie puis la mort, ce qu’est le souvenir d’un ami disparu : c’est ce qu’accomplit le poète William Cliff. Le (...)
 

En Orient

Gallimard - 1986
 

America

Gallimard - 1983
America est composé de poèmes inspirés à William Cliff par deux longs séjours en Amérique du Sud et deux voyages aux États-Unis. Tavalera décrit en alexandrins la traversée vers (...)
 

Marcher au charbon

Gallimard - 1978
On retrouve dans ce nouveau livre le monde révélé par Homo Sum, paru dans les Cahiers de poésie en 1973 et par Écrasez-le, paru en 1974. C’est la même errance sarcastique, (...)
 

Ecrasez-le

Gallimard - 1976
Avec une force exceptionnelle, qui vient traverser le poème, provoquant raillerie, cris, aveux loin de toute complaisance, William Cliff nous entraîne dans son enfer homosexuel, (...)
 

Homo sum

Gallimard - 1973
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2012

Retour à l’épopée

Avec Jacques Darras, William Cliff et Eric Sarner

 
Saint-Malo 2012

La Belgique, laboratoire du futur ?

Avec Julos Beaucarne, Fanchon Daemers, Jean-Luc Debattice, Jean-Pierre Verheggen, David Van Reybrouck, Jacques De Decker et William Cliff

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2012


  •