logo
Le dico des auteurs


GARDE François

12 mars 2012.
 

Biographie

 


- Biographie
- Bibliographie
- Présentation de Ce qu’il advint du sauvage blanc

Biographie

JPEG - 45.5 ko

Une inversion inventive et teintée de tolérance, telle est la contribution que propose François Garde au mythe de Robinson dans Ce qu’il advint du sauvage blanc, son premier roman.

Inspiré par une histoire vraie, l’auteur dépeint de façon magistrale l’aventure d’un Français, devenu autre au contact d’hommes et de femmes différents de lui. Cet homme, c’est Narcisse Pelletier, qui, abandonné par son navire sur une côte australienne, vit chez les aborigènes le désapprentissage de la civilisation occidentale pour acquérir une nouvelle culture, une nouvelle langue, un nouveau nom, mais qui sera reconduit en France au terme de 17 ans de vie sauvage, et confié à un savant chargé de le ramener à civilisation.

François Garde joue avec ingéniosité de ce double passage d’un monde à l’autre. Au milieu d’un XIXème siècle marqué par les recherches en anthropologie, et pour lequel les valeurs occidentales sont nécessairement signe de progrès, comment un homme blanc pourrait-il adopter une culture si différente ? On sait peu de choses sur l’homme discret qui se cache derrière ce premier roman. Diplômé de l’ENA, François Garde a été administrateur supérieur des terres australes et antarctiques françaises et secrétaire général du gouvernement de Nouvelle Calédonie. Attaché à la singularité des territoires et à leurs histoires, il a notamment publié Institutions de la Nouvelle Calédonie (Harmattan, 2000).

Derrière cette fable qui campe les clichés de l’époque sur la supériorité de la civilisation occidentale, les personnages conservent complexité et mystère, à l’image de Narcisse qui ne pourra révéler l’essentiel de son expérience. D’une plume économe et efficace, François Garde évite avec habileté les écueils du manichéisme. Son roman est avant tout une réflexion sur l’altérité et un appel à la tolérance : “ Peut-être mon expérience de haut-fonctionnaire en Australie et en Nouvelle-Calédonie m’a-t-elle appris à être attentif à cette altérite. Elle n’appelle pas forcément de résolution didactique ni de victoire par K-O. Simplement de comprendre qu’il existe d’autres façons d’être au monde”, François Garde (La Croix, 12 janv. 12)

- Retour au sommaire


Bibliographie :

- Ce qu’il advint du sauvage blanc (Gallimard, 2012)

- Retour au sommaire


Présentation de Ce qu’il advint du sauvage blanc

spip_logo
Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l’a recueilli. Il a perdu l’usage de la langue française et oublié son nom.
Que s’est-il passé pendant ces dix-sept années ? C’est l’énigme à laquelle se heurte, Octave de Vallombrun, l’homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu’on surnomme désormais le « sauvage blanc ».

Inspiré d’une histoire vraie, Ce qu’il advint du sauvage blanc est le premier roman de François Garde.

Revue de presse :

« François Garde sort, la plume haute, de l’exercice périlleux consistant à se confronter à ses illustres prédécesseurs sur le thème de l’épopée insulaire. 
La grâce de ce livre tient à son érudition discrète et son heureuse inspiration, affranchie de toutes les modes », Le Nouvel Observateur, 26 jan. 2012

« Ecrit dans un style fluide, Ce qu’il advint du sauvage blanc est une ode rousseauiste moderne, un roman historique autant qu’une fable humaniste, à découvrir d’urgence » P.Chevilley, Les Echos, 17 jan. 2012

- Retour au sommaire

Œuvre

 
Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard (...)
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2012

Mondes en miroir

François Garde, Chantal Spitz et Nicolas Kurtovitch

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2012

Choc des cultures

Avec Patricia Grace, David Fauquemberg et François Garde

 
Saint-Malo 2012

Sur les pas de...

Avec François Garde, Patrick Deville, Nicholas Jubber et Robert Lalonde

 
Saint-Malo 2012

Renaître dans la peau d’un autre

Avec Isabelle Autissier et François Garde

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2012


  •