logo
Le dico des auteurs


ARTHUR H

France

22 décembre 2011.
 

Biographie

 

Pour moi la poésie noire de Aimé Césaire jusqu’à Dany Laferrière, du Sénégal à Haïti, c’est un miroir précieux qui me recentre, qui me reconnecte. J’ai essayé de trouver le son et le rythme de ces mots et de m’effacer derrière leur musique.

JPEG - 43 ko
© Delphine Tomaselli

À 15 ans, en vacances en Guadeloupe, le jeune Arthur fausse compagnie à son père Jacques Higelin, et vadrouille quatre mois dans une liberté totale. "Je venais d’un monde en noir et blanc, je découvrais la couleur ; j’ai bu du rhum, goûté aux champignons hallucinogènes, et fait l’amour."

Depuis Arthur est devenu Arthur H. Révélé par son album Bachibouzouk au début des années 1990, l’insaisissable "fils de" s’applique à déjouer les attentes, passant sans complexe des ambiances suaves et suspendues (Adieu tristesse, 2005) aux rythmes dansants et effrontément disco (L’homme du monde, 2008). Seule constante : le goût du risque et la part de sensualité, voire d’érotisme, que le chanteur distille dans tous ses albums. Souvent langoureux, toujours amoureux, comme en témoigne son dernier opus Baba Love (traduisez "ébahi par l’amour").

De sa fugue fondatrice, Arthur H a pourtant gardé le sentiment d’une connexion intime, émotionnelle avec les cultures noires des Amériques. Pour ce musicien qui voit en la musique noire américaine "la plus grande révolution culturelle du XXe siècle", la poésie issue de la "fertilisation de l’âme noire dans le monde blanc" est indispensable pour prendre ses distances avec une vision trop sèche et étroitement cérébrale de la culture.

L’an dernier au théâtre de l’Odéon, Arthur H remplace un comédien au pied levé pour une soirée hommage à Édouard Glissant, en présence du grand poète martiniquais. Il prête sa voix caverneuse, "gainsbourienne", aux images fambloyantes du Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire. Un texte lyrique dont le chanteur aime par dessus tout "ces choses sans âge et sans couleur", moments simples et éblouissants où le texte "parle de la noblesse humaine".

Naît alors l’idée d’un récital, finalement créé à Sète à l’été 2011, avec son compère Nicolas Repac. "Autour d’un petit rituel sans prétention", le spectacle est conçu comme "une espèce de grand conte très mystérieux", invitant à partager un espace large, où viennent renaître les images d’Aimé Césaire, d’Édouard Glissant, de René Depestre, d’Amos Tutuola, ou encore de Dany Laferrière. Après un passage mémorable à Port-au-Prince, pour l’édition 2012 d’Étonnants Voyageurs en Haïti, Arthur H et le musicien Nicolas Repac offriront au public malouin de gouter à l’ivresse poétique et musicale de l’Or Noir.

En pleine tournée pour son nouvel album Soleil dedans, il publie en ce mois de mai 2015 chez Actes Sud, un recueil de poésie punk-mystique, sexuelle et chimérique, journalistique et intérieure, provocante et douce, Le Cauchemar merveilleux, exubérante plongée dans la réalité folle d’un monde cacophonique.



Retrouvez Arthur H Dans l’Or Noir à Port-au-Prince.


- Le site d’Arthur H


Discographie :

- 2014 : Soleil dedans
- 2012 : L’Or Noir (Naïve, 2012)
- 2011 : Amour délice et extase
- 2011 : Baba Love
- 2010 : Mystic Rumba (Double album Piano / Voix)
- 2008 : L’Homme du monde
- 2005 : Adieu tristesse
- 2003 : Il Cosmonauti Russi (Battista Lena), Label Bleu
- 2003 : Négresse Blanche
- 2002 : Piano Solo (live)
- 2000 : Pour Madame X
- 1999 : Bande originale du film Inséparables
- 1996 : Trouble-fête
- 1992 : Bachibouzouk
- 1990 : Arthur H


Présentation de Baba Love

Baba love. Un titre qui sonne comme une ode à l’amour. Dans sa quarantaine, Arthur H nous livre un album aussi mature qu’audacieux et confirme sa réputation d’ovni musical, et d’aventurier tous risques. Pour ce faire, Arthur monte une équipe de choc. Joseph Chedid à la guitare, une section rythmique infernale tenue par Aymeric Westrich et Alexander Angelov des groupes Aufgang et Cassius accompagnés de Vincent Taurelle, pianiste du groupe Air. Équipe de choc, invités d’honneur. Jean-Louis Trintignant, qu’on ne présente plus, Saul Williams, chanteur poète américain considéré comme l’une des grandes figures du hip-hop soul, la délicieuse et très solaire Izia et la mystérieuse Claire Farah. L’Homme du Monde a grandi et Adieu Tristesse semble loin derrière nous, du coup Baba Love nous communique une joie explosive, une quête du sentiment amoureux, un abandon heureux. C’est La Beauté de l’amour, L’Ivresse des hauteurs, l’Arc en ciel, Un rayon de soleil, c’est BABA LOVE !

Actualité

 
Poésie

Le Cauchemar merveilleux

Actes Sud - 2015

Poésie punk-mystique, sexuelle et chimérique, journalistique et intérieure, provocante et douce, Le Cauchemar merveilleux d’Arthur H est une plongée exubérante dans la réalité folle d’un monde cacophonique.

Œuvre

 
Poésie

Le Cauchemar merveilleux

Actes Sud - 2015
Poésie punk-mystique, sexuelle et chimérique, journalistique et intérieure, provocante et douce, Le Cauchemar merveilleux d’Arthur H est une plongée exubérante dans la réalité (...)
 

L’Or noir

Les Visiteur du Soir - 2012
L’Or noir Création musicale : Nicolas Repac/Mise en espace : Kên Higelin/Montage texte : Nadine Eghels « Black gold, l’or noir, l’exploration du sexe, du sens, du sens lié à la (...)
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2012

L’Or Noir

Avec Arthur H et Nicolas Repac

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2015

Arthur H, un cauchemar merveilleux


Avec Arthur H et James Noël

 
Saint-Malo 2015

Le jazz est un roman

Avec Arthur H, Christian Roux, Koffi Kwahulé, Fiston Mwanza Mujila, Michel Le Bris. Rencontre animée par Willy Persello

 
Saint-Malo 2012

Le pouvoir magique des mots

Avec Arthur H, Nicolas Repac, Julien Delmaire, Makenzy Orcel, Jacques Schwartz-Bart, Erol Josué.