Concours de nouvelles 2012 : vous pouvez renvoyer votre nouvelle jusqu’au 5 mars !

image

CONSULTEZ DÈS À PRÉSENT LE CLASSEMENT OBTENU SUITE AUX JURYS ACADÉMIQUES ET INTER-ACADÉMIQUES...

Dans le cadre du 23e Festival international du livre et du film "Saint-Malo Étonnants Voyageurs", qui se déroulera du 26 au 28 mai 2012, un concours national d’écriture de nouvelles est organisé pour les jeunes de 11 à 18 ans résidant en France métropolitaine, et dans les DOM et TOM. 

D’ampleur nationale pour la 12e année, ce concours individuel d’écriture de nouvelles, bénéficie de l’agrément du Ministère de l’Éducation nationale et du soutien des Espaces Culturels E. Leclerc.

Ces dernières années, ce sont près de 6 000 participants qui goûtent chaque année au plaisir de la création littéraire grâce à ce concours. De nombreuses récompenses viennent encourager les meilleurs auteurs à l’issue de plusieurs phases de sélection (académiques puis nationale).

Principe du concours :

Imaginer une nouvelle de deux à quatre pages, à partir d’un des deux sujets (cette année composé chacun d’un incipit ET d’une illustration) proposés par François Place, parrain du concours 2012.

À gagner : des bons-cadeaux, des livres, et pour les 5 lauréats, 5 invitations à participer en famille au festival, à Saint-Malo, du 26 au 28 mai 2012, une Master Class d’écriture avec François Place et des invités surprise, et, sous réserve, la publication des nouvelles lauréates.

Comment participer ?


I. Inscription : les inscriptions sont closes


II. Envoi de la nouvelle : en raison des conditions climatiques de ces dernières semaines, nous avons décidé de prolonger le délai d’envoi des nouvelles jusqu’au 5 mars. Elles sont à envoyer à l’adresse suivante :

Concours de nouvelles Etonnants Voyageurs
24 avenue des Français-Libres
35000 Rennes


La nouvelle envoyée devra répondre aux critères énoncés dans le règlement :

Chaque nouvelle envoyée :

  • sera dactylographiée
  • sera écrite individuellement (aucun travail de groupe)
  • sera envoyée en deux exemplaires numérotés et agrafés
  • se composera d’au minimum 2 pages et d’au maximum 4 pages (1 recto verso = 2 pages)
  • proposera une suite cohérente à l’un des deux sujets proposés par François Place
  • commencera par la dernière phrase de l’incipit choisi (en gras dans le sujet)
  • comportera un titre
  • sera imprimée avec une police lisible, en couleur noire uniquement
  • ne comportera aucune illustration
  • sera parfaitement anonyme
  • sera accompagnée d’un exemplaire de la page de garde, dûment complétée.

III. Déroulement du Concours

Le concours se déroulera en 2 étapes :

  • L’étape académique où 5 lauréats seront sélectionnés dans chaque académie ou regroupement académique. Des prix (chèques cadeaux, diplômes) récompenseront ces lauréats.
  • L’étape nationale réservée aux 1ers lauréats de l’étape précédente. A l’issue des épreuves de sélections nationales, les auteurs des meilleures nouvelles seront invités avec 2 membres de leur famille à venir passer le week-end au festival Saint-Malo Etonnants Voyageurs du 26 au 28 mai 2012 et assister ainsi à la cérémonie de remise de prix nationale où ils seront récompensés. Une Master Class d’écriture leur sera également proposée avec François Place et des invités surprise, et, sous réserve, les nouvelles retravaillées feront l’objet d’une édition (numérique ou papier).

IV. Les dates importantes à retenir :

  • Date limite d’inscription sur le site internet : 1er février 2012
  • Retour des nouvelles : le 5 mars 2012 (cachet de la Poste faisant foi)
  • Résultats de la première sélection : à partir de mi avril 2012 sur le site internet du festival
  • Résultats nationaux (désignation du lauréat national) : le 26 mai 2012 à Saint-Malo

Petit rappel à l’intention des jeunes auteurs :

  • Notre concours est un concours de NOUVELLES.
  • N’oubliez donc pas qu’une nouvelle est une fiction brève et intense présentant des personnages peu nombreux qui réagissent à l’événement au coeur du récit.
  • Elle comporte impérativement un titre qui ajoute du sens à l’intrigue.
  • Elle se termine par une chute originale ou déroutante qui respecte cependant la cohérence du récit.

FRANÇOIS PLACE PRÉSENTE LES SUJETS DU CONCOURS 2012

Dans la poussière des chemins

Voici deux images, deux illustrations.

La première image montre des marchands du désert. Ils ont pour montures de grands oiseaux semblables à des autruches.
Ils se sont rendus à cette foire où l’on voit, face à eux, des Amazones, qui sont davantage des guerrières que des marchandes, et qui viennent échanger les peaux de loups bleus qu’elles ont chassés contre des marchandises.

La seconde image montre un pays de falaises percées d’habitations troglodytes. À gauche, deux personnages apparaissent dans l’encadrement d’un balcon de bois au-dessus du vide.
L’un d’eux écrit une lettre. Ils ont, dans leur costume, quelque chose de la Chine ancienne.

Avec ces deux images, je vous propose deux départs d’histoire à poursuivre, aussi loin que votre imagination pourra vous emmener et nous emporter…

Alors, en route, faites-nous voyager…

François Place


LES SUJETS DU CONCOURS

  • Chaque sujet se compose d’un incipit ET d’un dessin, liés. Inspirez-vous des éléments du dessin pour enrichir votre nouvelle…

-SUJET 1- Kosmas-

Kosmas rencontrait des Amazones pour la première fois. Assis sur les genoux, les mains posées à plat sur le sol, il attendait. La poussière et l’odeur âcre des montures lui piquaient les narines. De temps à autre, il essuyait d’un revers de manche la sueur qui perlait à son front, sans parvenir à chasser le bourdonnement de la foire ni la chaleur accablante sur ses épaules.

La totalité de ses marchandises tenait sur un tapis usé : les maigres richesses d’un “pied poudreux” encore novice, au tout début de sa vie d’arpenteur du désert. Mais la fortune ne sourit qu’à ceux qui la tentent. Son oncle, par exemple, avait commencé avec beaucoup moins que ça, et maintenant c’était un riche négociant qui conduisait des caravanes de trois cent têtes jusqu’à la mer Noire.

Regroupées derrière une double rangée de peaux de loups bleus étalées en demi-cercle, les Amazones attendaient, elles aussi… Leurs petits chevaux, taillés pour la course, tapaient du sabot en fouettant les mouches à coups de queue énervés.

Celle qui lui faisait face, assise en tailleur et les mains jointes, le regardait sans le voir, toute entière plongée dans l’ombre de cet arbre gigantesque qui l’abritait avec ses compagnes. Kosmas la vit se pencher pour écouter un chuchotement de sa voisine , et, tandis qu’elle redressait vivement la tête en balayant sa chevelure du bout des doigts, il eut le temps d’apercevoir qu’il lui manquait l’oreille droite.

Soudain elle se leva et vint s’accroupir devant lui. Elle s’empara sans un mot d’un fin collier de cuir qu’il avait disposé près d’une gaine de couteau en corne, et l’éleva entre le pouce et l’index. Au bout du collier tournoyait un pendentif, un petit serpent d’or.

« Que veux-tu en échange ? » demanda-t-elle dans sa langue rude.

(…)

Extrait de l’ouvrage " Le secret d’Orbae ", François Place, © Casterman, Avec l’aimable autorisation des auteurs et des Editions Casterman

Téléchargez l’image en haute définition (affiche A4 et A3) :

Affiche Image - Sujet 1

-SUJET 2 - Lou Ho -

Lou Ho se penche vers son maître.

—Fais aussi vite que possible ! ordonne ce dernier en reposant le pinceau. D’ici deux heures, tout le pays sera noyé dans le brouillard. Je compte sur toi ! “

Il roule la lettre achevée dans un étui de cuir qu’il tend au jeune serviteur.

Lou ho serre l’étui dans sa ceinture et salue son maître une dernière fois. Il enjambe le balcon de bois, s’aggripe d’une main ferme à la corde lestée d’un panier suspendu et se laisse glisser dans le vide. Un, deux, trois mouvements de balancier, il se jette sur une saillie de la falaise où il se rétablit d’un vigoureux coup de rein. Le voilà qui dévale à toute allure un sentier de chèvre longeant le précipice. Il ne lui a fallu qu’une poignée de secondes pour disparaître à la vue de son maître et s’éclipser dans la brume.

Le vieux maître soupire.

Des bruits de voix altérées par l’ascension trop rapide d’un escalier lui parviennent du fond de la pièce. Il range son écritoire, lisse les plis de son manteau de soie. Le bol de thé, sur la table, est encore fumant. Il l’enveloppe de la coupe de ses mains pour le porter à ses lèvres.

On frappe à la porte : des coups sourds, de plus en plus forts, donnés à coups de poing.

Voilà, se dit-il, c’est maintenant…
(...)

Extrait de l’ouvrage " Le secret d’Orbae ", François Place, © Casterman, Avec l’aimable autorisation des auteurs et des Editions Casterman

Téléchargez l’image en haute définition (affiche A4 et A3) :

Affiche Image Sujet 2

Éléments à télécharger :

Règlement complet du concours de nouvelles Etonnants Voyageurs 2012
Page de garde à renvoyer avec la nouvelle
Sujets du concours de nouvelles 2012