logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2003 > Programme > Passage du Horn : de Coloane aux derniers cap-horniers
Saint-Malo Archives : 2003 
 

Passage du Horn : de Coloane aux derniers cap-horniers

27 septembre 2011.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Un portrait de Coloane, une évocation de l’écrivain, et puis un documentaire, véritable merveille sur la vie des cap-hormiers, une rencontre avec les derniers d’entre aux. Une matinée qui promet d’être exceptionnelle.

JPEG - 7.7 ko
© A. Bedat

Francisco Coloane et les derniers cap-horniers, malouins, "étonnants voyageurs" s’il en fut : l’écrivain de la Tierra del Fuego aurait aimé cette rencontre, lui dont les livres de plein vent disent comme nul autres la dureté et la splendeur cruelle de ce "bout du monde". Il fut l’ami du festival, dès le début, et nous n’oublierons pas de sitôt sa grande silhouette, son regard d’aigle, sa voix de bronze - pas plus que nous n’oublierons ses livres.
Une belle occasion de saluer aussi les derniers cap-hormiers. En mai dernier s’est tenu à Saint-Malo le dernier congrès de leur association, et leurs documents ont été transmis au Musée sis en la Tour Solidor de Saint-Servan.
Quelques-uns d’entre eux seront là, pour évoquer cette aventure maritime hors du communs - après la diffusion d’un documentaire, véritable merveille sur la vie à bord de ces grands voiliers qui connurent leur apogée à la fin du XIXè : Ghosts of Cape Horn, de Keith Critchlow.