logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2004 > Expositions > L’univers de Laurent Corvaisier
Saint-Malo Archives : 2004 
 

L’univers de Laurent Corvaisier

26 septembre 2011.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 
JPEG - 12.2 ko
Laurent Corvaisier

Tout simplement un très grand illustrateur de la jeune génération. Pour s’en convaincre, il suffit de feuilleter quelques-uns des ouvrages qu’il a illustrés cette année : Dis-moi un poème qui espère (Rue du Monde, 2004), La cité du fleuve (Hachette Littérature, 2004), La vie secrète des arbres et des forêts (Actes Sud, 2004). À découvrir à travers une large exposition de son travail.
Laurent Corvaisier, né au Havre en 1964, a grandi dans cette ville dont il aime avant tout la lumière. Il a commencé à peindre dès l’âge de dix ans, en utilisant immédiatement la couleur. Ses parents lui ayant laissé toute liberté d’épanouir ses penchants artistiques, il a pu s’exprimer en toute indépendance., avant de suivre une formation à l’École des Arts Décoratifs de Paris.
L’illustrateur partage aujourd’hui son temps entre sa famille et son travail. Sa famille est partie intégrante de son œuvre, puisque sa femme Klara, graphiste, collabore à de nombreux projets d’albums, quant à ses enfants, ils jouent pour l’instant le rôle de modèles !
Il partage son travail entre sa création personnelle, la peinture, l’illustration et son emploi de professeur, spécialité gravure - illustration, aux Arts Graphiques de Paris. Il affectionne particulièrement son travail d’enseignant, car ce dernier lui permet de garder contact avec les élèves et de se remettre continuellement en question.
L’artiste considère avant tout sa vie comme une série de rencontres et de chances.
Laurent Corvaisier dit ne pouvoir concevoir sa création que dans le vécu à travers l’autre.
Son travail d’illustration est inspiré de choix artistiques larges, les primitifs italiens, Matisse, Bonnard, Basquiat... Il définit sa peinture comme un monde naturel d’expression et revendique le statut de l’illustration en tant qu’œuvre à part entière, et non pas un laissé pour compte de la peinture. Son travail est instinctif et individuel, porté par une explosion de couleurs et un imaginaire poétique qui nourrit les nombreux albums qu’il illustre.
Cendrine Genin