logo
Le dico des auteurs


BEGAG Azouz

France

11 mars 2013.
 

Biographie

 


- Bibliographie
- Présentation de Le Gone du Chaâba

JPEG - 17.7 ko
Azouz Begag
© Gael Le Ny

« Dans les collèges des cités, devant les classes, je dis : "Je parle français, anglais, allemand, arabe, je suis polygame", je regarde les profs, leur air affolé, je les vois articuler en silence "glotte, polyglotte", et j’interroge un élève : "Toi, tu es polygame aussi ? Française-Anglaise ?" et je me marre. » C’est ce qu’Azouz Begag appelle « jouer l’origine ». Libération

Écrivain, homme politique, chercheur au CNRS, Azouz Begag devenu « un modèle d’intégration » n’a pourtant pas eu un avenir tout tracé. Le Gone du Chaâba (1986), adapté au cinéma en 1997 et couronné par le grand prix du festival de Cannes Junior, dépeint son enfance dans le bidonville lyonnais du Chaâba, peuplé d’immigrants algériens. Dans un style oral coloré, évitant tout misérabilisme, ce livre raconte la précarité de ses années de jeunesse, et comment son goût immodéré pour la lecture l’a tiré de la misère. Généreux et touchant, ce roman est aujourd’hui devenu un classique, idéal pour aborder les question d’immigration et d’intégration dans les collèges et les lycées.

En 2005, Azouz Begag est le premier ministre arabe à entrer dans un gouvernement en France. Il voit son mandat écourté à la suite du conflit qui l’oppose à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, à propos du discours tenu sur l’identité nationale française et l’immigration. Il fait la chronique de son expérience politique dans La guerre des moutons.

Particulièrement impliqué dans la vie des banlieues, il va de classe en classe pour parler de son œuvre avec les élèves. Dans Béni ou le paradis privé, suite du Gone du Chaâba, l’écrivain raconte son adolescence dans un HLM, le poids persistant des traditions, la réussite scolaire, la confrontation au racisme ordinaire ...

Dans son dernier roman, Salam Ouessant, sorti chez Albin Michel en 2012, Azouz Begag, fraîchement divorcé, emmène ses deux filles en vacances en Bretagne. Après un moment passé à râler contre l’odeur des algues et des bouses de vache, l’une d’elle finit par lui demander « Mais pourquoi tu ne veux pas nous emmener chez toi, en Algérie ? ». Ce livre raconte l’absence, la sensation d’exil et le souvenir de cette Algérie qui, des années après, revient au moindre vague à l’âme.


Bibliographie :

Romans :

- Salam Ouessant, Éditions Albin Michel, (2012)
- Dites-moi bonjour (Fayard, 2009)
- La guerre des moutons (Fayard, 2008)
- Un mouton dans la baignoire (Fayard, 2007)
- Ahmed de Bourgogne (Seuil, 2001)
- Tranches de vie, (Kleth Verlag, 1998)
- Dis Oualla, (Editions Fayard, Collection Libres, 1997)
- Zenzela, (Seuil, 1997)
- Les Chiens aussi, (Seuil, Collection Virgule, 1995)
- L’Ilet aux vents, (Seuil, Collection Virgule, 1992)
- Béni ou le Paradis privé, (Seuil, Collection Virgule, 1989)
- Le Gone du Chaâba, (Seuil, Collection Virgule, 1986, Points Seuil, 2005)

Pour la jeunesse :

- Un train pour chez nous : CM1 (Magnard, 2006)
- L’île des gens d’ici (Albin Michel, 2006)
- Le théorème de Mamadou, Ill. Jean Claverie (Seuil 2002)
- Ma maman est devenue une étoile (La Joie de Lire, (1996)
- Quand on est mort, c’est pour toute la vie (Gallimard, 1995)
- Mona ou le bateau-livre (Chardon Bleu, 1994)
- Une semaine de vacances à Cap maudit (Seuil, Collection Petits Points, 1993)
- Le Temps des villages (La Joie de Lire, 1993)
- Les Tireurs d’étoiles, (Seuil, Collection Petits Points, 1993)
- Jordi et le rayon perdu (La Joie de Lire, 1992)
- La Force du berger (La Joie de Lire, 1991)
- Les Voleurs d’écriture (Seuil, Collection Petit Point, 1990)


Présentation de Salam Ouessant :

« Mes filles, vous verrez comme c’est beau la Bretagne ! »
Mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête de ce père divorcé pour trainer à Ouessant contre leur gré deux gamines qui fantasment sur le soleil algérien ?
Dans sa vie, il est passé à côté de pas mal de choses : le Lyon de son enfance, son pays « d’avant », un amour de jeunesse, son ex femme, et maintenant peut-être même ses adorables pestes de filles... Leur arrivée à Ouessant sous une pluie battante n’augure rien de bon. Mais il faut toujours compter sur la magie des îles…
Débordant d’émotion, de tendresse, de drôlerie, le roman d’Azouz Begag, l’auteur du Gone du Chaâba, mêle à la mélancolie du gris de l’océan les accents ensoleillés de ses deux jeunes héroïnes dont la gouaille algéro-lyonnaise va s’avérer contagieuse !


Présentation de Dites-moi bonjour :

Un jour, alors qu’il est enfant, le narrateur rencontre sa bonne étoile qui lui donne une lecture du monde : elle lui dit que, chemin faisant, l’homme rencontre toujours deux types de personnages sur sa route, les Pépites et les Pépins. Les premières sont celles qui vont éclairer sa voie, les seconds la sèment d’embûches. Par chance, les Pépins sont reconnaissables à une faiblesse : ils ne supportent pas les sourires des gens heureux. Mais à peine l’étoile a-t-elle fini sa leçon de vie qu’elle presse l’enfant de retourner chez lui. Le temps a fait des siennes. Les hommes aussi. Le héros découvre sur sa terre natale les affres d’une nouvelle société, une pieuvre qui a tout dévoré sur son passage et installe un ordre policier impitoyable. Elle gave les citoyens pour les empêcher de penser. Au bout du conte, le narrateur choisit de laisser les citoyens prendre en charge eux-mêmes leur destin. Et, dans son sillage, se répand le goût du combat pour la liberté.


Présentation de La guerre des moutons :

Devenu ministre de la République en juin 2005, Azouz Begag n’a jamais oublié d’où il vient : le milieu déshérité des bidonvilles et des cités de banlieue, où l’on sait le poids des mots et des valeurs de dignité, d’humanité, d’hospitalité. À travers de nombreuses anecdotes puisées dans son adolescence, il raconte comment sont nés son amour éperdu de liberté et ses premiers sentiments politiques. Depuis son opposition à son collègue de l’Intérieur Nicolas Sarkozy lors des émeutes des , Azouz Begag est devenu le mouton noir du candidat UMP à l’élection présidentielle. Fils d’immigrés, il n’a pas accepté que l’identité nationale française et l’immigration servent d’appât au candidat de la droite pour diviser les Français et capturer les électeurs du Front national. Il a lui, au contraire, œuvré sans relâche pour que la France reconnaisse enfin la richesse que constitue sa diversité. Après Un mouton dans la baignoire, La Guerre des moutons raconte sa deuxième année dans le gouvernement Villepin. Durant de longs mois, le ministre de l’Égalité des chances a trouvé, seul, ses forces de résistance dans ses actions de terrain en faveur de la diversité, dans l’écriture et la fidélité à l’héritage de ses ancêtres morts au combat pour la France. Un mois avant le premier tour de l’élection présidentielle, il a choisi de démissionner pour parler et rester celui qu’il a toujours été : un homme libre.


Présentation de Le gône du Chaâba :

« L’idée de vendre des olives les jours où il n’y a pas d’école ne m’enthousiasme pas du tout. D’ailleurs, mon père nous a déjà interdit d’aller travailler au marché. Il a dit : - Je préfère que vous travailliez à l’école. Moi je vais à l’usine pour vous, je me crèverai s’il le faut, mais je ne veux pas que vous soyez ce que je suis, un pauvre travailleur. Si vous manquez d’argent, je vous en donnerai, mais je ne veux pas entendre parler de marché. J’étais entièrement d’accord avec lui. »

Le Chaâba ? Un bidonville au bord du Rhône, près de Lyon, il n’y a pas si longtemps... Un amas de baraques en bois, trop vite bâties par ces immigrants qui ont fui la misère algérienne.

Ici comme ailleurs, les éclats de rire des enfants résonnent dès le lever du soleil. Les « gones » se lavent à l’eau du puits et font leurs devoirs à même la terre. Mais chaque matin, ils enfilent leurs souliers pour se rendre à l’école avec les autres...

Là, derrière les mots inscrits sur le cahier d’écriture, de nouveaux horizons apparaissent. Un monde de connaissances, de rêves et d’espoirs à découvrir.


Présentation de Béni ou le Paradis Privé :

Béni s’est choisi lui-même son prénom, pour ne pas qu’on l’appelle Ben Abdallah, nom qu’il est déjà « obligé de porter comme une djellabah toute la journée en classe. »

Né de parents algériens, Béni est français, mais pas pour tout le monde. À l’entrée du Paradis, il se voit refuser l’entrée de cette boîte privée parce qu’il n’a pas sa « carte de membre ».

Il raconte son adolescence, dans cette petite banlieue lyonnaise, avec sa famille et son père Nordine qui veut qu’il « réussisse », ses amis aux cheveux oxigénés et son premier amour qui, douce ironie, se prénomme France.

Sur un ton léger qui se veut proche de la gouaille algérienne, Azouz Begag nous conte, sans haine ni esprit de revanche, cette innocence menacée par tous les codes sournois et inflexibles qui régissent cette « douce France ».


Œuvre

 

Salaam Ouessant

Albin Michel - 2012
« Mes filles, vous verrez comme c’est beau la Bretagne ! » Mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête de ce père divorcé pour trainer à Ouessant contre leur gré deux gamines qui (...)
 

Dites-moi bonjour

Fayard - 2009
Un jour, alors qu’il est enfant, le narrateur rencontre sa bonne étoile qui lui donne une lecture du monde : elle lui dit que, chemin faisant, l’homme rencontre toujours deux (...)
 

La guerre des moutons 

Fayard - 2008
Devenu ministre de la République en juin 2005, Azouz Begag n’a jamais oublié d’où il vient : le milieu déshérité des bidonvilles et des cités de banlieue, où l’on sait le poids des (...)
 

Un train pour chez nous : CM1

Magnard Editions - 2006
Avec Catherine Louis Azouz Begag se souvient de ce voyage familial accompli chaque année pendant son enfance. Celui qui lui faisait quitter Lyon pour le ramener durant tout (...)
 

L’île des gens d’ici

Albin Michel Jeunesse - 2006
Lecteur, de quel ailleurs es-tu ? De quel ici ? Quelle terre as-tu perdue ? Le temps d’une lecture, exile-toi sur une île, laisse-toi accueillir, observe... Et loin du tumulte (...)
 

Béni ou le Paradis Privé

Seuil Points - 2005
Les profs trouvent qu’il s’en sort bien « pour un étranger ». Les policiers s’adressent à lui en petit-nègre. Lui, il s’est choisi un drôle de nom, qu’il aime « parce que là, on voit (...)
 

Le Gone du Chaâba

Seuil Points - 2005
Le Chaâba ? Un bidonville au bord du Rhône, près de Lyon, il n’y a pas si longtemps... Un amas de baraques en bois, trop vite bâties par ces immigrants qui ont fui la misère (...)
 

Le théorème de Mamadou

Seuil Jeunesse - 2002
Avec Jean Claverie La grande question que se pose Mamadou, celle qui résume toutes les autres, c’est : « À quoi ça sert d’apprendre, puisqu’on oublie tout quand on est vieux ? » Un (...)
 

Ahmed de Bourgogne

Seuil - 2001
Il est des destins troubles qui forcent le respect. Celui d’Ahmed Beneddif, Algérien né en France, en Bourgogne, expulsé vers l’Algérie en 1995 suite à une erreur judiciaire, est de (...)
 

Tranches de vie

Kleth Verlag - 1998
 

Dis Oualla

Fayard - 1997
Ils sont jeunes, ils vivent en bande, leur quartier est le monde. Vincent, rêveur et imprévisible, ne sait communiquer que par la violence, physiquer ou verbale. Luis, "né avec (...)
 

Zenzela

Seuil - 1997
De Lyon à l’Algérie, la route est longue entre deux vies. Depuis sa tour en bordure du périphérique, Farid rêve d’une intégration à l’image de sa jolie et blonde voisine. Au bled, la (...)
 

Ma maman est devenue une étoile

La Joie de Lire - 1996
La perte d’une maman, ressentie par son petit garçon.
 

Les Chiens aussi

Seuil - 1995
C’est une famille de chiens. Le matin, les travailleurs mâles partent à l’usine pour faire tourner la roue. Le soir, ils rejoignent leurs proches, dorment à la niche et mangent à (...)
 

Mourad est mort, abattu par un chauffeur de taxi. Parce qu’il n’avait pas réglé le prix de la course… Pour Amar, son frère, au-delà de la douleur et de l’incompréhension, il y a la (...)
 

Mona ou le bateau-livre

Chardon Bleu - 1994
Avec Catherine Louis Le jour où Mona a terminé seule son premier livre, Petit Robinson, son chien, s’est senti abandonné. Alors, pour garder ses deux amours à la fois, Mona décide (...)
 

Avec Catherine Louis Voir la mer, c’est l’aventure ! On passe par l’autoroute, c’est instructif. Papa Intelligent, Maman Enervée, quelle ambiance ! Pourtant c’est les vacances, (...)
 

Le Temps des villages

La Joie de Lire - 1993
Que se passe-t-il dans la tête d’un jeune musulman vivant en France au moment de Noël ? Pourquoi n’y a-t-il pas d’arbre de Noël chez lui ? Comme dans la plupart de ses livres, Azouz (...)
 

Pour compléter leur musée extraordinaire, deux enfants, Jérémy et Ali, décident d’attraper des étoiles. Mais tout ne se passe pas comme prévu…
 

L’Ilet aux vents

Seuil - 1992
" ...Dans une immense mer, je me suis égaré. Maintenant, je me débats comme un poisson piégé dans le lit d’une rivière asséchée. Le lit de cette rivière est de pierre. Le monde est (...)
 

Jordi et le rayon perdu

La Joie de Lire - 1992
Les problèmes de l’environnement sont posés au travers d’une fiction, l’histoire de Jordi, un petit garçon qui reçoit la visite d’un jeune rayon de soleil qui ne peut plus rejoindre (...)
 

La Force du berger

La Joie de Lire - 1991
Dans La Force du Berger, Azouz Begag raconte des routes qui n’ont pas de carrefour : celle du père, ancien berger, ignorant les découvertes de l’humanité mais tourné vers La (...)
 

Azouz, le « gone » du bidonville de Chaâba, a grandi d’un coup. Pour montrer à ses copains de l’immeuble qu’il est un homme, il les suit dans le cambriolage rocambolesque d’une (...)
 

Vidéos

 

Les grands débats en vidéo

Saint-Malo 2013

Aux frontières de l’Europe

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard. Animé par Hubert Artus

 
Saint-Malo 2013

L’appel pour la paix, et ensuite ?

Participants : Boualem SANSAL, Yahia BELASKRI, Azouz BEGAG, Valérie ZENATTI

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2009

Fables

Avec Azouz BEGAG, Jean-Marie LACLAVETINE, Jean-Claude CARRIERE, Giosué CALACIURA

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2013

Enfants d’ici ou d’ailleurs

Avec Azouz Begag, Lucie Land

 
Saint-Malo 2013

Salam Ouessant

Rencontre avec Azouz Begag.

 
Saint-Malo 2009

Réalisme magique ?

Avec Azouz Begag, Giosuè Calaciura

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 1995
  • 1998
  • 2009
  • 2013


  • Bamako

  • 2002
  • 2003
  • 2004


  •