logo
Le dico des auteurs


FOREST Philippe

France

21 avril 2006.
 

Biographie

 
JPEG - 37 ko
Philippe FOREST
©.C.Hélie Gallimard

Philippe Forest est né le 18 juin 1962 à Paris. Il est diplômé de l’Institut Politiques de Paris et docteur es lettres. Durant sept ans, il a enseigné la littérature française dans diverses universités de Grande-Bretagne (Edimbourg, Saint-Andrews, Cambridge, Londres). Depuis 1996 il a élu domicile à Nantes où il exerce ses fonctions de maître de conférences en littérature comparée. Il est l’auteur de nombreux essais consacrés à la littérature et à l’histoire des courant d’avant-garde (notamment Histoire de Tel Quel), et de trois romans (L’enfant éternel, Toute la nuit et Sarinagara). Collaborateur de la revue Art Press, il est aussi bien critique littéraire, cinématographique ou artistique. Dans son roman Sarinagara (Gallimard, 2004), à travers un voyage menant le narrateur de Paris à Kyoto, de Tokyo à Kobe, Forest narre les destins de trois artistes, à différentes époques : Kobayashi Issa, maître du haïku du XVIIIe siècle, Natsume Sôseki, romancier novateur de la fin du XIXe, et Yosuke Yamahata, photographe ayant gravé sur la pellicule les dégâts de la catastrophe nucléaire. Philippe Forest a également consacré plusieurs essais à la littérature japonaise.


Bibliographie :

Essai :
- Suspendu au récit... : La question du nihilisme (Editions Comp’act, 2006)
- Allaphbed (Tome 2) : De Tel Quel à L’Infini (Editions Cécile Defaut, 2006)
- Allaphbed (Tome 1) : La beauté du contresens et autres essais sur la littérature japonaise (Editions Cécile Defaut, 2005)
- Théorie des marges littéraires (Editions Cécile Defaut, 2005 - avec Michelle Szkilnik)
- Raymond Hains, uns romans (Gallimard, 2004, essai)
- Pour un autre roman japonais (Éditions Pleins feux, 2004 - avec Cécile Sakai)
- Près des acacias : l’autisme, une énigme (Actes Sud, 2002 - photographies d’Olivier Menanteau)
- Kenzaburô Oé, légendes d’un romancier japonais (Editions Pleins feux, 2001 - avec Kenzaburô Oé)
- Le roman, le réel. Un roman est-il encore possible ? (Éditions Pleins feux, 1999)
- Histoire de Tel Quel (Seuil, 1995)

Roman :
- Sarinagara (Gallimard, 2004, prix Décembre)
- Le roman le je (Editions Pleins feux, 2001)
- Toute la nuit (Gallimard, 1999)
- L’Enfant éternel (Gallimard, 1997, prix Femina du Premier Roman)


Résumé de Sarinagara :

Sarinagara signifie cependant. Ce mot est le dernier d’un des plus célèbres poèmes de la littérature japonaise. Lorsqu’il l’écrit, Kobayashi Issa vient de perdre son seul enfant : oui, tout est néant, dit-il. Mais mystérieusement, Issa ajoute à son poème ce dernier mot dont il laisse la signification suspendue dans le vide.
L’énigme du mot sarinagara est l’objet du roman qui unit trois histoires : celle de Kobayashi Issa (1763-1827), le dernier des grands maîtres de l’art du haïku, de Natsume Sôseki (1867-1916), l’inventeur du roman japonais moderne, et de Yamata Yosuke (1917-1966), qui fut le premier à photographier les victimes et les ruines de Nagasaki. Ces trois vies rêvées forment la matière d’un quatrième roman qui interroge à son tour la manière dont un individu peut parfois espérer survivre à l’épreuve de la vérité la plus déchirante.
Loin des représentations habituelles du Japon, plus loin encore des discours actuels sur le deuil et sur l’art, dans la plus exacte fidélité à une expérience qui exige cependant d’être exprimée chaque fois de façon différente et nouvelle, le texte de Philippe Forest raconte comment se réalise un rêve d’enfant. Entraînant avec lui le lecteur de Paris à Kyôto puis de Tôkyô à Kôbe, lui faisant traverser le temps de l’existence et celui de l’Histoire, ce roman reconduit le rêveur vers le lieu, singulièrement situé de l’autre côté de la terre, où se tient son souvenir le plus ancien : là où l’oubli abrite étrangement en lui la mémoire vivante du désir.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2006


  •