Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

MATVEJEVIC Predrag

Russie - Croatie

L’Autre Venise (Fayard, 2004)

Une figure majeure du paysage intellectuel européen. Né à Mostar en 1932, de mère croate et de père russe, ancien directeur de la Chaire de littérature française à la Faculté des Lettres de Zagreb, Predrag Matvejevic est professeur à l’Université La Sapienza de Rome. Opposant farouche à la guerre en ex-Yougoslavie, écrivain récompensé par de nombreux prix internationaux et traduit dans plusieurs langues, il a publié Les seigneurs de la guerre (L’Ésprit de péninsules). Son Bréviaire méditerranéen (Fayard), qui mêle l’archive historique rigoureuse et les récits de voyages merveilleux, emprunte les parlers des divers ports, les itinéraires de l’ambre aussi bien que ceux des Juifs sépharades, suit les matérialisations de la culture méditerranéenne aussi bien dans les monuments prestigieux que dans l’art culinaire, est tout simplement un chef-d’œuvre. Il signe cette année encore un livre de tout premier plan.


  • L’Autre Venise (Fayard, 2004)
  • Les seigneurs de la guerre (L’Esprit des Péninsules, 2002)
  • Bréviaire méditerranéen (Fayard, 1992)

Entre asile et exil

Fayard - 2008

Né en Bosnie-Herzégovine d’un père russe et d’une mère croate, Predrag Matvejevitch est l’un des plus éminents essayistes du monde slave. Après la chute du mur de Berlin, il s’est opposé aux « démocratures » balkaniques et a quitté l’ex-Yougoslavie, prenant position « entre asile et exil ». Il a cherché à rejoindre par sa « poétique de l’événement » la démarche des formalistes russes interrompue lors des répressions staliniennes, avant de devenir, par ses différents écrits sur la Méditerranée, un maître incontesté en géopoétique. Ses lettres ouvertes, écrites à la suite de ses voyages en Union soviétique dans les années 1970 et 1980, puis en Russie dans les années 1990, mettent en scène une ample galerie de personnages connus, bourreaux et victimes : de Boukharine à Trotski, de Brejnev à Poutine, de Chalamov à Boulgakov, Joseph Brodsky, Boulat Okoudjava et tant d’autres. L’ensemble compose une sorte de Bildungsroman épistolaire qui s’inscrit au sein de la tradition inaugurée dans la littérature russe par un Herzen ou un Gogol, et poursuivie par un Tolstoï ou un Chklovski.


L’autre Venise

Fayard - 2004

La Méditerranée et l’Europe

Fayard - 2000

Les leçons sur la Méditerranée et l’Europe données au Collège de France par Predrag Matvejevitch en 1997 sont ici complétées par de récentes interventions faites dans le cadre du " groupe des sages " de la Commission européenne, et de l’" Association Sarajevo ". L’auteur mêle érudition et lyrisme pour aborder des sujets qui lui sont chers, comme les mers, les îles, les golfes, puis, dans une deuxième partie, des thèmes liés à l’Europe centrale, d’où il est originaire et à laquelle il est particulièrement attaché (" L’Europe et la laïcité", " L’Autre Europe" face à l’Union européenne ", " Les Balkans ", " L’Albanie et son destin ", etc.). Par la poésie de son style et la densité de son propos, Predrag Matvejevitch continue de s’imposer à la fois comme un chantre de la Méditerranée et un éveilleur de conscience. " Une grande voix de la Mitteleuropa a écrit sur la Méditerranée un livre génial, inattendu, et fulgurant. " (Claudio Magris, à propos de Bréviaire méditerranéen.)