logo
Le dico des auteurs


DUTRAIT Liliane et Noël

France

21 avril 2006.
 

Biographie

 
JPEG - 36.6 ko
Noël DUTRAIT

Diplômés de chinois, Liliane et Noël Dutrait se passionnent pour la Chine depuis trente ans. Liliane Dutrait a publié de nombreux articles sur l’archéologie et la civilisation chinoise. Noël Dutrait est professeur de langue et littérature chinoise à l’université de Provence et directeur de l’équipe de recherche “ Littérature chinoise et traduction. Il est également professeur honoraire à l’université des langues étrangères de Xi’an (Chine) depuis 2004. Auteur d’articles et d’ouvrages sur la littérature chinoise contemporaine, il a effectué de nombreuses missions d’étude en Chine et à Taïwan. Ensemble, Noël et Liliane Dutrait ont traduit les œuvres des plus grands écrivains chinois contemporains, notamment Gao Xingjian, prix Nobel de littérature 2000, Mo Yan, Han Shaogong, A Cheng, Su Tong...


Bibliographie :

- L’écriture romanesque et théâtrale de Gao Xinjiang (Seuil, 2006, de Noël Dutrait)
- La Chine et les chinois (Éditions Milan, 2005 - avec Claude Cachin et Henri Choimet)
- Une canne à pêche pour mon grand père, et autres textes de Gao Xingjiang (Editions de l’Aube, 2005)
- Beaux seins, belles fesses (Seuil, 2004 - de Mo Yan, traduction de Nöel et Liliane Dutrait)
- Riz (Editions Flammarion, 2004 - de Tong Su, traduction de Noël et Liliane Dutrait)
- Le livre d’un seul homme (Editions de l’Aube, 2004 - de Xing jian Gao, traduction de Nöel et Liliane Dutrait)
- La montagne de l’âme (Editions de l’Aube, 2002 - de Xingjiang Gao, traduction de Nöel et Liliane Dutrait)
- Petit précis à l’usage de l’amateur de littérature chinoise contemporaine, 1976-2001 (Philippe Picquier, 2002, de Noël Dutrait)


Résumé de La Chine et les chinois :

Comment vivait-on au temps des empereurs qui ont régné sur la Chine pendant plus de deux mille ans ? Comment fut construite la Grande Muraille ? Que mange le panda ? Comment les caractères chinois, vieux de plusieurs millénaires, s’adaptent-ils à l’informatique ? La réponse à ces questions se trouve dans ce livre qui est une invitation à un voyage dans l’histoire et la civilisation de la Chine, et dans la diversité de ses paysages. Il raconte l’art, la religion, la pensée, les sciences, la langue, l’écriture, les spectacles et les jeux, mais aussi les fantastiques transformations politiques, économiques et sociales de ce pays depuis le début du XXe siècle, qui font de lui une grande puissance mondiale. Il décrit la vie quotidienne de 1,3 milliard de Chinois, à la ville et à la campagne nomades mongols ou tibétains, Miao, Yi ou Hakka du Sud, ou encore citadins de mégalopoles comme Pékin, Shanghai, Chongqing et Canton.


Résumé de L’écriture romanesque et théâtrale de Gao Xinjiang :

L’attribution inattendue du prix Nobel de littérature à Gao Xingjian en 2000 a suscité débats, études et critiques. En janvier 2005, des chercheurs venus des quatre coins du monde se réunissaient à l’université de Provence pour proposer une approche globale de son œuvre foisonnante. Le talent protéiforme de Gao Xingjian exigeait la présence de spécialistes d’écriture romanesque et théâtrale, de philosophie, aussi bien que de littérature chinoise et de littérature comparée. De la place de l’œuvre de l’écrivain dans la littérature mondiale aux influences dont il a bénéficié, de la nature de sa pensée au recours à l’autofiction et à la musicalité de la langue dans son écriture, en passant par la réception de son œuvre dans différents pays d’Asie, les travaux publiés ici mettent en valeur cette œuvre unique tout en posant les jalons de la recherche future. Alliant la rigueur à la lisibilité et à une grande liberté et variété de ton, ils dressent, enfin, un portrait de l’écrivain. Ces actes du colloque sur l’écriture romanesque et théâtrale de Gao Xingjian constituent la première étude internationale sur le prix Nobel de littérature 2000.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2006


  •