logo
Le dico des auteurs


DELAIVE Serge

France

17 mai 2011.
 

Biographie

 


- Biographie
- Bibliographie
- Présentation de Paul Gauguin, étrange attraction

Biographie


Ce poète, romancier et photographe belge, passionné par la voile, est aussi le fondateur avec les poètes Karel Logist, Carl Norac et Carino Bucciarelli de la revue Le Fram, qui “veut vivre d’ouverture, d’aventure et de découverte”. Il a publié plusieurs recueils dont Légendaire et Monde Jumeau ou Le livre canoë et Les jours. Le tableau ultime de Paul Gauguin lui sert de fil d’Ariane pour un ouvrage profond et dense, regard individuel pour une vision universelle sur l’art.

Né en 1965 à Liège, il baigne dans les livres et goûte à l’effervescence du monde littéraire dès sa plus tendre enfance en voyant défiler chez lui des écrivains grâce à ses parents, mécènes et président aux destinées de L’Atelier de l’Agneau, maison d’édition d’avant-garde dirigée par le peintre, graveur, dessinateur, imprimeur de génie Robert Varlez.
Adolescent, il se passionne pour l’auteur de science-fiction Philip K. Dick, les bandes dessinées d’Hugo Pratt et pour Rimbaud avec lequel il partage un goût pour le latin qui lui fait découvrir les possibilités de la langue et ses tréfonds. Un peu plus tard il lit Conrad, Melville, Cendrars, Buzzati, Calvino, Borges, Matthiessen mais surtout Lowry, London et Yeats et commence à écrire des poèmes à vingt ans.

Grâce à une rencontre déterminante sur les bancs de l’université avec Karel Logist, auteur du Séismographe, un premier recueil atterrit entre les mains de la poétesse Liliane Wouters. Remanié, il deviendra Légendaire paru en 1995 dans la collection "Feux" qu’elle dirige aux Eperonniers.
Il crée en 1998 avec les écrivains Karel Logist, Carl Norac, Carino Bucciarelli et Denys-Louis Colaux, la revue littéraire Le Fram qui acquière en 2000, le statut d’éditeur en publiant un recueil de Jacques Izoard. Le Fram compte aujourd’hui une quinzaine de titres à son catalogue dont des livres d’Eugène Savitzkaya, Antonio Moyano, Caroline Lamarche, Rossano Rosi, Laurent Demoulin, Valérie Nimal ou Tom Nisse.

L’oeuvre de Serge Delaive, balançant entre poésie et fiction romanesque et parcourue par des personnages récurrents, est imprégnée par le suicide de son père et n’a de cesse de s’interroger sur l’identité dans une écriture originale, sans ornement, parfois âpre et amère.

En 2001, Le livre canoë achève la Trilogie Lunus/Poèmes commencée avec Légendaire et Monde jumeau. Entre séquences de vers libres, poèmes courts et textes en prose, Serge Delaive nous entraîne vers Vientiane ou Buenos Aires où l’on croise d’ailleurs quelques silhouettes qui réapparaîtront dans Argentine. Lyrique ou heurtée cette poésie dit la fuite, la mort violente, le suicide et l’abandon.
Dans Café Europa, on retouve Lunus, personnage d’un roman gigogne, récit de voyage et tout autant récit initiatique. On le suit dans un univers où les repères géographiques font défaut pour nous mener à réfléchir sur le temps et les soubresauts de la mémoire dans un récit élaboré entre prose et poésie. Après Poèmes sauvages, il réécrit Temps du rêve, roman qui paraît en janvier 2008 sous le titre de L’homme sans mémoire où cinq personnages, peut-être quatre, peut-être un seul rêvent dans des époques et des lieux mêlés, en quête de réponses à des questions informulées.
En 2009, c’est la consécration avec Argentine qui reçoit le prestigieux prix Rossel. On y retrouve encore une fois Lunus, entre 2000 et 2020, entre l’Amérique du Sud et l’Europe. Chaque personnage emprunte sa voie personnelle dans une quête incessante, celle du père, de la liberté, de l’anarchie. Ils disparaissent, se recherchent et le récit est un véritable puzzle à reconstituer, mettant le lecteur face à l’inattendu qui peut se glisser au milieu des phénomènes les mieux ordonnés.

Par ailleurs passionné de photographie, il réalise des expositions en 2007 et 2008 à Liège, Paris et Amay.

Avec Paul Gauguin, une étrange attraction, son dernier essai, il propose une réflexion ludique sur la création artistique à partir du tableau ultime de
Paul Gauguin :" D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?"
Dans ce court texte tout à la fois biographie et confession, il met au jour une démarche de connaissance de soi, renvoyée de l’artiste vers l’observateur, via l’oeuvre. "C’est toujours la même histoire : celle d’un homme qui se cherche dans un monde qui le perd."

- Retour au sommaire


Bibliographie :

PUBLICATIONS

- A paraître en 2012 : Carnet de Corée, textes et photographies, récit de voyage (Editions de la Différence, 2012)
- A paraître en juin 2011 : Art farouche (Editions de la Différence, 2011)
- Paul Gauguin, étrange attraction (L’escampette Editions, 2011)
- Argentine (La Différence, 2009) Prix Rossel 2009
- Une langue étrangère (L’Arbre à paroles, 2008)
- Le sexe des boeufs (Tétras Lyre, coll. Accordéon, Soumagne, 2008)
- L’homme sans mémoire (La Différence, 2008)
- Poèmes sauvages (Maelström, coll. Bookleg N°30, 2007)
- Les jours suivi de Ici là (La Différence, coll. Clepsydre, 2006) Prix Marcel Thiry 2007
- En rade (Décharge/Gros textes, coll. Polder n°129, 2006)
- Café europa (La Différence, 2004) Prix Indications 2005
- Le livre canoë (La Différence, coll. Clepsydre, 2001)
- Le temps du rêve (Les Eperonniers, sous le pseudonyme d’Axel Somers, 2000)
- Revolver (Editions de l’Acanthe, 1999)
- Par l’oeil blessé (L’Arbre à paroles, 1997)
- Monde jumeau (Les Eperonniers, coll. Feux, 1996)
- Légendaire (Les Eperonniers, coll. Feux, 1995)

EXPOSITIONS DE PHOTOGRAPHIES

- Exposition à venir : Herstal, septembre 2011.
- Exposition personnelle, avril-mai 2008, Maison de la poésie, Amay.
- Exposition personnelle, mars 2008, Centre Wallonie-Bruxelles, Paris.
- Exposition personnelle, novembre 2007, CPCR, Liège.

- Retour au sommaire


Présentation de Paul Gauguin, étrange attraction

spip_logo

Tous les livres de Serge Delaive s’interrogent sur l’identité. Il voyage beaucoup, à la recherche d’un espace qu’il reconnaîtrait comme sien. Voir ses romans Argentine et Café Europa.
Il est né le 7 juin (comme Gauguin) 1965 à Liège. Le suicide de son père reste comme la déflagration originelle qui imprègne toute son œuvre et son questionnement.
Ce livre peut être considéré comme une réflexion à propos de l’œuvre capitale de Gauguin : D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?
Il est aussi une tentative personnelle de répondre à ces questions.
Le livre est construit sur une ossature rigoureuse : évocation de l’époque de Gauguin et histoire de l’artiste dans ce bouillonnement intellectuel et artistique ; petite histoire de l’auteur et rencontre inattendue du tableau à Boston ; histoire de cette œuvre.
C’est donc un livre qui offre plusieurs plans de lectures.
« Gauguin se lance dans une quête impossible. Comme moi qui cherche désespérément à me rencontrer. »

- Retour au sommaire


Le site officiel de Serge Delaive

Œuvre

 

Paul Gauguin, étrange attraction

L’Escampette - 2011
Paul Gauguin, étrange attraction " Je tiens beaucoup à ce texte mais j’ignore s’il est publiable... Après être passé par une phase initiatique et aussi une longue et douloureuse (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2011

1, 2, 3…poètes belges

Avec : Jean-Pierre VERHEGGEN, Serge DELAIVE, Karel LOGIST
Animé par : Jacques Darras, Rony DEMAESENEER

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2011


  •